L’Allemagne compte un million de vapoteurs réguliers

Peu d‘études ont été consacrées à l’usage de la cigarette électronique en Allemagne. Des chercheurs se sont intéressés outre-Rhin à la popularité du dispositif en 2016.

Les vapoteurs allemands, des fumeurs ou anciens fumeurs

Berlin, porte de BrandebourgUne équipe d’universitaires livrent des données[1] sur le vapotage en Allemagne. Ils ont interrogé environ 4 000 personnes âgées de 14 ans et plus sur leur consommation de cigarettes électroniques (nicotinées ou non), les raisons qui les ont poussées à se servir de ce dispositif, leurs projets quant à une utilisation future ou encore leur perception des dangers de la vapoteuse par rapport à la cigarette.

1,4% des personnes interrogées ont avoué être des utilisateurs réguliers de cigarettes électroniques et 2,2% ont déclaré s’être servi régulièrement de ces produits par le passé. 11,8% des allemands interviewés avaient déjà vapoté au moins une fois, dont 32,7% de fumeurs et 2,3% de personnes qui n’avaient jamais consommé de cigarettes.

Quatre allemands sur cinq considèrent le vaporisateur aussi nocif ou plus nocif que la cigarette conventionnelle

Près d’un quart (24,5%) d’anciens fumeurs qui ont arrêté de fumer après 2010 avaient utilisé  au moins une fois une e-cigarette.

Sur la perception de la nocivité de la cigarette électronique par rapport au tabac :

  • 20,7% des répondants la considère moins dangereuse que le tabac,
  • 46,7% aussi nocive que le tabac,
  • 16,1% croient qu’elle est plus dangereuse que la cigarette conventionnelle.

Les chercheurs estiment d’après cette étude qu’il y a environ 1,55 million de personnes qui ont expérimenté le vaporisateur en Allemagne soit environ 1 personne sur 8. Le pays compterait approximativement 1 million de vapoteurs réguliers. La plupart d’entre eux sont des fumeurs ou d’ancien fumeurs.

Pour mémoire, la prévalence tabagique se situe aux alentours de 27% en Allemagne (source eurobaromètre 2014).


[1] Eichler, Martin and Blettner, Maria and Singer, Susanne, The Use of E-Cigarettes, Dtsch Arztebl International 113(50):847-854;DOI:10.3238/arztebl.2016.0847

  • nanardpvt18

    La vape est comme une grande vague qui va submerger tout ça ! Pour l’instant, les croyances urbaines ont encore la dent dure mais les choses changent et les médias devront diffuser la vérité ! D’ailleurs à mon avis il y a déjà bien plus d’un million de vapoteurs en Allemagne, tout comme en France d’ailleurs ! Ouvrez les yeux, bande de bigleux ! On a trouvé un système efficace pour arrêter ou réduire la clope et on n’est pas prêt d’arrêter de vaper ! Honte à ceux qui ont diffusé leur méfiance envers la vape, vous conduisez des hordes de gens au cancer ! Un jour vous devrez vous expliquer et vous devrez payer !