L’AIDUCE enfin reçue par le cabinet du ministère de la Santé

"Communiqué de l’Aiduce : le vote du 8 octobre et ses conséquences" paru le 14 octobre 2013

Association Indépendante des utilisateurs de cigarette électronique

C’est une grande nouvelle pour les vapoteurs français, l’association AIDUCE qui demandait depuis longtemps un rendez-vous avec la ministre Marisol Touraine a pu être reçue par son cabinet ce 17 octobre. C’est le président de l’association Brice Lepoutre, accompagné de Jacques Le Houezec et du Dr Philippe Presles, qui ont été les acteurs de ce premier dialogue historique. Nous reviendrons plus en détails sur cette information mais il est d’ores et déjà annoncé que de nombreux sujets ont été abordés. Les non-sens de la TPD dans un premier temps mais également l’interdiction de vaper dans les lieux publics ainsi que celle de la publicité.

Les forums et blogs ne devraient pas être impactés par cette interdiction de publicité, qui viserait avant tout un contrôle et une modération des discours commerciaux afin “d’éviter les excès”. Ce ne serait enfin pas tous les lieux publics qui seraient concernés par l’interdiction de vapoter et des nuances sur les modalités d’application de cette mesure dans les lieux de travail seraient également envisageables.

Un grand pas pour la vape. “Suite à cet entretien, l’Aiduce espère une évolution favorable débouchant sur des déclarations officielles aptes à rassurer la communauté des vapoteurs” explique l’association sur son site internet.

Review Author:Review Date:
  • Titan

    Bravo pour cette première victoire. Un premier pas encourageant qui prouve aux sceptiques que l’association de Brice Lepoutre peut être au moins officiellement entendue. Mais ne nous leurrons pas, la tâche est loin d’être terminée. Un gros travail reste à faire sur la communication concernant les réalités de la Vape, vis à vis des « conseillers » qui ont l’oreille du Ministère de la santé et vis à vis de ses principaux acteurs. Des marchés industriels sont en jeux et les conflits d’intérêt existants ne vont pas faciliter les choses.

    • Soys

      D’autant que le consensus n’a jamais été une expression de la démocratie, mais tout au contraire, SA NÉGATION! Seul le débat profond, où les idées se confrontent est une expression de la démocratie en se diffusant dans toute la société.

      • Titan

        Voui mais attention à soigneusement rester à ras des pâquerettes, cause que si tu commences à penser, tu commences à désobéir, et donc devenir indésirable …

  • Frédéric Charles

    Une grande claque aux détracteurs de AIDUCE qui, sur les réseaux sociaux, dispensent leur venin contre cette formidable association en disant qu’ils ne sont pas activistes et qu’ils ne se bougent pas assez : prenez en de la graine !!!
    Une rencontre avec les pouvoirs publics par un porte-parole des utilisateurs, accompagné de 2 professionnels de la santé, BRAVO !

    Merci à Brice, Jacques et Philippe Presles !

    Merci également à tous les vaptivistes qui ont inondé de message LCP avant l’interview de Marisol Touraine et aux 2 journalistes qui n’ont rien lâché lors de celle-ci !

  • Den’ice

    Une rencontre qui officialise, si besoin en était encore, la place que doit prendre la communauté des utilisateurs de VP et sa représentation par notre association, l’Aiduce, dans les décisions politiques de réglementation de la vape.
    J’ose espérer que Madame le Ministre de la Santé saura écouter plus avant le message transmis qu’elle n’a su lire l’avis du Conseil d’Etat d’octobre 2013…
    Il faut cependant se rendre à une évidence, la bataille est loin d’être gagnée et la transcription de la Directive européenne sur les Produits du Tabac en droit national réserve encore de nombreux combats…
    Merci à l’Aiduce comme aux vaptivistes !

    • Soys

      Par rapport au Conseil d’État, il a été saisi de trois questions entre mars et octobre 2013, il n’a rendu son avis que ces derniers jours. On peut voir la lecture qu’en a fait l’AIDUCE, que le conseil d’État a mentionné le rapport de l’OMS/OFT qui s’est déroulé ces derniers jours. Entre la saisine d’une question et son compte rendu, il peut se passer peu de temps, ou beaucoup de temps, en fonction de son actualité politique et/ou si la question a été saisi par une association ou par un groupe parlementaire, cela peu aussi varier en fonction de la taille du groupe parlementaire… Bienvenu dans la monarchie présidentielle, appelée aussi 5ème République. Et si on rendait le pouvoir au peuple, si on passait à la 6ème?

  • Yvon Novy

    Bonne nouvelle ! Je suis convaincu que Brice Lepoutre, le DR Presles et Jacques Le Houezec auront su trouver les bons arguments, objectifs pour défendre la vape et ses “risques moindres” que le tabac.
    Mais par qui ont-ils été reçus, ces interlocuteurs sauront-ils convaincre MST ?
    Les arguments de nos trois mousquetaires seront-ils aussi fort que ceux, sonnants et trébuchants de BT ou BP ???
    Je me méfie des vérités d’un jour, qui ne le sont plus le lendemain, en ce moment…on se demande bien pourquoi !
    Attendons les résultats, mais c’est une avancée.
    Bravo à eux !

  • Patricia

    Bravo à vous trois, et un grand merci de votre investissement pour nous tous, vapoteurs et futurs vapoteurs. Puissiez-vous avoir étés entendus et que ces paroles deviennent des réalités. 😀

  • toutouk20

    Et oui l’Aiduce se bouge et ça commence à se voir, bravo à vous trois 🙂

  • Tony Fiant

    Excellente nouvelle et une première victoire pour l’AIDUCE.
    Sur la forme, le fait que ce soit le cabinet et non MT qui les reçoivent est le signe d’une considération encore limitée des acteurs de la vape par le ministère. Peut être une manœuvre pour ne pas trop légitimer la vape ?
    MT, ne serait-ce que pour son image d’implication sur les différentes alternatives proposées au sevrage tabagique, aurait pu être présente. Entre deux visites dans un hôpital, elle aurait pu consacrer un peu de son temps à un sujet dont tout le monde sait maintenant qu’il concerne plusieurs millions de personnes.
    Le plus important : le message est passé et a été entendu, écouté, on verra par la suite.
    Il est clair que l’urgence est déjà de revoir la TPD, de bien la revoir même…
    Enfin, l’essentiel est que le message d’inquiétude, d’injustice et d’incompréhension des vapoteurs, représentés de facto même s’ils sont critiques, par l’AIDUCE, ait été officiellement porté chez LE décideur, enfin celui sur le plan politique.
    Celui-ci ne va pas s’aligner bien sur sur toutes les demandes mais, jusqu’ici, les seules pressions venaient… d’ailleurs. Maintenant, il y a un début de pression négative tel un élastique qui refuse qu’on l’étire.
    Le plus important reste à venir : quels seront les aménagements réellement concrétisés ? BTP doit suivre cela de très près…

  • guitou34

    Bravo et merci à l’association. Même si rien n’est gagné, c’est un pas de plus et chaque pas compte.
    Et pour rejoindre ce que dit Fréderic, j’ai également trop vu de messages de justification pour ne pas signer l’EFVI. Mais c’est un biais humain. Il est plus amusant de philosopher sur le pourquoi on fait ou on ne fait pas que de faire.

  • Soys

    Merci de ces précisions 🙂

  • Jean Philippe Cavaléra

    Une grande claque ? Être reçu devant aucun media ne sert à rien. Bref du vent comme d hab