Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » La situation légale de l’e-cigarette dans le monde

La situation légale de l’e-cigarette dans le monde

La législation encadrant l'e-cigarette n'est pas la même selon le pays concerné.

La législation encadrant l’e-cigarette n’est pas la même selon le pays concerné.

La ministre de la Santé Marisol Touraine a présenté récemment des mesures qui visent à encadrer plus durement la cigarette électronique en France. En parallèle, nos pouvoirs publics vont devoir transposer la TPD d’ici deux ans, les fabricants d’e-cigarettes auront à partir de ce moment beaucoup moins de liberté pour vendre et présenter leurs produits. La rédaction de la radio RTL a tenté il y a quelques semaines de dresser un état des lieux dans les autres pays, en Europe mais aussi sur les autres continents.

Il y aurait d’une part les nations qui interdisent purement et simplement la vente des e-cigarettes, à l’image de la Thaïlande, de l’Australie et de plusieurs pays américains comme l’Uruguay, le Mexique, la Colombie, l’Argentine et le Brésil. D’autre part, on retrouve des pays qui pratiquent une législation moyennement restrictive, comme en Slovaquie, où la vente est interdite aux mineurs et où le vapotage n’est pas permis dans les lieux publics comme les restaurants, les écoles ou les hôpitaux. Nos voisins transalpins quant à eux autorisent la vente du vaporisateur personnel uniquement en pharmacie, puisqu’ils ont classifié le produit comme médicament. En Roumanie et en Grèce il est possible de vapoter sans restriction en 2014, néanmoins la vente demeure interdite aux mineurs.

Notre continent compte par ailleurs plusieurs territoires où les vapoteurs utilisent très librement cette méthode de réduction des risques, notamment à l’Est en Lituanie, en Russie et en Estonie, et plus proche de l’hexagone, en Pologne, au Portugal et en Grande-Bretagne. Il n’y a en effet pour le moment aucune mesure particulière quant à la vente, la promotion ou l’utilisation de ce produit dans ces pays en dehors des restrictions habituelles concernant les taux de nicotine. L’intégration de l’article 20 de la TPD européenne devrait néanmoins uniformiser cette situation.


Via RTL

Review Author:Review Date:
  • Patricia

    C’est ça, uniformisons, uniformisons la planète.
    Tous pareil, en rang, et au garde à vous.

    Heureusement que nous savons que la loi universelle qui garantit la survie des espèces c’est la diversité, n’est-ce pas ?
    Faute de quoi cette planète serait aussi vivante que Mars à l’heure qu’il est.

    Mais les lois universelles???
    Pffffffffff, on est tellement au dessus ça nous les hommes.

    allez, continuons dans la connerie universelle.
    Plus tôt nous aurons provoqué notre propre extinction, mieux ça vaudra, finalement.

  • Tony Fiant

    Cette vaste hétérogénéité des réglementations prouvent de facto la méconnaissance du produit.
    Quand un produit est interdit partout, on peut en déduire qu’il est globalement nocif. Chaque pays suit alors des règles restrictives plus ou moins coercitives selon sa politique et ses coutumes.
    Quand ce n’est pas le cas, comme la vape, cela prouve que le sujet n’est pas parfaitement maîtrisé.
    Bien sur, cela n’inclut pas l’altération des choix par BT et autres.

    • Patricia

      Merci de le préciser, ça, l’influence de BT dans l’affaire.
      Sinon, on pourrait comprendre d’après ce que tu dis là, que lorsque vaper sera interdit partout, ça prouvera que c’est globalement nocif.
      Heu ….

      Et inversement : si un produit n’est pas interdit partout, ça veut dire quoi? qu’il n’est pas parfaitement maîtrisé ? Bah, aux USA le port d’arme est parfaitement autorisé, et maîtrisé…. et le résultat est globalement … positif? lol.

      Non, les lois humaines sont le fruit de culture, d’histoire et de croyances autant que d’intérêts commerciaux, ou politiques. Leur étendue n’a aucune valeur quant à leur bien fondé.
      Et heureusement, ça laisse le champ de la remise en cause.

      • Tony Fiant

        Lorsque c’est général, on peut en déduire que c’est contraire, en général, à la santé humaine car, et précisément en raison de cela, les croyances, les religions, les coutumes, etc. varient fortement d’un pays à l’autre. Tu as donc un nivellement généralisé sur plus de 200 nations difficilement justifiable par l’influence de la world company. Je ne crois pas que le curare pur soit en vente libre quelque part dans le monde.
        Inversement, si ce n’est pas le cas, si l’interdiction n’est pas mondiale, là, effectivement, il faut ré inclure toutes les croyances etc. qui vont influencer localement chaque nation.

        • Patricia

          Le curare est au contraire très utile à la santé humaine, car sans lui, une bonne moitié des interventions chirurgicales ne pourrait se faire.
          Rien n’est ni mauvais ni bon en soi.
          C’est ce qu’on en fait qui a des effets positifs, ou négatifs.

          • Tony Fiant

            Hé, hé, tu auras remarqué que j’ai précisé curare “pur” dans mon msg car je connais les vertus que tu indiques. Bien que la médecine ne soit pas mon truc, je ne suis pas un newb…
            Tu croyais rouler le Tony, hein 🙂
            Quant à la croyance judéo chrétienne, elle n’est pas que judéo chrétienne… hélas

          • Patricia

            Hum, elle est judéo-islamo-chrétienne ( la sainte trinité lol ) . Les autres croyances n’avaient pas cette conception là du monde et de la place de l’homme en ce monde. Mais vu que nous les avons exterminées à force de conquêtes autant guerrières que religieuses et commerciales, effectivement, il n’en reste que fort peu de représentants… donc oui hélas.

  • Ann’Jo Donati

    et personne ne parle de la Suisse qui est encore à la traîne… qui avec hypocrisie comme d’habitude autorise la vente de e-cig mais que de liquide sans nicotine… :O et autorise l’import de liquide avec nicotine en quantité limitée…