Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Le tabagisme confirme son déclin au Royaume-Uni

Le tabagisme confirme son déclin au Royaume-Uni

L’office national des statistiques britanniques vient de publier les données 2015 sur le tabagisme au Royaume-Uni. Cette enquête annuelle est menée sur le territoire de la Grande-Bretagne auprès d’une population agée de 16 ans et plus.

La prévalence tabagique au Royaume-Uni est passée de 19 à 17,2% en un an

Avec moins de 17%, l’Angleterre compte la plus faible proportion de fumeurs du Royaume-Uni

En 2015, 17,2% des adultes au Royaume-Uni  fumaient ils étaient 19% l’année précédente et 20,1% en 2010.

En 2015, 16,9% des adultes anglais fumaient, 19,0% en Irlande du Nord, 19,1% en Écosse, et 18,1% au Pays de Galles. C’est dans ces deux derniers états que les baisses les plus fortes ont été enregistrées.

En 2015, dans l’ensemble du Royaume-Uni, 19,3% des hommes et 15,3% des femmes fumaient des cigarettes, elles étaient 17% en 2014. De 2010 à 2015, le tabagisme a diminué dans toutes les tranches d’âge, la plus forte diminution a été observée chez les 18-24 ans. En 2015, la part des adultes qui en avaient terminé avec le tabac s’élevait à 56,7%.

En Grande-Bretagne, le tabagisme est plus fréquent chez ceux qui gagnent moins de 10.000 livres par an et chez ceux qui sont en recherche d’emploi.

Le nombre d’utilisateurs de cigarette électronique continue d’augmenter

2,3 millions de personnes en Grande-Bretagne utilisaient la cigarette électronique en 2015, dont la moitié pour ne plus fumer, faisant passer la part des vapoteurs de 3,7% en 2014 à 4,5% en 2015.

Environ la moitié des anciens utilisateurs de cigarettes électroniques fument et 14,4% des utilisateurs actuels disent fumer aussi. Les utilisateurs actuels de cigarettes électroniques fument un nombre légèrement plus élevé de cigarettes par jour en moyenne (11,8 contre 11,3 par jour).

Les “cigalike” sont utilisées par 20% des utilisateurs de cigarette électronique, autrement dit 80% des vapoteurs n’utilisent pas ces e-cigarettes qui ressemblent aux cigarettes conventionnelles.