L’e-cigarette fait-elle baisser les ventes de tabac ? Une question qui reste toujours en suspens.

Les ventes de tabac continuent de baisser en France.

Les ventes de tabac continuent de baisser en France.

Plusieurs spécialistes du tabac ont réagi suite à l’annonce de Marisol Touraine quant aux mesures envisagées dans le cadre du Plan national de réduction du tabagisme. C’est Jean-Yves Nau qui a abordé le sujet ce jeudi 9 octobre, en le liant aux derniers chiffres du marché du tabac que nous a présentés l’OFDT.

L’observatoire a notamment expliqué que les ventes de cigarettes ont baissé de 8,6% par rapport au mois d’aout de l’an passé. Les ventes de traitements pour l’arrêt du tabac se sont quant à elles littéralement effondrées, puisqu’elles auraient diminué de moitié en un an ! Nous avons également appris à la lecture des chiffres de l’OFDT que les consultations de tabacologie ont été moins fréquentes comparativement à l’an dernier.

Mais manifestement cet observatoire chargé d’éclairer les pouvoirs publics ne semble pas (ou ne souhaite pas) vouloir évoquer la relation entre cigarette électronique et baisse des ventes des produits du tabac. En effet, celui-ci a communiqué brièvement sur le sujet en expliquant ne pas disposer de données pour étayer une quelconque relation de cause à effet : “Les indicateurs relatifs à la cigarette électronique ne permettent pour le moment pas de mesurer l’évolution de son impact sur le marché du tabac ou de l’arrêt du tabac“.

Jean-Yves Nau, comme quelques autres spécialistes de santé publique, reste patient et attend désormais une “réponse consolidée”.

Review Author:Review Date:
  • Soys

    Ben heu, c’est qu’ils préfèrent l’hypothèse de la magie pour expliquer la baisse des rentes du tabacs qu’une solution rationnelle basée sur le comportement du fumeur. Autrement dit, on nage dans l’irrationnel…. Moi qui adore les mondes de fantasy, ben là, j’ai comme un goût amer… presque aussi pire que celui d’une clope tueuse.

    • Tony Fiant

      C’est Gandalf le gris (blanc apres l’arrêt de la pipe 🙂 qui a fait le coup…

      • Soys

        Je me disais aussi que Sauron avait de grosses action chez Big Tobacco 😉

        • Tony Fiant

          Il peut encore fumer sans ses doigts ? 🙂
          Il y a un parallèle entre l’anneau unique et la clope, difficile de s’en séparer, mais, contrairement à Smeagod, nous y sommes parvenus !
          Bon, une ego dans l’héroic fantasy, moyen, je reconnais, un mod look médiéval peut être ?

  • Patricia

    Ce qui est plus interessant, c’est que la vente de tabac était stationnaire jusqu’à il y a deux ans. On peut en penser que les mesures anti-tabac ont fini de faire leur effet, et que les ventes ne baissent que pour deux raisons:
    – ceux qui ont arrété de fumer en plus grand nombre que les années précédentes, et en cela le seul changement notable c’est la vape et le matériel de qualité.
    – ceux qui, lassés des augmentations de taxes, achètent à l’étranger. ( ou internet)
    Je ne crois pas qu’on puisse avoir d’indicateur sur les ventes frontalières de tabac.Les douanes l’estiment à 20% de la consommation française. ( je ne sais pas ce que ça vaut ni comment ils arrivent à ce chiffre, mais si c’est vrai, ça veut dire que le nombre de fumeur à augmenté !)
    Pour avoir une visibilité la dessus, il faudrait interroger les fumeurs, mais aussi les anciens fumeurs et les vapoteurs … Je ne pense pas qu’il y ait eu une étude là-dessus.
    Si quelqu’un à notion de ça ….

    • Soys

      Un cas ne fait pas une généralité, mais pour ma part, j’achetais mes cartouches aux Luxembourg, mon frère, qui a arrêté un an pile poil avant moi (lui c’était en août 2013, moi août de cette année) achetait, lui aussi ses clopes auLuxemvourg, mon meilleur ami, qui vapote depuis septembre aussi. Bon, ce ne sont que 3 cas, mais ils ressemblent à beaucoup de cas frontaliers.

  • Guest

    Ils ont pas excell à l’OFDT ? Et pourquoi persister à nous présenter des courbes superposées (les années les unes devant au dessus des autres) ?
    Moi j’ai fait mon propre graph…

  • Leio Vptivist

    Moi j’ai fait mon propre graph sans tout superposer les années et ….

  • Leio Vptivist

    le graph

    • Patricia

      lol triplon !

  • Tony Fiant

    “L’observatoire a notamment expliqué que les ventes de cigarettes ont baissé de 8,6% par rapport au mois d’aout de l’an passé…”
    Le verbe expliquer n’est pas le bon, déclarer me semble plus pertinent.
    Expliquer, c’est donner une interprétation des chiffres au sein de la réalité.

    Les hausses de tabac ont toujours été sans effet sensible même depuis “la crise”
    Les campagnes de pub idem.
    Les patchs s’effondrent lamentablement
    Presque 10 % de baisse, du jamais vu.
    Comme dit le lapin, les marchés parallèles ou frontaliers sauf qu’ils n’ont pas démarré il y a un an mais depuis bien plus longtemps donc même un accroissement de ceux ci ne peut pas expliquer une telle baisse à l’échelon national
    Désolé mais hormis la cigarette électronique, je ne vois pas quel autre paramètre peut “expliquer” ce constat. Le fait de l’éluder est d’autant plus consternant.

    Ah si, une prise de conscience collective au même moment de personnes qui se sont sevrées sans aide ? plus probable de gagner 10 fois le loto d’affilée…

    • Patricia

      Il est bien clair que si le nombre de ventes trans-frontalières ne peut qu’augmenter logiquement avec les hausses de taxes, la baisse brutale ne peut venir que de la vape. Et on le voit bien avec les substituts en chute libre.

      D’autant que si on veut vraiment échapper aux taxes et diminuer ses dépenses … on vape! 😀

      • Tony Fiant

        … ce qui conforte que ce n’est pas l’achat frontalier ou parallèle qui peut expliquer cette baisse.
        Chaque hausse augmente bien sur ces données mais certainement pas au point de faire baisser de 9 % les ventes de tabac sur un an sur toute la France.

        • Patricia

          je n’ai jamais prétendu le contraire, rassure toi. Peut-être mon premier post n’était-il pas assez explicite sur ce point, et prête à confusion. Dans ce cas je m’en excuse.

    • Soys

      Je confirme que les frontaliers du Benelux ont toujours pris leurs tabac en dehors de la France. En plus de 20 ans de clope, j’ai du acheter en tout et pour tout 3 paquets en France, tout le reste au Luxembourg.

  • manu06

    pour les buralistes c’est le trafic………..pour l’état c’est l’augmentation des taxes……..mais dans ce cas,il faudrait m’expliquer d’où viennent les 275 millions de CA du marché de la vape et comment font les plus de 3000 boutiques a tourner………..ha oui ! c’est vrai ! la magie………..

  • Nom

    A voir le nombre de shops et de site internet on peut vraiment supposer et sans se tromper que la vapoteuse rencontre un beau succès. Sinon comment expliquer ce phénomène. Quand on vape on ne fume pas. Donc les ventes de cigarettes baissent.

    • Tony Fiant

      Impossible car il est dit qu’ils n’ont pas les indicateurs suffisants 🙂
      Ils n’ont pas du beaucoup chercher apparemment…

  • Remz

    Il y a peut être un morceau d’explication technique au manque d’indicateurs. Si on regarde les shops physiques, certains sont enregistrés comme vente d’articles de tabac ou vente de biens de consommation ou que sais-je encore.
    C’est mission impossible de comptabiliser ça correctement.

    • Tony Fiant

      Tout ce qui est importé doit être dédouané avec un code précis, la nomenclature douanière. Et quand je dis précis, c’est précis.
      Il y aussi les déclarations d’echanges de bien en intra CE donc…
      L’écrasante majorite du materiel etant importé, il suffit de demander aux douanes.
      Idem pour les liquides, il suffit d’ajouter la production des sociétés francaises.
      Tenant compte des mauvaises déclarations, des erreurs ou des imports illégaux, on aura une marge d’erreur de disons 10/15 % ce qui est amplement suffisant pour en tirer des conclusions.

      • Remz

        Ouais, c’est pas faux ça.
        Ça fait un prétexte de moins du coup.

      • Patricia

        c’est à dire que malgré tout, il reste un flou artistique:
        – comme on ne peut pas évaluer le nombre de vapoteurs qui ont une consommation mixte vape-cigarette ( à part avec un sondage) on aura toujours du mal à donner un chiffre précis. ( bon, moi je le crois le chiffre de 70 % d’arrêt complet du tabac, mais il n’est pas issu de sources officiellement reconnues),
        – comme il y a aussi le nombre de fumeurs dont on ne sait pas si ils ont arrêté de fumer ou si ils sont partis acheter leur tabac hors de nos frontières,

        alors, on n’a pas d’indicateur vraiment fiables.

        Entendons nous bien: ça ne remet pas en cause du tout le fait que la chute des ventes ne peut être due majoritairement qu’à la vape. Mais ça empêche d’en donner le chiffre précis, et ça c’est vrai.
        Alors comme en plus ça n’est pas dans leur intérêt de l’évaluer vraiment … ça suffit pour ne pas le faire.

        • Tony Fiant

          Les mixtes sont sans importance puisque la partie tabac de ces personnes ne se retrouvent pas dans les 9 % de baisse.
          Le flou n’est pas si grand que cela, c’est pourquoi j’indique un biais de 10/15.

          • Patricia

            excuse moi, mais là je ne comprend pas ce que tu as voulu dire par ” la partie tabac … etc”
            On compte les ventes de cigarettes, donc puisque vaper en mixte fait baisser les ventes, vu qu’on achète moins de tabac puisqu’on baisse sa consommation , c’est bien compté dedans….