Le rapport de l’OFT sur la cigarette électronique est enfin disponible

Le rapport de l'OFT est enfin disponible

Le rapport de l’OFT est enfin disponible

La nouvelle me vient de Ouazani qui a laissé un commentaire dans l’article précédent. Le document tant attendu, rédigé par l’équipe du professeur Dautzenberg au sujet de la cigarette électronique et remis à la ministre Marisol Touraine, est enfin disponible. Pour rappel, ce rapport représente une étape décisive dans l’avenir de l’ecig en France car il va probablement servir de référence pour la future réglementation du produit sur le territoire.

Je découvre avec vous le document, je n’ai donc pas encore eu le temps d’en faire un résumé. Il est à première vue extrêmement bien structuré et très documenté.

La partie qui répond à la question du vapotage passif et qui appel à une interdiction éventuelle de vapoter dans les lieux publics est la suivante (page 103) :

Le risque d’exposition passive, dans le cas de l’e-cigarette, est faible mais en théorie non nul, car il y a diffusion de nicotine (celle-ci se retrouve à des taux faibles mais mesurables dans l’urine des sujets se trouvant dans les pièces où l’on vapote).De nombreux composés de l’e-cigarette peuvent également provoquer des allergies chez des personnes prédisposées de l’entourage du vapoteur.Enfin et surtout, l’interdiction de fumer a dénormalisé le tabagisme dans notre société. Limiter l’espace où l’on peut vapoter contribue à limiter la place du tabac.

Si vous avez déjà pris connaissance de son contenu et voulez commenter ce gros papier, libre à vous de le faire dans la zone de commentaires plus bas.

Bonne lecture à toutes et à tous.

Quelques points clés

Les experts recommandent de ne pas interdire en France l’utilisation de l’e-cigarette, avec ou sans nicotine.

Les experts recommandent que soit créée une catégorie de « produits évoquant le tabagisme » (PET) comprenant les e-cigarettes, mais aussi :

  • Les produits contenant de la nicotine qui sont ni classés comme produits du tabac, ni comme médicament.
  • Les produits ressemblant à des produits du tabac, même s’ils ne contiennent pas de nicotine.
  • Les produits dont l’usage ressemble à celui du tabac.

Les experts recommandent de porter à 18 mg/ml la concentration maximale de nicotine dans les e-liquides hors statut de médicament.

Les experts recommandent que la vente des « produits évoquant le tabagisme » (PET) ne soit pas possible en France dans les supermarchés et boutiques généralistes, mais uniquement par des établissements agréés pour cette vente.

Les experts recommandent que l’utilisation d’e-cigarettes et de tout « produit évoquant le tabagisme » (PET) soit interdite dans les endroits où il est interdit de fumer en modifiant l’article R3511-1 du Code de la santé publique : «… l’interdiction de fumer et d’utiliser la cigarette électronique et tout autre produit évoquant le tabagisme dans les lieux affectés à un usage collectif mentionnée à l’article L. 3511-7 du Code de la santé publique ».

Les experts recommandent que dans le cadre de l’interdiction actuelle de la publicité indirecte en faveur des produits du tabac, l’interdiction de la publicité en faveur de l’e-cigarette soit mieux appliquée et contrôlée, y compris dans les points de vente.

Réactions à chaud

Le document est globalement assez positif, surtout en ce qui concerne le profil toxicologique de l’ecig mais la photo de l’eGo dans le cendrier donne d’emblée le ton d’un rapprochement dangereux avec le tabagisme. Même si la cigarette électronique ne contient pas de tabac et ne produit pas de fumée, elle est volontairement rangée aux côtés de la tueuse. Le vaporisateur personnel pourrait banaliser le tabagisme et pousser les non-fumeurs à fumer, ce qui n’est pas sans rappeler une certaine position de l’OMS.

Le professeur Dautzenberg donne bien entendu une belle place à son enquête sur les écoliers parisiens, pourtant si critiquée, et s’en sert pour alerter les autorités sur le risque d’initiation au tabagisme que pourrait provoquer l’ecig auprès des jeunes. Une crainte pourtant complètement balayée par l’association ASH au Royaume-Uni avec une enquête bien plus lourde.

L’invention du concept des produit évoquant le tabagisme (PET) me fait un peu froid dans le dos et appelle inévitablement aux dérives. Le stylo bic dans la bouche, la vapeur en hiver, le bâton de réglisse … les experts inventent de nouvelles sphères de contrôle aux couleurs presque puritaines.

Le vapoteur tente par l’utilisation de la cigarette électronique, de se détacher de la cigarette au tabac. Il n’y a pas d’incitation au tabagisme dans ce geste, bien au contraire, il renforce le message d’un tabac dangereux pour la santé. Le vaporisateur personnel dénormalise le tabagisme et montre aux autres que la cigarette est déclassée. En 2013, on ne fume plus, on vapote.

Si un vaporisateur pourrait être un produit évoquant le tabagisme, alors un verre d’eau pourrait être un produit évoquant l’alcoolisme.

Videos de la table ronde sur le sujet de la cigarette électronique lors du colloque de la journée mondiale sans tabac

Des vidéos tournées par l’un des membres de la boutique Absolutvapor sont disponibles sur youtube (merci à eux) :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=DSIxChxjhgk[/youtube] [youtube]http://youtu.be/H3aBagOfctU[/youtube] [youtube]http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=5BN5uCZ-mCE[/youtube] [youtube]http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=lxlaEAn_EvE[/youtube]
Review Author:Review Date:
  • j’ai survolé le gros pavé ,engros,beaucoup de bruits pour rien,comme d’habitude !! c’est l”europe qui veut ça ,c’est l’histoire du chien qui veut mordre sa queue !!! Quoiqu’il arrive rien ne se fera avant 2016 ! Ils ne savent ps dans quelle catégorie disposé la e-cig.Une chose est sûre c’est que vapoté en prenant son petit café sur le zinc,ça ne durera pas !!!! Moi je continue à vapoté ,comme je l’entend , tant que rien n’est écrit !!!

  • mmig

    “1. Les experts recommandent de ne pas interdire en France l’utilisation de l’ecigarette, avec ou sans nicotine.
    2. Les experts recommandent que l’accès des fumeurs aux e-cigarettes ne soit pas
    freiné, car au vu des données actuelles elles semblent réduire les dommages
    lorsqu’elles remplacent la cigarette.
    10. Les experts recommandent de porter à 18 mg/ml la concentration maximale de
    nicotine dans les e-liquides hors statut de médicament.”
    Page 200 du rapport 🙂 !

  • Remz

    20. Les experts recommandent que les fabricants de produits évoquant le tabagisme
    soient dans l’obligation de déclarer la liste des arômes et ingrédients utilisés en
    conformité avec le règlement d’exécution (UE) n° 793/2012 de la commission du 5
    septembre 2012 et d’apporter les références disponibles sur leur innocuité à court
    et long terme en inhalation.

    Là y a un loup si on applique cette recommandation. Est ce que les arômes ont étés testés et réputés inoffensifs en inhalation ? A court et long terme ? A part le menthol, je ne sais pas. Mais qui donc pourra bien produire des tests ou des références à ce sujet ?? L’intention est bonne, mais les petites boîtes de e-liquides peuvent se faire du mouron.
    (Plus besoin d’AMM pour capter le marché, suivez mon regard …)

    • reivaax

      Tout à fait d’accord avec toi Remz, mais cela leur rendras service à long terme si à l’avenir, il venait à être prouvé que tel ou tel arômes étaient mauvais pour la santé sous cette forme de consommation et que certains consommateurs venaient à en ressentir des symptômes graves… c’est Le procès gagnant assuré pour le consommateur.

      On aime à dire que notre eCig est bien meilleur pour la santé que les tueuses. et nous vapotons allégrement des produits d’on on ne connait pas la porté à moyen ou long terme sur notre santé sous cette forme de consommation… nous n’aurons pas la réponse demain mais un peu plus de transparence n’en sera que meilleur pour nous tous !

      Sert cela va apporter des changements dans le paysage de la vapote mais si l’esprit de sécurité et de prévoyance est respecté, alors je soutiens la chose à 100% 🙂

      • Sonia Fontaine

        j’ai rencontré mon pneumologue hier et il y a un cas ( revue médical ) ou une pneumo à été detectée suite à l’inhalation de produit !! en fait nous inhalons de l’huile et c’est pas bon pour les poumons non plus , mais pas assez de recul pour l’interdire aux patients

        • Randall

          Oui, ce cas est un cas intéressant pour interne en médecine : c’est d’ailleurs dans cet esprit qu’il a été publié.

          Il a été repris dans un torche-cul du centre Anti-Cancer Allemand, qui est vent debout contre la ecig avec malheureusement un détail qui tue : il n’y a pas de produit lipidique dans l’ecig, le PG et le VG sont des alcools. Donc pas de pneumopathie lipidique liée causalement au vapotage possible. Patascience que voila.

        • Sandrine

          Il faut impérativement demander aux vendeurs la composition des liquides avant d’acheter. Il en existe des très bien et bons.

          • Remz

            Bien sur, mais aucun arôme n’a été testé en inhalation, donc même un très bien et bon arôme peut être nocif sur les bronches. On ne sait pas …

          • Sandrine

            Vous avez tout à fait raison. Toutefois,ce ne pourra sûrement pas être plus nocif que les cigarettes “normales”. Enfin …. tout dépend des produits inhalés. 🙂

  • Jean Philip Guillot

    Toujours la même façon de procéder….à croire qu’on nous prends vraiment pour des dindons…

    Diabolisons la cigarette électronique, montons la population contre elle, de telle sorte qu’une fois que ce sera fait, l’inconscient collectif ne verra aucun mal à ce que l’état en fasse sa nouvelle vache à lait à grands coups de taxes, au contraire, la population va crier “bien fait !”, comme c’est déjà le cas pour tous les produits dangereux, toujours en distribution autorisée, et pour cause…
    Arrêtons de croire que l’état se soucie de la santé de ses sujets, il n’en est rien.
    Sur ce, une bonne journée à tous.

    • Constant

      de toutes façons ces études sont faites par des sbires des gouvernements et sont tres souvent reliés aux labos pharmaceutiques qui font les medicaments pour l’arret du tabac à des prix exorbitants. Les etats trouvent toujours des professeurs “machins” pour aller dans leurs sens voir le cirque pour la grippe!!!!!!!

  • Remz

    1.2.2 L’e-cigarette produit-elle une fumée, une vapeur ou un brouillard ? (page 29)

    Là, j’avoue, j’ai rien compris.
    L’académie française et le reverso experts en chimie, j’ai pas compris.
    Vapeur, aérosol ? Pitié, aidez-moi !

    Fumeux non ?

  • romane85

    Bonjour à tous!

    Voilà, je voulais profiter de cette journée “anti-tabac” pour vous apporter mon témoignage, et mon avis concernant les recommandations de ces sois disant experts concernant la cigarette électronique…

    Pour commencer, j’ai travaillé pendant près de deux ans, en tant que “promotrice des ventes” pour la célèbre marque avec le chameau (et oui, il en faut! Et pour un premier boulot, c’était très très bien payé, et j’avais énormément d’avantages comme par exemple deux cartouches de cigarettes gratuites par mois!)

    Aujourd’hui et depuis quelques mois, j’ai quitté cette industrie suite à une prise de conscience, et un soucis de conscience (vendre du cancer ne m’était plus concevable). Attention, je ne crache pas dans la soupe, je pense sérieusement que mon expérience en tant que commerciale dans un milieu aussi concurrentiel que le tabac, pour mon avenir professionnel, me sera bénéfique! BREF!

    Je voulais simplement réagir à l’opportunisme du président du syndicat des buralistes, qui propose de laisser l’exclusivité de la vente des e-cig aux buralistes, soulignant le fait que c’est un réseau agréé, donc certain de ne pas vendre ce produit aux mineurs… PARDON???

    Mon fichier client comportait 512 buralistes pour etre exact. JE N’AI EN DEUX ANS, JAMAIS VU UN BURALISTE REFUSER LA VENTE AUX MINEURS!
    Pensez vous serieusement que cela va changer du jour au lendemain?????

    De plus, j’ai vu la cigarette electronique (jetable) arrivé en tabac. Tous, étaient persuadés que ceci etait un effet de mode. J’ai vu les commerciaux de cigarette electronique rechargeable demarcher ces memes buralistes. Tous voulaient bien la vendre, mais AUCUN ne voulait je cite “PERDRE DU TEMPS A EXPLIQUER COMMENT FONCTIONNE LE PRODUIT” sous entendu, on prend les sous, vous vous de*****ez.

    Aujourd’hui, alors que des personnes ont créer un nouveau marché à travers les boutiques spécialisées, et qui plus est un marché juteux, les buralistes en veulent l’exclu… Au nom de quoi? Pour mettre des gens au chomage? Mettre plus bas que terre les gérants qui ont surement sur le dos un pret de plusieurs milliers d’euro pour leur boutique?

    Il faut arreté de plaindre cette profession, sous pretexte que c’est un metier difficile et que leur remunaration sur le paquet de cigarette est des moindres. Si vous saviez les milliers d’euro que ma societé donnait a un buraliste pour mettre une pub autour de sa caisse ( environ 1500€/an, et je ne parle pas de la disposition dans les linéaire…), et tout cela sous forme de cheque cadeau, plus facilement dissimulable sur une declaration d’impots…

    Voila, je voulais simplement passer mon coup de gueule et vous exprimer mon dégout pour cette profession hypocrite et menteuse, mais surtout vous expliquer pourquoi tant haine à leur égard!

    A bon entendeur!

    • guitou34

      Bonjour,

      Votre témoignage confirme ce que j’ai observé.
      J’ai bien peur pourtant qu’un cadeau soit prévisible. La recommandation 16 des experts et la vente par des établissements agrées. On imagine la traduction en quelque chose de facilement applicable.

  • guitou34

    En page 32, le graphe de température du filament n’est pas réaliste.
    Obtenues par des puffs longues et rapprochées, on constate un montée importante de la température sur les puff 3 et 4 qui laisse à penser un assèchement de la mèche, ce qui équivaudrait à un méchant gout de cramé.

    • Merci pour cette remarque Guitou, c’est important que l’on trouve tous quelque chose à redire.

    • Mickael Taffin

      Je confirme! Perso je fait très attention a la chauffe du clearo et quand je vap pendant un moment, dès que je perçois qu’il devient un tout petit peu chaud, j’alterne directement avec un autre clearo, j’en ai trois donc impecable quand j’ai vraiment une grosse envie de vap… Un petit rapel que je tient a dire, ayant travailler dans des fours (bruleurs d’ordures ect), ils ont remplacer l’amiente par une laine réfractaire (qui resemble fortement a la mèche du clearo donc même famille de matos) qui est bien plus cancérigène que l’amiente en elle même (je sait ça semble contradictoire mais c’est comme ça!) donc se méfier comme la peste de cet élément qui, lorsqu’il brûle, a mon avis libère d’infimes particules suffisament grosse qui pouraient se déposer dans les poumons et créer des problèmes… Donc PRUDENCE!! Sinon vive la vapote c’est un outil formidable qui m’a permis d’arretter totalement la cigarette a l’instant où je l’ai eu dans les mains et j’en suis très fière!(Le génie inventeur de cette invention mériterait le prix de l’invention du siècle a mes yeux)

      • Awendel

        Mouais..encore une combine de l’état pour nous ponctionner plus. Pour rappel, la e-cig existe depuis plus de 10 ans, donc on a déjà un bon recul dessus cette dernière et il n’y a rien d’alarmant.Au fait, pourrais on me dire qui a imposé le vaccin h1n1 à une majorité de la population en commençant par les enfants et femmes enceinte sans avoir aucun recul dessus?On est vraiment pris pour des moutons, ça me rappel l’histoire du bisphenol A qui a été interdit en France depuis peu alors que le canada l’avais déjà proscrit depuis plus de 5 ans…..

  • Willy Weizsaeker

    Ce que je trouve particulièrement “bizarre” dans toutes ces “études” de “personnalités scientifiques” (Monsanto en a aussi trouvé pour nous assurer que ses semences OGM étaient tout à fait inoffensives !), c’est que le parallèle avec la “tueuse” n’est pratiquement jamais clairement spécifié !
    En tant qu’ancien fumeur m’étant débarrassé des tueuses via la ecig, je peux admettre qu’elle soit susceptible de présenter quelque nocivité notamment avec les produits “nicotinisés” (par lesquels j’ai commencé comme bon nombre de fumeurs pour arriver à 0 nicotine il y a quelques semaines) mais,

    chers amis vapoteurs faites circuler haut et fort:
    – 3 produits “potentiellement cancérigènes” dans la ecig
    – 4000 produits hautement toxiques dans la tueuse !!
    Voilà la vraie vérité.
    Un peu de bon sens, nos politiques ne s’inquiètent pas de votre santé mais de leurs finances et des lobbys de tous ordres (dont certains ont même des représentations permanentes dans les institutions européennes !!)

  • Alexis Finn

    A quand la réglementation des PEA (Produits Evoquant l’Alcoolisme) comme l’eau ou le soda par exemple ?