Le point sur le marché de la cigarette électronique en France

Xerfi, le leader des études sectorielles, a réalisé une grande étude sur le marché de l’e-cigarette en France. Une partie des résultats a été relayée par le Journal du net en avril dernier.

Explosion du marché en 4 ans

Chiffres arrêtés au 1er mars 2014 © Xerfi

Chiffres arrêtés au 1er mars 2014 © Xerfi

On découvre à leur lecture que la cigarette électronique était pratiquement inconnue du grand public il y a seulement 4 ans, et qu’elle constitue aujourd’hui un marché très important. Celui-ci ne pesait en effet que 4 millions d’euros en 2010 dans l’hexagone, 39 millions d’euros un an plus tard, et on estime qu’il s’élève en 2014 à 275 millions d’euros.

Les vendeurs se sont bien entendu multipliés sur notre territoire au cours de ces 4 dernières années. Nous ne comptions que 11 points de vente identifiés en 2010, on en dénombre pas moins de 2500 cette année, et c’est sans compter les distributeurs généralistes et les pure players de l’e-commerce qui proposent également à la vente les produits liés à la cigarette électronique.
J Well, Clopinette et Yes Store font partie des enseignes spécialisées qui ont prospéré sous forme de franchises mais de nombreuses boutiques indépendantes se sont aussi lancées sur ce marché devenu très concurrentiel.

Les boutiques spécialisées dominent les ventes

 

Opérateurs déclarés et identifiés comme faisant du commerce de cigarettes électroniques leur activité principale. Sont exclus de ce graphique les distributeurs généralistes, les pure players de l'e-commerce, etc. © Xerfi

Opérateurs déclarés et identifiés comme faisant du commerce de cigarettes électroniques leur activité principale. Sont exclus de ce graphique les distributeurs généralistes, les pure players de l’e-commerce, etc. © Xerfi

Xerfi a d’ailleurs cherché à connaître la part que représentait les différents acteurs sur ce marché. Les points de ventes spécialisées se taillent la part du lion avec près de 6 ventes sur 10 en France. Internet ne représente actuellement que 9% des ventes comme l’avait déjà confirmé l’OFDT, et il est assez surprenant de voir que les buralistes, qui avaient mis le holà quant au développement de ce produit, assureraient déjà plus de 20% des ventes dans notre pays.

Cette étude est une photographie du marché actuel et une estimation de son évolution au cours des dernières années. Citi a quant à lui réalisé un travail sur l’évolution du marché aux Etats-Unis et il estime que la croissance exponentielle de la cigarette électronique est bel et bien terminée. En effet, il constate déjà une décélération des ventes et du chiffre d’affaires.

Review Author:Review Date:
  • vapoton

    croissance exponentielle terminée et baisse du chiffre d’affaires???
    17 millions de consommateurs potentiels en France,plus d’un milliard dans le monde…
    j’ai pas tout compris la…

  • Félix Nicolon

    @vapoton:disqus Démultiplication des points de ventes plus rapide que la hausse de vapoteur = Baisse du chiffre par boutique