Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Les députés britanniques ont obtenu le feu vert pour vaper au Parlement

Les députés britanniques ont obtenu le feu vert pour vaper au Parlement

Le marché de l'e-cigarette en 2014 au Royaume-Uni serait évalué (au plus haut) à 380 millions d'euros selon un cabinet d'analyse.

L’ecig qui connait une forte popularité au Royaume-Uni s’accompagne également d’une baisse du tabagisme.

Députés britanniques et chercheurs ont fait un lobbying efficace : le vapotage au sein du Parlement britannique est maintenant autorisé, en dépit des recommandations de l’OMS d’interdire complètement le vapotage dans les lieux fermés.

C’est une grande nouvelle pour une une industrie en plein essor,  fortement mobilisée contre la réglementation et pour les vapoteurs anglais. Le vapotage des députés et du personnel sera toutefois limité à trois zones : une partie du bâtiment Portcullis House, leurs propres bureaux et au Stranger – le principal pub des députés.

À l’heure actuelle, les utilisateurs de cigarette électronique vapotent à l’extérieur dans le froid, parce que les règles ne sont pas claires. Selon le Mail on Sunday, le Comité d’administration voulait interdire le vapotage dans la chambre des communes et dans les principaux endroits où passent des groupes de touristes.

Les nouvelles lignes directrices – qui doivent maintenant être approuvées par le Président John Bercow – autorisent désormais de vapoter bien au chaud.

 

Review Author:Review Date: