L’AIDUCE dénonce les e-liquides aux vertus thérapeutiques

Ils coupent la faim, rendent les dents plus blanches ou encore vous redonnent du tonus après une soirée trop arrosée, ce sont les e-liquides aux vertus thérapeutiques.

Des e-liquides qui vous font du bien

Les e-liquides proposés par le laboratoire Innovi délivrent des "molécules à l'organisme" dans une gamme "qui vous veut du bien".

Les e-liquides proposés par le laboratoire Innovi délivrent des “molécules à l’organisme” dans une gamme “qui vous veut du bien”.

Après les alicaments (aliments/santé), après la cosméceutique (cosmétique/santé), une nouvelle classe de produits révolutionne totalement le domaine de la santé/beauté : les « Vapoceutiques » clame l’un des sites de vente en ligne proposant ce type de produit.

Alors que certains vendeurs proposent simplement des liquides à base d’huiles essentielles (fortement déconseillées par le professeur Farsalinos), d’autres y ajoutent des molécules et garantissent une basse température permettant de diminuer l’apparition de composés toxiques dans la vapeur. Quelque soit le processus de fabrication, les discours commerciaux se rapprochent de ceux employés dans l’industrie pharmaceutique.

Difficile de savoir si les arguments avancés par ses sociétés sont vérifiés scientifiquement mais une chose est sûre : l’image de l’ecig comme réducteur de risques pour le fumeur est en train de changer de ce côté du marché.

L’AIDUCE rappellequ’aucun eliquide sur le marché français n’a obtenu d’AMM, et ne peut donc être qualifié de produit pharmaceutique ni prétendre avoir des vertus thérapeutiques” et qualifie ce type de pratiques de “dérives” qui “portent une atteinte grave à l’avenir de la cigarette électronique“.

L’association a appelé la Direction Générale de la Santé (DGS) et la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), à prendre des mesures pour contrôler ce types de commerce.

Pour une lecture plus incisive du phénomène on pourra visiter le billet de Bluetouff sur le site Vape.li

Review Author:Review Date:
  • Tony Fiant

    Pas certain que ce type d’arguments aide la vape. C’est du pur marketing qui vend soit des effets extrêmement légers soit du vent soit des effets réels mais en oubliant les contreparties négatives.
    Beaucoup de choses peuvent être dites thérapeutiques : l’aubépine aide à dormir mais si vous êtes insomniaque, vous pouvez toujours rêver, enfin non puisque cela ne vous aidera pas à dormir. Les dentifrices ? un brossage des dents à l’eau est tout aussi efficace. Les boissons énergisantes : aucune énergie supplémentaire, simplement une excitation qui donne l’illusion d’avoir de l’énergie, etc, etc, etc…
    Il serait préférable donc que l’on arrête effectivement ce type de pratique qui ne vont que renforcer le côté poudre aux yeux de la vape qui est entretenu par ses adversaires.

  • Jean Marc Vignard

    Bonjour
    Je pense qu’il faut laisser cette société prouver sa bonne foi
    Je trouve vraiment super d’avoir des liquides qui puisse nous simplifier la vie si nous pouvons absorber de la nicotine nous pouvons sûrement aussi absorbé d’autres substances via le e-liquide
    Je vois pas pourquoi cela déstabiliserait la vape ce sont juste des nouveaux liquide qui sont différents de ce que nous connaissons actuellement

    • Tony Fiant

      Il y a un risque. Déjà, uniquement avec les produits destinés aux arômes, nous avons des débats sans fin sur leur innocuité. Alors, si l’on ajoute d’autres produits destinés à d’autres fins que le goût, on augmente d’une part les risques d’interaction chimique et, d’autre part, l’argumentaire de nos détracteurs sur le côté potentiellement dangereux pour la santé.
      La vape ne doit pas devenir un couteau suisse, c’est, certes un outil très pratique en situation extérieure car il fait tout.. mais il fait tout médiocrement… (j’en ai un depuis 20 ans).

      • Jean Marc Vignard

        Je respecte ton argumentaire
        Mais aujourd’hui aucune loi à ma connaissance ne peut interdire la mise en vente de ses produits car j’ai regardé sur leur site et je ne vois pas écrit que ces produits sont pharmaceutiques.
        Si démontrer les bienfaits de ses produits alors je trouve vraiment super !!!

        • Tony Fiant

          Idem mais plus que la loi, c’est les risques de dérapage de communication sur la vape car ici on ouvre bel et bien des voies pour la diaboliser un peu plus encore la vape.
          Délivrer des molécules = monter en haut, cela ne veut rien dire, à chaque bouffée d’air, je ne parle même pas de vapeur, nous nous délivrons des milliards de milliards de molécules.
          Donc, soit on reste dans un genre de charlatanisme style les bracelets en ambre ou magnétique soit on va nécessairement bifurquer sur le côté pharmaceutique voire médical.
          Perso, un e liquide qui me blanchit les dents, me fait un bain de bouche et soulage mes maux de tête, je dis génial… mais la clique anti vape va utiliser le discours de manière bien différente.
          N’oublions pas que la méthode d’introduction est par voie aérienne et ce que l’on peut manger, boire, appliquer sur les muqueuses n’est pas nécessairement bénéfique si l’administration s’effectue par les voies respiratoires (ici, je rentre dans le genre de propos que les anti vapes vont tenir).