Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Les conséquences de la désinformation de 60 millions de consommateurs

Les conséquences de la désinformation de 60 millions de consommateurs

Hervé Féron remet le couvert sur l'enquête de 60 millions de consommateurs

Hervé Féron, député socialiste, remet le couvert sur l’enquête de 60 millions de consommateurs.

Le député Socialiste de Meurthe et Moselle Hervé Féron a demandé à la ministre des affaires sociales et de la santé Marisol Touraine, des éclaircissements au sujet des informations délivrées par la revue 60 millions de consommateurs.

Il rappelle d’une part que l’étude évoque la présence de molécules cancérigènes dans la cigarette électronique et que le taux de nicotine ne correspondrait pas tout le temps à celui indiqué sur l’étiquetage. D’autre part, la revue de l’INC dénonce le manque de transparence sur les ingrédients présents dans certains produits commercialisés. Puis il reprend les affirmations du magazine qui «dénonce l’absence de bouchon de sécurité sur une majorité de recharges».

Nous avions relayée à la mi-septembre la critique du docteur Konstantinos Farsalinos sur la pertinence de cette étude. Il regrettait notamment la méthodologie employée par les journalistes de cette revue, mais surtout la lecture de certains des résultats.

60 millions de consommateurs affirme par exemple qu’une e-cigarette émet plus de substances chimiques que les cigarettes conventionnelles sans le prouver. Ces mêmes journalistes évoquent également la production d’acroléine plus importante dans une cigarette électronique que dans une cigarette conventionnelle sans pouvoir étayer véritablement leurs propos.

De nombreux médias ont évoqué l’éventuelle grande nocivité de la cigarette électronique lors de l’annonce de la sortie de cette étude dans le magazine de l’INC. Et nous pouvons constater que nos politiques, qui sont à même de pouvoir légiférer sur le sujet (sur le plan national et européen), se sont inquiétés des informations révélées par 60 millions de consommateurs mais n’ont pas très bien creusé la question.

Beaucoup de bruit médiatique alors qu’il s’agit comme le dit Konstantinos Farsalinos d’affirmations « non valides, non scientifiques, irrationnelles et ridicules ». Le professeur Jean-François Etter, auteur du livre La vérité sur la cigarette électronique avait lui même dénoncé la démarche très hasardeuse du magazine et souligné les conflits d’intérêts évidents qui peuvent exister entre le gouvernement et la ligne éditoriale du mensuel.


Source: http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-38409QE.htm

Review Author:Review Date:
  • chaacattac

    alerte faute : mais n’ont pas très bien “creusé” la question.
    Merci.

  • lamy

    Il y a tellement de milliards en jeu que tout le monde est prêt à mentir pour ralentir le consommateur potentiel et récupérer la part du gâteau … c’est honteux de la part de 60 Millions de consommateurs de cautionner …

  • Randall

    Est-ce que quelqu’un peut éviter à notre Ministre et à ses zélés conseillers de répondre que l’Institut National de la Consommation dont dépend 60 MC s’est pissé dessus dans l’affaire, définitivement grillé sur le sujet, et que la Cour des Comptes ne manquera pas dans un prochain audit de signaler qu’il y aurait mieux à faire de l’argent public que ces essais de désinformation dont le monde entier, des USA à la Chine s’est gaussé.

  • Alexis Finn

    Non non, vous n’y êtes pas du tout, c’est 60 millions de consommateurs qui as raison, nous apportant par là même la preuve que tous les autres scientifiques dans le monde font franchement n’importe-quoi.
    Les études scientifiques devraient toujours êtres effectués par des journalistes, après tout tout le monde le sait, les journalistes ont toujours un regard parfaitement impartial sur le monde et ne disent que des vérités (dire que certains scientifiques passent des années à faire une étude avant de la soumettre au jugement de leurs pairs puis de la publier, le tout avec l’argent du contribuable, alors que l’affaire aurais pu être bouclé en quelques mois…pfff…une honte ces scientifiques)

  • voltigeur

    il est regrettable que le député FERON ne demande pas à ce que des sanctions soient prises à l’encontre de la rédaction de 60 millions de consommateurs s’il était avéré que l’étude de ce magazine grand public relevait d’un caractère fantaisiste eu égard la gravité des conséquences sociales de la désinformation de cette speudo étude.

  • EURY

    Je pense que l’état, les cigarettiers, et les pharmacies, sont bien loin de s’inquiéter de notre santé avec la cigarette électronique !
    Par contre, intéressé par le contenu de mon porte monnaie oui, ça c’est sûr !
    Fumeur depuis 58 ans, je suis passé à la clope électronique depuis le 1er mai et, depuis, pas une cigarette et sans efforts . Uniquement e-liquide dans différents arômes en 11 mg nicotine et tout va trés bien.
    Je vous encourage à faire la même chose et ce n’est pas difficille du tout.
    Jean