Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » L’e-cigarette à l’extrait de cannabis pourrait causer du tort à la vape

L’e-cigarette à l’extrait de cannabis pourrait causer du tort à la vape

Le lancement du produit Kanavape sur le marché français suscite l'intérêt des médias.

Le lancement du produit Kanavape sur le marché français suscite l’intérêt des médias.

Jean-Yves Nau évoque la sortie dans le commerce d’une cigarette électronique dite à l’extrait de cannabis. Son fabricant, franco-tchèque (Kanavape), organise la conférence de presse à ce sujet ce mercredi.

Ce produit serait légal et il ne contiendrait pas de THC, à l’origine des sensations euphorisantes et psychotropes. Ce “joint électronique”, comme beaucoup risquent de l’appeler, présenterait en revanche toutes les “vertus du cannabidiol (CBD)”. Ses concepteurs affirment notamment qu’il est reconnu pour ses bienfaits sur “le stress, la relaxation et le sommeil”.

Selon Pierre Chappard, coordinateur du Réseau Français de Réduction des risques, il s’agit uniquement d’un dispositif élaboré pour le cannabis thérapeutique. Le CBD n’est pas une substance listée parmi les produits stupéfiants, et comme l’explique le spécialiste ce dispositif est encore une fois “la réponse d’usagers/patients ayant cherché une réponse légale à leur besoin”. Le Docteur Laurent Karila, confirme quant à lui que le cannabidiol est anti-psychotique et qu’il n’entraînerait à priori pas d’addiction.

Néanmoins on peut craindre que la sortie de cette nouvelle cigarette électronique ne soit qu’un éniéme prétexte pour les détracteurs du vapotage de continuer à taper sur ce que Jean-Yves Nau décrit comme “un outil sans précédent pour briser les chaînes de l’esclavage au tabac.”

Réaction de la ministre Marisol Touraine

“Je suis opposée à ce qu’un tel produit puisse être commercialisé en France”, annonce la ministre à RTL. À ce titre, elle a demandé à ses services “d’étudier de façon très précise la situation de ce produit”. Elle a aussi “l’intention de saisir le juge pour faire interdire la commercialisation de cette cigarette électronique au cannabis”. (RTL)

Mise à jour : Jean-Yves Nau, journaliste et docteur en médecine, qui suit de près le sujet du vaporisateur et qui partage régulièrement ses opinions sur son blog, qualifie de risquée l’attitude de la ministre. Il s’interroge en effet sur la rapidité avec laquelle Marisol Touraine s’est emparée du sujet et qui a pris position en faveur d’une interdiction de ce produit avant même “d’avoir fait plancher ses services juridiques”.

Le docteur en médecine note également l’étrange évolution du discours des fabricants au fur et à mesure de l’avancée de ce buzz médiatique. En passant d’une “cigarette électronique au cannabis” au “premier vaporisateur aux cannabinoïdes 100% légal”, les fondateurs de Kanavape semblent pour Nau aguerris aux techniques marketing bien orchestrées, détaillant in fine une “cigarette électronique banale avec un liquide contenant 5% de chanvre industriel dont la culture est autorisée en France” explique le journaliste.

« Je pense quil y a une grosse méprise ! Cet outil a été développé uniquement pour le cannabis thérapeutique » explique quant à lui Pierre Chappard, coordinateur du Réseau Français de Réduction des risques. Ce spécialiste précise que Kanavape n’a rien à voir avec un cannabis légal mis à disposition, et que « s’il a été créé, c’est pour contourner la prohibition du cannabis thérapeutique et du THC ».

Créé par des patients que le cannabis soulage, le CBD vaporisé est censé ainsi permettre à ses usagers de contourner la loi pour améliorer leur quotidien. « A l’instar de la cigarette électronique, c’est encore des usagers/patients qui prennent de vitesse les professionnels et les pouvoirs publics, et qui fabriquent leur propre outil pour répondre à leur besoin » conclue Pierre Chappard.

Un interview d’Antonin Cohen, l’un des instigateurs du projet, est consultable sur le site Vice.com


Via Jean-Yves Nau

Review Author:Review Date:
  • lolomazerratti

    Au lieu de paniquer pour rien vous feriez mieux de vous renseigner sur le sujet pour pouvoir répondre aux idiots qui ne manqueront pas de confondre tout ça dans un amalgame dont le but sera à démontrer.

    La vaporisation du THC existe depuis au moins aussi longtemps que la cigarette électronique. Personnellement, j’en ai entendu parler presque 10 ans avant qu’on me parle de cigarette electronique. C’est en vente libre depuis des années, de façon légale, en magasin(s) , en tous cas dans les grandes villes. ça sert à vaporiser toute sorte de plantes d’ailleurs, médicinales ou non, et surement pas que de la weed ou des résines non traité pour en retirer le THC (thé, verveine, camomille, etc).

    Certes le but est le même à la base: éliminer le tabac.

    • Francky

      On parle pas de vaporiser du THC là

      Et en effet c’est pas nouveau mais vu que TOUS les medias en parlent aujourd’hui, je pense que le titre de l’article est pas mal justifié.
      déjà que Mme Michu pense que vapoter c’est plus dangereux que fumer, aujourd’hui on lui dit qu’en plus on va vapoter des joints !
      et ce genre d’amalgame pourrait bien causer du tort à la vape oui amha

      • lolomazerratti

        ben justement, faut d’abord savoir de quoi on parle et ce qui existait depuis bien avant les ministres opportunistes de la santé. Après vous pourrez faire des différences entre THC et CBD, ce que Mme Michu ne sait pas. Mais faut pas directement la prendre pour une conne, si on lui explique, peut-être qu’elle comprendra.

  • Dave Car Key

    clope electronique et joint electronique même combat! les deux sont des alternatives moins nocives, moins addictives, etc
    Le cannabis n’a pas fait de tort au tabac il me semble…par contre il en a fait vendre!
    Si ça peut briser également les chaînes de l’esclavage au canabis, je suis plutôt pour…et vu le nombre de demandes que j’ai en boutique ça ne peut que marcher…

    • Piwé

      Gauchiste

      • Sharplosc

        C est sur que legaliser le cannabis avec des regles strict permettrait de stopper beaucoup de problèmes. Et en 1er les euros qui tomberaient dans la poche de l état.
        Pouvoir investir dans une vrai communication préventive sur l usage du cannabis.
        les jeunes ne sont pas mis au courant des risques qu ils peuvent encourir à consommer du cannabis (avec thc je parle).
        Il faut pas toujours consommer longtemps du cannabis pour que ça fasse beaucoup de mal. Il suffit d etre hyper sensible voir allergique pour développer une “maladie” mentale. Sans avoir pété un câble mais ayant eu des problèmes anxieux mon psy m a ordonné d arreter de consommer du cannabis … et pourtant j etais un petit consommateur.
        sois t as de la chance et la beuh te fais pas plus de mal que ça soit t es pas chanceux et là tu souffre

      • lolomazerratti

        pauv’ type

  • Sharplosc

    j’ai fais quelques recherches sur le cannabidiol et à ce que j’ai pu lire, ont en est au même stade de la vape.
    Quelques test de laboratoire sur des rats, quelques test sur des malades mentaux, sur des personnes sans problèmes aussi …
    Les effets ont l’air cool au premier abord, avec quelques effets super intéressant sur la santé.
    Permet de soigner certains cancer
    Permet de protéger le système nerveux
    Permet de soigner certain malades mentaux
    et bien d’autres maladie
    Le soucis c’est qu’il faut prendre ceci comme un médicament car le dosage est essentiel et pour l’instant les chercheurs savent pas reellement les dosages qu’il faut pour “soigner” tel ou tel maladie ou soulager le système nerveux.
    Ont pourrait très bien vaper 10 fois la dose recommandé pour le traitement du stress par exemple sans savoir.
    Alors pour moi ça a l’air d’être une bonne idée ce cannabidiol mais il faut beaucoup plus de certitude, comme par exemple les effets indésirables, les doses à ne pas dépasser
    Ca peut être un bon moyen d’automédication mais il faut des certitudes
    La vape aussi il nous faut des certitudes mais la vape remplace le tabac qui est hautement cancérigène, en vapant ont prend moins de risque car au pire ont se retrouvera pas plus malade qu’avec le tabac.
    Par contre le cannabidiol ne remplace rien … il arrive en tan que nouveauté … gaffe donc mais à surveiller … il pourrait peut être sauver des vies aussi ce produit

    • Céline Djibaoui

      Attention aux raccourcis quand même..
      “Permet de soigner certains cancer” Non.
      Ca permet de soigner certains effets secondaires lié a la thérapie du cancer, ou certains symptomes du cancer, mais tu risques pas de guérir d’un cancer comme ça.

      • Sharplosc

        http://www.zamnesia.fr/content/341-recherche-sur-le-cannabis-cancer

        Non non ca permet de soigner certains cancer … c est encore en recherche mais ca avance bien.
        désolé de te dire ça mais tu me fais penser aux personnes qui juge trop vite le vapotage sans se renseigner avant.
        sauf que là ce n est pas a propos du vapotage mais du cbd

  • Sharplosc

    J ai tweete ça a mme touraine.
    “@MarisolTouraine ok avec vous pour interdire la passerelle #KanaVape et donc les passerelles champomy, bières sans alcool et films violent”

    • lolomazerratti

      et les suppositoires et les sirops contre la toux à la codéine ! il parait que si on en prend, c’est une passerelle vers l’héroïne, la prostitution, et le sida !

      • Sharplosc

        Ba oui. J pouvais pas tout mettre dans le tweet. Elle parle trop vite et ont se demande comment elle a fait pour se retrouver à des responsabilités si haut placé.
        qu elle veuille interdire par manque d etudes concrètes je comprendrais. Mais prendre l excuse de la passerelle c est idiot

        • lolomazerratti

          Comme souvent, c’est de l’agitation pour faire croire qu’on fait quelque chose d’utile. C’est de la communication en fait, pas de la santé publique. On vit une époque formidable quand même (sarcasme).

  • Randall

    Demain, à @LaTacfi, Dr Dupagne parlera des cannabinoïdes dans la cigarette électronique avec William Lowenstein. @franceinter 14h

  • obiwan

    Il n’y pas de produit actif pourquoi l’interdire,
    ils se leurrent .
    ils sortirait de la pharmacologie, pas de soucie.
    mais la.
    on a encore perdu des années.
    le manque d’ouverture d esprit,
    les œillères !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!…………………………………..

  • lolomazerratti

    Hello, à long terme et à forte dose ça rend un peu schizo quand même (la fameuse “parano”), et là, ça dépend de pas mal de chose: environnement social, éducation, repères familiaux, amis, niveau social, existence d’un travail, de centres d’intérêts etc etc etc.

    >>>
    des gens qui vont se retrouver avec du shit coupé
    >>

    Il faut éviter TOUTES les résines, même celles soi disant de bonne qualité.

    • Céline Djibaoui

      “à long terme et à forte dose”…
      A long terme et forte dose tu peux arriver a rendre quelqu’un dingue en lui faisant couler une goutte d’eau sur le front.

      • lolomazerratti

        et en lui faisant tomber de la beuh, ça leur fait quoi choupinette?

      • lolomazerratti

        >>>
        “à long terme et à forte dose”…
        A long terme et forte dose tu peux arriver a rendre quelqu’un dingue en lui faisant couler une goutte d’eau sur le front.
        >>>

        Faut pas se voiler la face choupette, je suis pas tes parents en train de t’interdire la fumette. Après, chacun fait ce qu’il veut: à bon entendeur et chacun pour soi dans le monde des drogues illicites!

        • Céline Djibaoui

          Merci, pendant un moment j’ai effectivement cru que tu étais mon père.

          Ce que je voulais juste dire par là c’est que ton argument n’est pas valable, parmis les drogues le cannabis est probablement un de celle qui cause le moins de dégats.
          Oui, a forte dose et a long terme c’est nocif, mais sur la plupart des autres drogues (licites comprises) t’aura pas besoin d’attendre le long terme pour mal finir.

          Dans des proportions “d’ivresse” comparable, je serais plus inquiet de voir mon entourage tourner a l’alcool qu’au cannabis. D’ailleurs dans ma famille beaucoup consomme un peu des deux, aucun n’a eu de problème avec le cannabis, par contre des problèmes avec l’alcool j’en ai vu.

          Donc, oui, je veux bien entendre que le cannabis a des effets néfastes, mais si c’est comme ça qu’on justifie le fait qu’il soit illégal, faut rapidement interdire l’alcool. Et on pourrait se poser la question sur la junk food aussi.

          • lolomazerratti

            >>> pendant un moment j’ai effectivement cru que tu étais mon père.

            hahaha 😉

            que la force soit avec toi