Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » La nicotine n’est pas dangereuse pour la santé, et c’est la pharmacie qui le dit

La nicotine n’est pas dangereuse pour la santé, et c’est la pharmacie qui le dit

L'e-cigarette bouleverse depuis quelques années le marché des substituts nicotiniques.

L’e-cigarette bouleverse depuis quelques années le marché des substituts nicotiniques.

Nous évoquions cette semaine l’un des supports de communication de la société Johnson & Johnson qui s’attaquait frontalement à la cigarette électronique dans l’une de ses campagnes publicitaires en Irlande.

Le quotidien Irish Mirror a récemment publié un publi-redactionnel de la firme pharmaceutique qui propose sous le thème des “7 mythes sur l’arrêt du tabac”, de briser les idées reçues sur le sevrage tabagique. L’occasion de proposer subtilement au lecteur ses substituts nicotiniques. Deux des points abordés ont particulièrement retenu notre attention. En voici la traduction :

Mythe : Les substituts nicotiniques donnent le cancer 

Fait : C’est faux. La nicotine ne provoque pas le cancer.

Ce sont les autres composés chimiques toxiques contenus dans les cigarettes, tels que le goudron et le monoxyde de carbone, qui sont néfastes pour la santé.

Les substituts nicotiniques apporte de la nicotine dans votre organisme mais sans les dangereux poisons.

La question du surdosage est ensuite indirectement abordée :

Mythe : Il est dangereux d’utiliser plusieurs substituts nicotiniques en même temps

Fait : Non ce n’est pas le cas. Utiliser plusieurs substituts nicotiniques à la fois peut en fait être une bonne chose car cela favorise souvent vos chances de succès.

Seuls les Nicorette® invisipatch 10mg et 15mg avec les gommes Nicorette® 2mg peuvent être utilisés en même temps.

Visitez le site NICORETTE® pour des astuces pratiques et des conseils, ou regardez les témoignages des ex-fumeurs qui ont réussi.

NICORETTE® est une aide d’arrêt du tabac. Contient de la nicotine. LISEZ TOUJOURS LA NOTICE. Demande de la volonté.

Un discours qui pourrait aisément rassurer les détracteurs de la cigarette électronique (dont fait partie l’OMS) qui clament haut et fort que la nicotine contenue dans les e-liquides, pourtant nettement moins importante que dans les substituts nicotiniques, est un dangereux poison pour le consommateur.

Les gens fument pour la nicotine, mais meurent du goudron” écrivait Michael Russel en 1976.

Review Author:Review Date: