Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Les buralistes réclament (toujours) le monopole de la distribution des cigarettes électroniques

Les buralistes réclament (toujours) le monopole de la distribution des cigarettes électroniques

Le Figaro consacre un article complet sur la cigarette électrique dans son édition du 16 octobre 2013

Le Figaro consacre un article complet sur la cigarette électrique dans son édition du 16 octobre 2013

Alors que déjà 70% des buralistes en France distribuent la cigarette électronique, leur Confédération demande l’exclusivité de la vente … et pendant ce temps là Marisol Touraine s’interroge toujours sur l’interdiction de vapoter dans les lieux publics.

Alors décriée par les professionnels du tabac au moment de sa mise sur le marché, les buralistes ont changé leur fusil d’épaule.

Mais pourquoi ? 6,7% du chiffre d’affaires du tabac revient au buraliste contre 50% pour l’ecig. Tout de suite on comprend mieux.

Depuis janvier 2013, les ventes de cigarettes, en volume, ont plongé, de presque 10% et cette chute s’est accélérée depuis la hausse des prix en juillet : – 14%. L’ecig représente pour les buralistes, une solution juteuse pour relancer leur activité en baisse et ce malgré le refus du gouvernement face à la proposition de loi qui proposait de donner le monopole de l’ecig aux buralistes (projet déposé par le député du Nord, Thierry Lazaro).

Le plus effrayant dans le discours des buralistes, et ils ne s’en cachent pas, est qu’ils pensent pouvoir (ou veulent… encore pire) vendre au même client, l’ecig et la cigarette électronique : «Nous connaissons bien les clients de l’ecig, ce sont tous des fumeurs. » résume Pascal Montredon. Le Losange, magazine des buralistes déclare d’ailleurs « le marché de l’ecig est 100 plus petit que celui du tabac mais dix fois plus rentable ! ».

Des buralistes prêts à réduire leurs marges pour fragiliser leurs concurrents

Se lancer dans une guerre des prix n’effraient pas les buralistes qui dans tous les cas, réalisent une marge bien supérieure en vendant des ecigs :

  • Marge buraliste pour 10 paquets de Marlboro : 4,56 €
  • Marge sur une ecig à 35 e : 18 €

Taxes ou encadrement pour l’ecig ?

L’article du Figaro du 16 octobre conclue « A défaut de taxer, la ministre de la Santé Marisol Touraine, voudrait encadrer le marché de la cigarette électronique. »

Dans les tuyaux …

  • Un décret interdisant toute publicité (publication prévue fin octobre)
  • Un avis du Conseil d’État pour savoir comment interdire ou pas le vapotage dans les lieux publics au même titre que la cigarette classique

Rappel des chiffres cité par le Figaro :

  • 13,5 millions de fumeurs de + de 18 ans en France
  • 17,9 milliards d’euros : CA du tabac dont 81,1% de axes (droits et TVA)
  • 100 millions d’euros : CA des ecigs dont 19,6% de TVA
  • 100 millions d’euros : CA des substituts nicotiniques dont 19,6% de TVA
  • 4 milliards de dollars (dont ¼ aux USA) : estimation du CA mondial des ecigs
  • 140 boutiques spécialisées en France, et 600 en prévision fin 2013
  • Clopinette : 1er réseau avec 60 boutiques
  • 2012 : 5% des adultes ont déjà essayé l’ecig

Source : Forum e-cigarette (fichier PDF aimablement mis à disposition par lolo7878) : http://www.forum-ecigarette.com/articles-medias-f756/offensive-des-buralistes-t118107.html

Review Author:Review Date:
  • Alexis Finn

    Leur demande a déja été refusée par le passé, et il me parait peu probable que le gouvernement les écoute.
    Après tout si confier la cigarette électronique aux pharmaciens découlait d’une certaine logique (foireuse il est vai), la confier aux bureaux de tabacs est totalement absurde.
    Bref ça m’inquiète pas trop car ils auront vraiment du mal a trouver du soutiens en dehors de leurs propres réseaux (même les companies de tabac n’ont pas particulièrement intérêt à soutenir ce genre de demande).

  • jean françois lamy

    Je ne serai pas si serein le gouvernement pourrait bien chercher à satisfaire ces collecteurs d’impôts dont les ventes sont en chute libre en se cachant derrière un pseudo encadrement de la vente de ce produit ….

    Si ma mémoire est bonne un procès est en cours quelque part dans le sud l’argument du buraliste étant qu’ eux seuls sont autorisé à vendre des produits issus du tabac ( exception française ou archaïsme français datant de la régie des tabacs) et comme les liquides contiennent de la nicotine dérivée des feuilles de tabac ….

    La E cig est un marché juteux et en croissance ce qui n’est pas anodin en ces temps de crise quant à moi cette marge sur une ecig à 35 € de 18 € me donne à réfléchir…

    • Alexis Finn

      Que le gouvernement cherche a taxer plus la cigarette électronique je n’en doute pas une seule seconde, mais confier l”exclusivité de la vente des cigarettes électroniques aux buraliste ça serait se mettre tout le monde à dos (sauf les buralistes bien sur).

      La cigarette électronique a certes beaucoup de détracteurs, et bon nombre de personnes sont déçus qu’elle n’aie pas été classé comme médicament, mais jusqu’ici personne n’as vraiment envisager de la confier aux vendeurs de tabac (L’exemple de José Bové est assez parlant je trouve).

      Concernant le procès en cours, le buraliste a porté plainte pour concurrence déloyale, arguant entre autre que le magasin faisait de la pub pour la cigarette électronique alors que c’est interdit. Or le parlement européen vient d’interdire la pub pour la cigarette électronique, comme quoi ça devait pas être interdit avant. Bref il s’agit d’un buraliste hargneux qui à décidé d’intenté un procès plutôt absurde (et c’est son droit).

      • nightbringer57

        Concernant la publicité, cela relève plus d’une incertitude juridique que d’une légalité/illégalité. Ce n’est pas explicitement interdit mais le fait de savoir si la loi anti-publicité pour le tabac englobe la publicité pour l’ecig est inconnu pour l’instant, et peut effectivement relever du cadre du décret/de la directive, et, en attendant, de la compétence des juges.

        En tout cas à mon avis on n’y coupera pas, et ce sera la fin des forums d’utilisateurs et des sites comme celui-ci une fois que DNF aura fait interdire leur référencement par les moteurs de recherche.

        • Alexis Finn

          On verra car si effectivement le nouvelle directive du tabac prévois l’interdiction de publicité, le terme publicité reste assez vague et il reste donc a déterminer si cette interdiction seras aussi restrictive que celle qui pèse sur le tabac ou si elle seras plus tolérante notamment en ce qui concerne les sites web effectuant des tests de matériel et les forums utilisateurs.
          Après ça reste assez difficile d’interdire les choses sur le web, il suffit de taper ‘malboro’ dans le moteur de recherche pour s’en rendre compte.
          Même la loi evin prévoit clairement des dérogations pour les sites hébergés en dehors de l’europe et principalement non destiné au marché européen (en même temps on voit mal comment ils auraient pu leur faire un procès).
          Bref tout ça reste à définir, et s’il est certain qu’on ne verra pas de spot TV ou d’affiches publicitaire concernant la cigarette électronique, je ne suis pas certain sur l’interdiction des forums utilisateurs et/ou des sites de test.

          • nightbringer57

            C’est extrêmement simple au contraire, les forums d’utilisateurs, les magazines dédiés au tabac ont été considérés comme de la propagande indirecte en faveur du tabac et poursuivis jusqu’à la mort part DNF notamment. Je fréquente un forum où un seul topic parlait de cigares, le propriétaire a dû le fermer sous les menaces de DNF. Or tant la directive tabac que le gouvernement français veulent appliquer aux PCN la même législation que le tabac en ce qui concerne la publicité. La messe est donc dite.

          • Alexis Finn

            La DNF retire son pouvoir des gens qu’il protège, a savoir les non-fumeurs.
            Moi je connais beaucoup de non-fumeurs qui ne voient aucun problème avec la cigarette électronique, au contraire ils me félicitent d’avoir arrêté et m’encouragent à continuer.
            Un jour mon collègue de bureau m’a demandé pourquoi je sortais dehors pour vapoté, je lui ai dit que c’était pour pas la déranger et ça la fait rire. Elle m’as dit que non-seulement ça ne la dérangeait pas mais en plus elle trouvait que ça parfumai légèrement et de façon agréable le bureau.
            Ajoutons aussi tous les amis, parent, enfants d’ex-fumeurs qui sont passé à la cigarette électronique et qui ne fument pas eux-mêmes, je pense pas qu’ils verront d’un bon oeil qu’une association supposé défendre leurs interets vienne mettre des batons dans les roues de ceux qu’ils aiment et qui essayent d’arrêter.(Je sais pas si j’ai été très clair mais je me comprend 😉

            Bref, la DNF risque de se rendre compte que les non-fumeurs qu’ils sont sensés défendre ne partagent pas vraiment leur point de vue, ce qui change tout.

          • nightbringer57

            DNF tire son pouvoir de la loi faite au nom des gens qu’ils protègent, pas des gens qu’ils protègent. Si la loi considère les forums d’utilisateurs de produits du tabac référencés et/ou ouverts à la lecture à tous sans inscription comme illégaux, et si la loi décide d’imposer les mêmes restrictions aux PCN, alors forum-ecigarette devra être déréférencé et il faudra en couper complètement l’accès aux non-membres. Idem pour ce site!

            Le rôle premier de DNF est bien de faire appliquer la loi, on peut ne pas approuver leur zèle à plébisciter une loi de plus en plus restrictive, voire abusément restrictive, mais il ne faut pas les rendre responsable du simple fait qu’ils demandent à ce que la loi soit respectée. Même si on n’est pas d’accord avec cette loi alors qu’eux le sont. Cela dit, je me demande si une loi aussi stricte pour les PCN que pour les produits du tabac serait considérée comme constitutionnelle au vu de la différence évidente entre les dangers que ces deux produits peuvent représenter.

          • Alexis Finn

            Oui pour l’instant, mais il y as espoir que cela change, la cigarette électronique apparait comme une vraie bénédiction pour les fumeurs et les non fumeurs, et de plus en plus de gens sont en train de s’en rendre compte.
            La loi evin n’a pas prévu la cigarette électronique et est donc totalement inadaptée, c’est pour cela que les lois évoluent et vu le soutiens grandissant de la e-cig parmi la population et les professionnels de la santé je pense pas qu’il faille désespérer.

          • nightbringer57

            Personne ne sait pour l’instant si la loi Evin s’applique à la cigarette électronique. Il y a les pour, il y a les contre.

            La France sera fixée le jour où un juge rendra son avis à ce sujet.

            Et si la directive tabac de l’UE est adoptée en l’état, il faudra bien que la loi Evin s’y applique aussi, d’ailleurs.

          • Alexis Finn

            A moins qu’une nouvelle loi, ou plutôt un amendement ne soit créer pour prendre en compte ce nouveau produit que personne n’avait vu venir.
            Et c’est bien là le but.

  • Tony Fiant

    Mais qu’ils en vendent ! mais sans l exclusivité. S ils sont bons c.-à-d. au niveau des bons revendeurs d e cig, et bien ils basculeront gentiment d’activité sinon une pizzeria me semble plus adapté pour les autres car ils n y connaissent rien.
    Les boutiques d e cig devraient se mettre aux jeux à gratter, pmu et autres sans oublier l étagère de Kro et de Villageoise.. Les losanges ne se gênent pas pour gratter tous les râteliers.
    Je comprend leur inquiétude mais quand le monde change, on s adapte et surtout on ne cherche pas à s imposer quand on a pas les compétences.
    Le 8 octobre, ils étaient inquiets sur le devenir des 2000 emplois générés en France par l e cig ?
    Et bien oui, celui qui décide, c est le consommateur pas les lobbies et leurs gesticulations de moins en moins fines d’ailleurs.
    Même si ceci était accepté ce dont je doute fort, je ne mettrai JAMAIS les pieds chez mon buraliste, ce sera internet sur l Europe voire un peu plus loin.’. par principe.
    Ça va être dur mais, toute modestie gardée, on peut observer que les Vapoteurs, en général bien sur, ont un certain QI, sont souvent des geeks donc des personnes bien informées et donc plus difficiles à endormir et à mater.

  • Kucing

    Je n’ai aucune envie de retourner engraisser mon ex-dealer.
    Confier le monopole aux buralistes aurait pour conséquence d’interdire les achats de matériels et de consommables à l’international, sans quoi le monopole sera facile à contourner. Ca me parait contradictoire avec le principe européen, moult fois sanctifié, de libre circulation des biens de consommation courante au sein de l’Union Européenne.
    Ceci dit, l’UE et le gouvernement français (toutes tendances confondues) ne sont plus à une hypocrisie près…

  • 600 boutiques en France, ça parait un peu léger comme chiffre non ?

  • Thierry Ung

    J’aurai presque envie de dire aux buralistes : ok, vous revendiquez le monopole ? Alors revendiquez le monopole du e-liquide puisque seul celui ci contient de la nicotine (lorsque celui ci en contient).
    Vous n’aurez pas la vente du matériel et son chiffre d’affaire qui vous affole et vous sort les crocs.
    Ah, ça ne sonne plus pareil hein ?

  • mighty yo

    la e-cigarette est un outil de réduction des risques et une porte ouverte a une vie sans tabac,il ne faut ni la vendre exclusivement en pharmacie(pour ne pas compliquer son accès et diminuer son attractivité),ni (et surtout) pas la vendre en buraliste(vous arrèter de fumer mais vous devez aller au bureaux de tabac acheter votre liquide avec, juste sous vos yeux la marque de clope que vous avez grillé pendant plusieurs décénnies…vicieux et tentateur),je n’ai aucune envie de donner encore de l’argent a philippe morris et a ça bande de mafieux,avant d’acheter mon liquide je me renseigne bien dessus car je ne veux plus donner de fric a l’industrie du tabac….
    malheureusement ils gagneront, 75% de l’industrie leurs appartient déja,j’ai acheté l’évic de joytech (qui est géniale au passage) mais on m’a dit que joytech avait déja été racheté par BAT,est ce vrai ?
    ils nous ont asservies,volés notre argent,ruiné notre santé en nous faisant croire que c’est notre responsabilité de fumer, alors qu’ils ont tous fait pour nous matraqué le cerveau depuis notre plus jeune age(souvenez vous des clopes en chocolat pour faire comme papa..).
    trafiqué le tabac pour augmenté l’addiction et la dangerosité engendré par leurs produits…(la marlboro a été la plus vendu car c’était la première fois qu’ils utilisaient de l’amoniaque comme additif,qui agit comme potentialisateur nicotinique et rend plus accro…)

    un ancien chercheur de la royal tobacco a déclaré en interview que les firmes du tabac avaient la technologie nécéssaire pour réduire d’au moins 300 fois la dangerosité de leur clopes sans en changer trop le gout!!
    mais ils ne l’ont pas fait,et aujourd’hui les pouvoirs publiques ne font rien contre les fabriquants qui utilisent: MORTS AUX RATS,PESTICIDES,ENGRAIS,CARBURANT POUR FUSÉE,URANIUM 235 ET 238,POLONIUM,PLOMB,KÉROSENEetc (la liste des additifs fait référence a environ 4000 produits toxiques) ,je rappelle que toutes les industries sans èxceptions ont fait l’objet de plusieurs enquètes publiques,de l’industrie du yaourt,de la pomme de terre en passant par l’industrie automobile;toutes sauf….. L’INDUSTRIE DU TABAC!!!
    tient donc…voila une industrie qui tue 73000 français (5millions dans le monde) par an,qui coute 18 milliards a la sécurité sociale et environ 20 milliards en couts divers au caisse de l’état…et qui ne fait pas l’objet de controle d’état?!
    dans un monde parfait il n’y aurait pas de grands groupes producteurs de tabac,mais plutot une industrie ressemblant a celle du vin,des petites coopératives qui cultiverais du tabac bio sans aucun additif,et avec une transparence parfaite pour le client …