Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » L’avis de Luc Dussart sur la cigarette électronique

L’avis de Luc Dussart sur la cigarette électronique

"Journée mondial sans tabac : et si la cigarette électronique était la vraie solution ?" sur LePopulaire.fr

Journée mondial sans tabac : et si la cigarette électronique était la vraie solution ?” sur LePopulaire.fr

Le quotidien région Limousin Le Populaire s’est intéressé à l’opinion de Luc Dussart, alias Randall, sur la cigarette électronique, à l’approche de la journée mondiale sans tabac organisée le 31 mai.

Le consultant en tabagisme n’a aucun doute quant à l’efficacité de l’e-cigarette et s’interroge sur le faible nombre d’études existantes qui présentent les bénéfices réelles de cette aide au sevrage.

Luc Dussart affirme sans détour que la cigarette électronique est la solution pour “s’affranchir de la dépendance au tabagisme”. Il rappelle néanmoins que l’étude du Docteur Konstantinos Farsalinos, financée par des utilisateurs, nous apprend que 8 vapoteurs sur 10 parviendraient à totalement se sevrer à l’aide de l’e-cigarette, et que les autres personnes diminueraient de manière significative leur consommation de tabac. En effet, ils passeraient en moyenne de 20 à 4 cigarettes par jour.

En outre il remet totalement en cause l’hypothèse de la passerelle de la cigarette électronique vers le tabac. Certaines personnes craignent que ce produit incite (notamment par sa similitude gestuelle) les non-fumeurs à essayer la cigarette traditionnelle. Luc Dussart n’oublie pas de recontextualiser et de rappeler que le tabac était à l’origine du décès de 66 000 Français et 700 000 européens chaque année.

Enfin il se montre assez perplexe quant aux projets d’encadrement du produit dans l’espace public par la ministre de la Santé Marisol Touraine. Le consultant en tabagisme prend l’exemple de “l’air d’une rue commerçante”, qui s’avère “bien plus dangereux” pour nos poumons.

Review Author:Review Date:
  • Vapevape

    Encore et toujours, moi nouveau vapoteur, 30 cigarettes par jour avant, le premier jour de vapotage, 4, les trois autres semaine 2 à 4 cigarettes avec sentiment de degout mais par attachement je fumais quand meme sans finir cigarettes, un mois plus tard plus de cigarette. Je sais que je peux en fumer une sans replonger car ma vapoteuse veille mais le tabac ne m’attire plus
    Je sais que nous sommes pas sur que lea vapoteuse sont innofensives mais pour l’instant je me sens mieux avec pour objectif de reduire la nicotine et m’en passer
    Interdiction, conteavention contrebande je suis pret a faire face a tout ca pour sauver ma vie.
    Principe de precaution , fautaise, les OGM, le sucre, le gras etc.. Aucun principe de precaution là,
    Le gouverment veut notre bien ? Bannissez la cigarette des bureau de tabac
    Je n’en reviens pas de l’hypocrisie du gvt, dites nous que ca casse les pied au compagnie de tabac au pharmaceutique au lieu de vous cachez derriere de faux pretexte comme les jeunes.

  • Yann Ta-ttoo

    +1. Plus de tabac du tout, que de la vape et à 0 nicotine de plus maintenant après plus de 30 ans de grosse fumette en tout genre. Si ça c’est pas un produit efficace alors je ne sais pas ce qu’il faut faire pour les convaincre tous de nous foutre la paix.