Le point sur la publicité aux États-Unis

Il règne aux Etats-Unis une certaine confusion sur la nouvelle réglementation encadrant la publicité sur le vaporisateur. La vente de la cigarette électronique est actuellement interdite aux personnes âgées de moins de 18 ans, tout comme la promotion de ces dispositifs à destination de ce public spécifique. Par ailleurs, les professionnels de la vape n’ont pas le droit d’affirmer que leurs produits sont moins nocifs que le tabac, ou encore qu’ils peuvent aider les fumeurs à s’éloigner de la cigarette conventionnelle. Cette interdiction concerne par exemple les spots publicitaires diffusés à la radio ou les publicités diffusées à la télévision.

D’autres règles édictées par la FDA seront introduites d’ici deux ans. Les emballages des produits de la vape devront notamment afficher des avertissements sanitaires, dont l’un d’entre eux qui mettra en garde contre le caractère addictif de la nicotine, même si le sujet peu encore faire débat dans la communauté scientifique. L’agence américaine va ainsi réfléchir au cours des deux prochaines d’années à la façon dont les fabricants vont devoir avertir les consommateurs en fonction des supports publicitaires choisis.

En outre, certains médias ont annoncé à tort que les vapoteuses devraient porter des étiquettes où apparaîtraient six messages sanitaires spécifiques, mais il n’en est rien. Ces avertissements concernent en fait les cigares corrige le cabinet d’avocats Wilkinson Barker Knauer LLP à Washington.