La perception de la réduction des risques plus précise au Royaume-Uni qu’aux États-Unis

55% des adultes britanniques pensent à juste titre que la cigarette électronique est moins nocive que le tabac fumé, contre 26% aux États-Unis. Il faut dire que le traitement médiatique et politique de la vape dans ces deux pays est radicalement différent. Alors que l’un intègre entièrement l’e-cigarette dans sa politique de lutte contre le tabagisme, l’autre la réglemente comme un produit du tabac et va même, selon les États, jusqu’à organiser des campagnes de communication afin d’alerter la population sur le risque lié à sa consommation.

La vision de la population américaine

La vision de la population britannique

La perception très contrastée du vaporisateur chez les non-vapoteurs est illustrée dans le documentaire Beyond the Cloud, prochainement disponible sur Youtube en intégralité, dès septembre 2016.


Source : Action on Smoking and Health U.K. / National Cancer Institute Health Information National Trends Survey (HINTS)