La vape dans les pays en voie de développement

ecig-developppementDeux chercheurs de l’université de Médecine de Stanford estiment que les cigarettes électroniques pourraient avoir un impact sanitaire considérable dans les pays en développement.

Andrew Chang explique que ces dispositifs sont déjà fabriqués dans ces pays et qu’ils sont proposés à des tarifs attractifs et que les populations sont informées de leur existence. L’autre chercheur à avoir donné son opinion sur ce sujet est Michele Barry, qui a co-écrit avec Chang un commentaire sur les vapoteuses le 18 aout dernier dans le Journal of the American Medical Association.

Une étude menée par l’International Tobacco Control a révélé que 35% des Brésiliens connaissaient ou avaient déjà essayé une cigarette électronique. Ce pourcentage s’élève à 34% au Mexique et 62% en Thaïlande. En revanche, ces produits sont très peu connus dans les régions les plus pauvres du monde, comme dans certains pays d’Afrique ou d’Asie.

Andrew Chang craint néanmoins que les cigarettes électroniques soient un moyen de recruter de prochains fumeurs dans les nations en développement. Chang et Barry demandent par conséquent aux gouvernements d’encadrer ces dispositifs par voie pharmaceutique. Ils encouragent même les organisations non gouvernementales comme Gates Foundation et Bloomberg Initiative to Reduce Tobacco Use à soutenir un projet de régulation.

Review Author:Review Date:
  • Titan

    “Andrew Chang craint néanmoins que les cigarettes électroniques soient un moyen de recruter de prochains fumeurs dans les nations en développement.”
    Il est sérieux, lui? Il ne sait pas encore que le VP est une porte de SORTIE au tabac et non une porte d’entrée? De plus, pas la peine de trouver un “moyen de recruter des fumeurs” en passant par le VP dans les pays en développement pour au moins 2 raisons. La première est … que le tabac et son usage y existent déjà, et ensuite, pour recruter avec une E-Cig, faut pouvoir offrir la possibilité de la recharger au moins une fois par jour … en liquide et en électricité. Pas facile de trouver une boutique E-Cig et du 220v ou une prise USB là où on a déjà du mal à simplement trouver de l’eau potable …
    Mais je ne dis pas que j’ai raison, je demande juste à voir.

  • Mireille Vaping

    J’ai honte d’être français avec cette directive des produits du tabac! dans ce pays, on veut donner soit le monopole aux fabricants de tabacs, soit aux industries pharmaceutiques pour nous brider à des produits soit de première génération comme les cigalikes qui sont vendus dans les bureaux de tabac, soit des inhalateurs genre nicorette parce qu’ils ne dégagent pas de vapeur et pas le droit de choisir son dosage! la politique anti-tabac en France est à double tranchant. Je crains que la directive des produits du tabac nous interdisent d’avoir du matériel performant et efficace et nos politiques voudraient que ce soit des “médicaments” vendus au bureau de tabac avec les cigarettes classiques. Vive la France! qui ne voit rien et qui fait de la réppréssion! tout ça au nom d’un club d’amateurs de havane et un club avenir santé!…

  • Patrick Rvs

    Il n’y a pas de rapport. Cette femme répète juste sa récitation apprise dans forum-ecigarette.

    Râler, gueuler et insulter à tout va, c’est ce que semble prôner ce forum… Triste…

    Nombreux comme ils sont, les vapoteurs pourraient être entendus s’ils étaient plus respectueux. Pour s’exprimer, ils préfèrent la diffamation, l’insulte, le hors sujet, le manque de réflexion…