Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Le marché de la vape devrait bientôt peser 50 milliards de dollars

Le marché de la vape devrait bientôt peser 50 milliards de dollars

Le cabinet d’analyse Euromonitor International publie les résultats de ses travaux sur le marché de la cigarette électronique. Ses estimations prévoient une forte hausse du secteur dans les dix prochaines années.

L’e-cigarette serait-elle en train de détrôner tous les substituts nicotiniques ?

Estimations du volume des ventes des dispositifs électroniques de vapotage selon Euromonitor.

Estimations du volume des ventes mondiales des dispositifs électroniques de vapotage selon Euromonitor International.

Alors que le marché des gommes ou des timbres transdermiques a connu une légère baisse de 3% au Royaume-Uni, la cigarette électronique aurait en revanche montré des taux de croissance de l’ordre de 75% cette année, avec un marché qui pourrait en Angleterre passer la barre des 459 millions de livres sterling.

Si la relation de cause à effet semble être possible, les analystes d’Euromonitor hésitent encore à affirmer que la baisse des ventes de substituts traduit ici une réelle volonté du consommateur de s’orienter vers l’e-cigarette dans le cadre de leur sevrage. Toutefois, le marché de la vape est aujourd’hui trois fois plus important financièrement que celui des produits pharmaceutiques spécialisés dans l’arrêt du tabac.

Les systèmes tank et le e-liquide au coeur de la mouvance économique

Les cigarettes électroniques disposant d’atomiseurs munis de réservoirs ouverts (tanks) constituent désormais la grosse part du marché dans les 8 pays les plus avancés dans la vape selon Euromonitor, et le secteur du e-liquide se déplacerait de plus en plus en dehors de la Chine qui reste néanmoins le leader mondial des ventes (matériel et e-liquide).

Le cabinet d’analyse estime en outre qu’en dehors des complications politiques qui pourrait freiner son développement, le marché de l’e-cigarette au niveau mondial pourrait atteindre 50 milliards de dollars en 2030. Une structure moins fragmentée pourrait également se dessiner dans le futur avec moins d’acteurs et de plus grosses entreprises très dominantes.

Malgré “l’optimisme prudent” de l’industrie du tabac les analystes d’Euromonitor soulignent qu’en l’état actuel des différents marchés, celui de l’e-cigarette ne représente qu’une petite part lorsqu’il est comparé à celui du tabac, qui globalement reste encore peu perturbé dans sa croissance (+0,3% par an).

Review Author:Review Date: