La Vype, ou l’ecig version British American Tobacco, est décidément très TPD.

La Vype est une e-cigarette proposée par le fabricant de tabac BAT et vendue actuellement en Angleterre.

La Vype est une e-cigarette proposée par le fabricant de tabac BAT et vendue actuellement en Angleterre.

Les contraintes définies par le cadre réglementaire de la Directive européenne sur les produits du tabac ne devraient plus tarder à s’abattre sur le secteur de l’e-cigarette, balayant petits et moyens fabricants d’un coup de tampon “non conforme”. Seules les grosses entreprises dont les budgets vont permettre de se conformer aux exigences administratives les plus strictes pourront dans un premier temps s’insérer correctement dans le marché, et à terme se tailler une position solide dans la réduction des risques pour le fumeur.

Comble de cette histoire écrite à l’avance, ce seront les fabricants de tabac qui vont être les plus à l’aise pour nager dans ce bocal réglementaire et faire des bulles à la surface pour remercier la Commission. Emiettant les restes d’une nourriture lyophilisée, le député pourra sourire en circoncisant le premier espoir d’une réduction massive des maladies liées au tabagisme.

Retour vers le futur : en 2017 ce sera une Ego en plastique et trois arômes.

Arrêter de vous plaindre l’ecig “TPD compliant” est identique à votre Ego bidouillée ou votre MOD surchargé, et puis les e-liquides sont nettement plus sécuritaires désormais. La joyeuse équipe de la BAT, réassignée au rayon “Pardon aux familles tout ça“, a travaillé dur pour concevoir cet objet révolutionnaire aux formes uniques et au goût qui vous transportera à coup sûr, dans des sphères gustatives encore inexplorées.

Certes, on pourra se moquer de la maladresse graphique ou du manque de variété des cartouches de la Vype, toujours est-il que le produit parait administrativement très solide. “Nous testons tous nos arômes pour leur stabilité thermique et travaillons leur formulation jusqu’à obtenir le bon grade. Je rend folle mon équipe d’aromaticiens mais je ne sors pas quelque chose tant que ce n’est pas parfait” explique Jonathan Brazier, scientifique au développement des arômes, sur le site govype.com

Les cartouches pré-remplies à insérer dans son ePen Vype.

Les cartouches pré-remplies à insérer dans son ePen Vype.

Machines à vaper dernier cri, chromatographie de masse, contrôle qualité, les scientifiques des laboratoires Nicoventures rachetés par la BAT en 2012 savent s’y prendre et le responsable analyse Chris Wright, est là pour rassurer le consommateur. “A partir du moment où les vapoteurs inhalent la vapeur, il est vital pour nous de connaitre sa composition exacte“. Il est vrai que la forme des cartouches de l’e-cigarette Vype pourrait porter à confusion, mieux vaut lire le mode d’emploi avant de tenter de les insérer quelque part.

Ironiquement les 100 ans d’héritage dans la fabrication de tabac et la solide expertise de la BAT pour comprendre les besoins du fumeur devraient pouvoir garantir un franc succès à la Vype. La seule problématique d’acheter demain des produits aux risques réduits ne tiendra alors plus qu’à sa dimension pratique, entrainant inévitablement une réduction de la variété des offres actuelles, et philosophique. Accepter d’acheter du e-liquide aux mêmes personnes qui vendent en même temps le produit de consommation le plus dangereux au monde est une dissonance qu’il va falloir assumer si l’on veut continuer à faire des volutes en 2017.

Il ne reste plus qu’à espérer que les grosses sociétés indépendantes, comme NJOY aux États-Unis ou Totally Wicked au Royaume-Uni, aient économisé assez d’argent pour offrir aux consommateurs sensibles sur ces questions, des produits pouvant concurrencer ceux de Big Tobacco. La vape indépendante n’étant pas encore morte.

Review Author:Review Date:
  • Tazmanyak

    Bon bein voila, c’est malin,
    maintenant je pleure …

  • manu06

    et qui va acheter cette mer** ? un vapoteur n’en voudra pas,même s’il n’a plus le choix,enfin si,le choix de retourner au tabac………………

  • Je le disais déjà le 03 Mars sur mon blog avec le titre La TPD adopté oupvre la voie aux cigarettiers.
    Comme quoi, j’avais dû avoir une vision, triste, très triste vision.

  • Remz

    C’est pas fait pour les vapoteurs, mais pour les gens qui veulent arrêter de fumer,
    sans se poser trop de questions, nuance.
    Allez c’est vendredi, un peu de détente :
    Maths amusantes (quoique !)
    Une cartouche contient 27 mg de nicotine, dosée à 18mg/ml.
    Une cartouche contient donc 1.5ml de liquide.
    1 pack contient 3 cartouches et vaut 7.99£, 10€~
    Si on fait une équivalence, 10 ml reviennent à 17.75€,
    soit environ 3 fois le prix d’un jus courant.

    Ou comment se goinfrer encore et encore …

    • Titan

      Euh … ça fait plus que ça, Remz ..;
      Si 3 cartouches font 4.5ml pour 10€, 10ml font 22,22€ …
      C’est plus une grosse égratignure, là, c’est du gros “poignardage” !

      • Remz

        Oui, je me suis trompé, j’ai laissé en livres. Merci.
        Je laisse, comme ça il y aura l’erreur et la correction.

  • Alain Vapo

    TPD: “Tout Peut Disparaître”

  • Alain Vapo

    Ou alors “Tout Plaisir Défendu”

  • lolomazerratti

    vu ce qu’ils mettent dans les cigarette classique, il se passera quelques millénaires avant que je pense à penser à essayer ce machin.

  • Zecat

    J’ai un peu de mal a trouver les aspects : incassable, securité enfant et en plus c’est du voltage variable puisque 2 puissances … Pas conforme TPD ? Bon pour le 2222 euro le litre, ca fait jamais que 200 fois le prix de mon diy 🙂

  • guitou34

    Par chance, le seul principe qui marche, cad une résistance enroulée sur une mèche est dans le domaine public. Les différents brevets en cours portent sur des améliorations qui sont de l’ordre cosmétique.
    Sur les liquides, même si la TPD impose des cartouches scellées, les brevets de BT ne leur permettent pas d’avoir l’exclusivité. Hors ce type de production est à la portée d’une PME.
    Ceux qui risquent de couler les petites entreprises et ouvrir la voie à BT, c’est les consommateurs eux-mêmes. Beaucoup sont prêt à payer 5 fois le prix pour avoir une cartouche marqué Marlboro, une facilité d’usage et tous le blabla sécurisant qui va avec.

  • Rodolphe Thellier

    Cet article n’est autre qu’une mauvaise pub mal traduite. D’autre part, les entreprises indépendantes de big tobacco n’ ont pas attendu BAT pour s’ inquieter des substances présentes dans la vapeur d’e-liquides. SOLANA, fabricant français d’e-liquides, obtenait en 2014 des resultats plus que probants suite à une analyse par chromatographie en phase gazeuse couplée à une spectrometrie de masse par un organisme indépendant, contrairement aux analyses de BAT. Ces analyses des produits SOLANA mettent en évidence l’absence de diacetyls, ambrox, phormaldeides, parabens, etc… L’industrie de la Vape Française est dans les starting blocks, de quoi remonter le moral de nos vapoteurs !

    • Remz

      Ce qui serait bien alors, ce serait de faire la promo de leurs résultats..
      Parce que perso, solana je connaissais pas, et leur site est hors ligne, dommage.

      • Rodolphe Thellier

        Leur site est en ligne (www.solana-eliquides.fr). Tout à fait d’accord pour faire la promo de ces résultats !

        • Assirian

          Euh, j’ai un petit doute quand même :
          “Le site http://www.solana-eliquides.fr est édité par la société Solana SAS au capital social de 30 000€, inscrite au registre du commerce et des sociétés d’Arras sous le numéro SIREN 800 245 227.

          Adresse du siège : Solana SAS – 2 hameau de Bourcheuil, 62119 Dourges
          Directeur de la publication : Rodolphe THELLIER”
          En gros, c’est “leur site” ou le tiens ? Non pas que je veuille entrer dans un débat, mais juste pour préciser pourquoi ce site est à ton nom alors que tu en parles à la 3eme personne ?

          • Rodolphe Thellier

            Bien vu Assirian ! En effet je suis un des associés, et on dira que j’ai employé la 3ème personne par modestie 😉 Maintenant ça n’enlève rien à la qualité de NOS E-Liquides. Bonne vape !

          • Comme n’importe quel fabricant de liquide nous le dira.
            J’aurais préféré avoir un discourt franc, disant : La société dont je suis un co-gérant, ou autre, a fait des tests et les résultats sur nos liquides sont consultable à cet endroit et ils sont très bons.
            Là, j’ai plus l’impression d’avoir à faire à une pub déguisé et personnellement, ça ne me plait pas plus que ça.

          • Rodolphe Thellier

            Le seul message que je veux faire passer ici est : SOLANA n’a pas attendu que l’industrie du tabac fasse des tests sur ses produits pour en faire sur les siens. NOS (lol) tests sont excellents, le reste n’est que polémique. Cette information est pertinente au vu de l’article qui est commenté ici. Il ne s’agit pas de pub déguisée. Et pour information, tous les fabricants de e-liquides ne travaillent pas avec des matières premières de qualité pharmaceutique (pures à 99.9%, les 0.1% restant étant de l’eau pure), quand ils n’en parlent pas, ils travaillent bien souvent avec des matières premières de qualité agro-alimentaire (pures à 95%, le reste étant un mystère). Tous les fabricants ne font pas réaliser une batterie de tests sur leurs produits finis avant qu’une réglementation les y oblige. Tous les fabricants ne garantissent pas le taux de nicotine dans leurs e-liquides. Et pour terminer, sache que tous nos clients disposent des résultats de ces tests et peuvent aisément les communiquer aux consommateurs. Bonne vape à toi ! 🙂

          • Tonton Albert

            A partir du moment où on fait semblant de parler d’un tiers alors qu’il s’agit de soi, c’est de la pub déguisée. Désolé, mais l’avis d’un tiers extérieur à une entreprise ou un organisme et l’avis d’une personne membre de l’entreprise ou y ayant des intérêts, ce n’est pas tout à fait la même chose. Si vous n’aviez pas été démasqué, vous ne vous seriez pas déclaré à visage découvert.
            Ces méthodes, qui se rapprochent de celles des faux avis que punit désormais sévèrement la DGCCRF, décrédibilise votre discours, ce qui est dommage s’il s’avère exact et sincère. En utilisant des méthodes déloyales, vous ne grandissez pas votre image.
            Par ailleurs, votre critique sous-jacente des produits concurrents (“tous n’utilisent pas…”) n’arrange pas le tableau. Si vous faites honnêtement votre métier, je ne peux que vous recommander de faire honnêtement votre communication.
            Tonton Albert, vapoteur lambda et fumeur en rémission, sans autre lien avec l’industrie du tabac ou de la vapote que d’être consommateur de leurs produits.
            Et accessoirement, Community Manager.

  • lolomazerratti

    mais non faut pas pleurer, il reste des pays voisins avec qui on pourra faire de la contrebande de eliquides. Ils peuvent aller se faire voir les cigarettiers et les banquiers de la commission européenne.

    Comme disait quelqu’un, ça sera de la LEGITIME DEFENSE que de ne pas obéir à ces directives tueuses élaborées par des gens qui se foutent bien de votre santé.

    • Zecat

      Mais qui c’est qui a bien pu revendiquer la légitime défense de sa santé ? 😉

      • Coucou Zecat, comment vas-tu?
        DÉSOBÉISSANCE CIVILE powa 😀

        • Zecat

          je vape, je stocke, je râle ! je vape, je stocke, je râle ! La routine quoi 🙂

  • Larsen

    British American tobacco company est le plus grand tueur de toute l’histoire de l’humanité. Dans les années 2000 ils ont conclu un deal avec le gouvernement chinois, leur but, faire fumer les Chinoises, car à l’époque elles n’étaient que 2% à fumer. Le plus grand génocide organisé de l’histoire est en marche. Mais dormez tranquilles honnêtes gens, tout cela est parfaitement légal.

  • dry hit

    moi je dis on ne peut pas pardonner l’industrie du tabac qui tue 73000 fumeur en leur achetant ce produit” le mal est fait ”
    on peut pas faire confiance a quelqu un qui a essayer de vous tuer