La petite histoire de la cigarette électronique

Comment le fils d’un père dévasté par le cancer a rêvé d’un procédé qui est sûrement en train de sauver la vie de millions de fumeurs.

La ecigarette telle que l’on a connait aujourd’hui n’aurait jamais existée si dans les années 2000 un père de nationalité chinoise n’avait pas été frappé par la maladie que tous les fumeurs redoutent : le cancer du poumon.

Le papa de l'ecig, le patron de la vapote ...

Hon Lik, le papa de l’ecig, le patron de la vapote …

Le fils de cet homme, un monsieur au nom de Hon Lik, était également un gros fumeur et ressentait bien évidemment, lui aussi, l’effet de ses 60 cigarettes par jour.

Hon Lik étant un homme de science (pharmaciste de profession), sa rationnalité l’a poussé à admettre le fait que 99% des problèmes liés au tabac n’étaient pas causés par la nicotine elle même, mais par la combustion du tabac (et de ses nombreux ingrédients). Comment alors continuer à fumer sans se détruire la santé ?

La réponse à ce problème vient à lui durant un rêve …

Hon Lik raconte qu’une nuit il a été pris d’une sévère quinte de toux et ne pouvait alors trouver le sommeil. Lorsqu’il a finalement pu s’endormir, après avoir craché tous ses glaviots, il a rêvé qu’il se noyait dans une mer profonde, jusqu’à sentir la mort venir. Son rêve prend alors une autre forme quand tout d’un coup la mer s’évapore et se transforme en un nuage de vapeur très coloré. C’est à partir de ce rêve très LSD que lui serait venu l’idée de vaporiser de la nicotine.

Même si des brevets de cigarettes sans fumée ont été retrouvés bien avant dans les archives des brevets américains, la parternité de la cigarette électronique est néanmoins aujourd’hui attribuée à ce cher monsieur Lik, l’un des premiers à avoir véritablement industrialiser son procédé.

Je vous raconterai sans doute plus tard l’histoire dans les années 60 de Herbet A. Gilbert et de son vaporisateur à nicotine, ainsi que l’incroyable histoire du projet XA de la société Ligget qui avait inventé le moyen (après 12 ans de recherche) de rendre la vraie cigarette beaucoup moins cancérigène qu’elle ne l’est aujourd’hui.

Mais tout ça c’est pour plus tard, en attendant restons sur le beau nuage de vapeur que nous a laissé le père de Hon Lik au travers de l’ingéniosité de son fils. Je le remercie chaudement aujourd’hui.

Review Author:Review Date:
  • Grand merci à ce monsieur ^^

  • xor

    c’est une des plus grande invention de ce siècle pour moi

  • très belle invention effectivement! vive la cigarette electronique 🙂

  • yotraxx

    Je dis MERCI à ce monsieur de m’avoir fait lacher mes MALBOUROUX après 20 ANS !!