L’AIDUCE renouvelle son soutien au mouvement EFVI

L’association indépendante des consommateurs de cigarette électronique a publié une vidéo afin de sensibiliser une fois de plus les français à l’initiative citoyenne européenne (EFVI). Alors qu’il ne reste plus beaucoup de temps pour récolter d’avantage de signatures, le mouvement EFVI redouble d’effort pour faire prendre conscience aux acteurs de l’ecig l’importance d’une telle initiative.

Les professionnels mobilisés

Le mouvement EFVI, dont le but est récolter un million de signatures avant le 25 novembre 2014, et atteindre un quota minimum dans sept états membres, reste aujourd’hui l’unique moyen légal de faire entendre la voix des vapoteurs européens auprès des instances politiques. L’idée principale étant de récolter assez de signatures pour demander à l’Europe de réétudier sa copie de la Directive sur les produits du tabac, elle qui inclut le vaporisateur personnel dans le même cadre réglementaire.

Créé à l’origine par le vapoteur hongrois Krisztián PIFKÓ, le mouvement croit en popularité mais peine néanmoins à décoller, faute de moyens informatifs. La France dont le quota n’est qu’à 16,7% de son niveau minimal (à la date de rédaction de cet article) reste l’un des pays européens les plus à la traine, loin derrière la Finlande avec ses 46%.

“L’heure est à l’action” souligne Nathalie Dunand, membre du collectif EFVI France, “les boutiques spécialisées sont fortement sollicitées pour relayer l’initiative et sont invitées à utiliser le package de communication afin de mobiliser leur clientèle“. Dernière création en date : des urnes à placer en magasin et dans lesquelles les clients peuvent y glisser leur bulletin de soutien. L’EFVI est constamment à la recherche de vapoteurs engagés, visitez cette page si vous souhaitez agir pour la vape.

Adieu MODs et forums

Côté consommateurs c’est l’association AIDUCE qui rappelle l’importance du mouvement. Dans une vidéo publiée ces derniers jours sur Youtube, la première association de vapoteurs français résume les grandes menaces qui pèsent sur la vape européenne. La fin de flacons de e-liquide de plus de 10ml, la fin des clearomiseurs de grande capacité, le frein à l’innovation et l’impossibilité probable de pouvoir parler librement du produit feront malheureusement partie du sombre tableau. Une vidéo à partager sans modération.

Review Author:Review Date:
  • el alami trebki

    Bonjour, j’habite en france depuis bientôt 7 ans maintenant (je suis marocain), j’ai voulu signer la pétition pour apporter ma contribution mais malheuresement l’étape du choix de la nationalité est bien restreinte ^^ dommage, je n’ai pas pu la signer du coup.

    • Elva Pote

      C’est bien dommage en effet … Mais ce n’est pas une pétition, c’est une initiative citoyenne européenne, elle est réservée aux citoyens européens en âge de voter … C’est pour cette raison qu’il faut présenter sa carte d’identité.

      • el alami trebki

        Ah effectivement je me suis légèrement précipité, alors j’espère que vous arriverez à faire porter votre voix, vu que les étrangers qui travaillent ici aimeraient aussi pouvoir vapoter librement. Cela m’a permit personnellement d’arrêter la cigarette du jour au lendemain. Je suis de tout cœur avec vous, bon courage !

  • Anatole Laudinot

    Bon, ne partons pas défaitiste, il est possible qu’en France nous arrivions à notre quota minimal. Malheureusement, faudrait aussi aller faire les évangélistes à Malte (aucune signature en 5 mois !), en Slovénie, Roumanie (qui doit faire moitié moins que la France, mais n’en est qu’à 160 signatures…). C’est cool, en Grèce les copains de Farsalinos ont signé, ça représente 320 personnes soit moins de 2% du quota…

    Je vois avancer les résultats, la médaille d’or se joue souvent entre le Danemark et la Finlande, il y a du suspens, ça bouge. Mais dès que je regarde le bas du tableau, cette joie disparait.

    http://efvi-france.com/actualites-informations/les-statistiques-efvi/