La réalité virtuelle pour en finir avec le tabac ?

Une méthode inédite de sevrage tabagique est actuellement testée à Marseille à l’Hôpital de la Conception. Elle est dirigée par le service psychiatrie du professeur Christophe Lançon qui expérimente le sevrage assisté par la réalité virtuelle.

arreter-fumer-realite-augmentee

Plongé dans les situations « à risques », le patient va les affronter avec le soutien du thérapeute.

Il s’agit d’une thérapie cognito-comportementale mise en oeuvre pour aider le fumeur à gérer les situations de tentation.

Le docteur Eric Malbos qui coordonne cet essai a évoqué le procédé dans une interview accordée au journal Les Echos.

Les patients portent des lunettes 3D et vivent de manière fictive des circonstances très quotidiennes. “Nous les aidons à accepter ces pics émotionnels et à trouver le moyen d’y faire face, par exemple en se concentrant sur d’autres plaisirs. Quand nous les jugeons prêts, nous les plongeons dans des situations de réalité virtuelle pour mettre leur apprentissage en pratique” a-t-il expliqué.

Chaque patient participe à une séance hebdomadaire de 45 minutes et la thérapie s’étale sur une période de trois mois. Les premiers résultats de cette méthode ont été dévoilés et ils s’avèrent plutôt encourageants. La moitié des 31 fumeurs qui l’ont testée se seraient définitivement éloignés du tabac. Les thérapeutes espèrent qu’avec l’arrivée prochaine de casques 3D moins onéreux sur le marché, les résultats s’améliorent encore en permettant aux patients de s’exercer chez eux.

 

Review Author:Review Date:
  • Bernard W

    mouais… meme si je suis très Geek, je ne pense pas que ce procédé fonctionnerait sur moi. 45mn hebdomadaire sur 3 mois ? Bon ok… mais lorsqu’il me vient de vouloir tirer sur une clope je fais quoi sur les heures qu’il me reste a souffrir d’un manque palpable (objet) et lorsque mon corps demande de la nico ? Ouais mon mod/dripper me va bien mieux. Quand je veux ou je veux et à la fréquence que je veux ! (pas l’air con avec les lunettes loll)

    • Jay

      Tu ne t’en rends pas compte mais ton raisonnement s’adapte totalement à ton “mod/dripper” à l’époque où ça n’existait pas… Pourquoi avoir un préjugé négatif sur une nouvelle technique pour arrêter le tabac ? Parce que seule la tienne est la bonne ? Peut-être pour toi… Mais tu n’es pas seul… C’est moche d’oublier d’où l’on vient… (pas l’air con avec ta sucette à piles…)

      • Bernard W

        Non, la mienne (ce n’est pas la mienne d’ailleurs) n’est pas la meilleur mais je prends du plaisir avec. En effet pour celui qui veut se détacher de tout (clope, e-cig), alors si ça fonctionne c’est parfait. Je garde le plaisir de ma clope en moins nocif, et ce plaisir je ne peut l’avoir avec des lunettes. Mais je comprends ta remarque.

        • Jay

          Re Bernard,

          Merci à toi de ta compréhension. Je ne voulais pas t’embêter hein, c’est juste que maintenant qu’on a trouvé notre graal qui nous a sorti de notre dangereuse habitude, il ne faut pas se fermer à l’évolution des techniques pour autant et qui seront peut-être valables pour d’autres. Cependant, je te rejoins en pensant que ce n’est pas fait pour moi :). Bonne journée à toi

  • Naomi Sato

    Bravo surtout qu’on a des retours négatifs sur les casques de réalité virtuelle depuis les premières expérimentations qui ne datent pas d’hier, ce qui n’est pas le cas de la vape