Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » La mèche de cellulose “Fiber Freaks”

La mèche de cellulose “Fiber Freaks”

Une société du sud de la France lance sur le marché une fibre spécialement étudiée pour les mèches des atomiseurs reconstructibles. Nous avons rencontré son directeur et effectué quelques tests sur un Taifun GT.

Made by Vapers for Vapers

Une jeune entreprise marseillaise propose une alternative au coton pour fabriquer ses propres mèches.

Une jeune entreprise marseillaise propose une alternative au coton pour fabriquer ses propres mèches.

Rencontré furtivement au salon Vapexpo, Florent Draux est un vaper qui a décidé de se lancer dans la commercialisation d’une fibre bien particulière. Destinée aux adeptes des atomiseurs reconstructibles, la fibre Fiber Freaks n’est pas un énième coton bio ou coton japonais.

Il s’agit avant tout d’une démarche bien réfléchie puisque Florent a passé 8 mois à rechercher des alternatives à la fibre de silice et au coton dont sont faites aujourd’hui la majeure partie des mèches utilisées dans les drippers et autres reconstructibles. “Mon but était de trouver des matières qui pourraient réunir des exigences de performance, de qualité sanitaire et environnementale” explique ce vapoteur marseillais.

Chimistes, médecins, industriels et ingénieurs spécialistes des filières fibres ont fait partie des interlocuteurs nécessaires à la mise en place du projet. Le développement de cette nouvelle matière pour la vape s’appuie aujourd’hui sur un laboratoire universitaire (CETELOR).

Offrir une alternative aux utilisateurs de coton

Cette fibre de cellulose est très aérée et offre une capillarité très intéressante pour équiper les atomiseurs.

Cette fibre de cellulose est très aérée et offre une capillarité très intéressante pour équiper les atomiseurs.

Fiber Freaks entend bien convaincre les utilisateurs de coton avec ce nouveau matériau issu de la filière de l’industrie du non-tissé. Proposé sous la forme d’un voile disponible en plusieurs densité, le produit va être commercialisé dans des sachets optimisés pour le stockage et le transport.

Cette mèche de cellulose, dont la matière première est un lyocell de bois produit à partir d’un enzyme organique, est stérilisée selon une “technique innovante et non altérante” explique la brochure commerciale.

A l’utilisation la mèche Fiber Freaks dispose d’une capillarité très intéressante et offre une rétention de liquide beaucoup moins importante qu’un coton cardé classique. Des propriétés qui s’avèrent utiles pour les changements de saveurs sur un même montage. Un montage qui par ailleurs nous est apparu facilité par la découpe du voile, bien à plat et taillé en largeur aux dimensions d’une mèche classique. La manipulation de la fibre est en revanche un peu plus délicate qu’un coton classique. Quand on la roule entre les doigts, la fibre a en effet tendance à légèrement glisser, mais cela reste un point vraiment mineur.

Côté saveurs la performance dans notre Taifun GT est bel et bien au rendez-vous, même si très subjective. Pour avoir effectué des tests pendant deux jours, l’encrassage général du coil semble avoir été ralenti, avec une couleur de fibre qui ne semble pas s’altérer prématurément.

Fiber Freaks est définitivement une initiative économique française qui a toutes ses chances de fonctionner. Reste à savoir comment la concurrence va réagir, dans un monde industriel où tout est accessible.

Selon nos informations la fibre Fiber Freaks devrait bientôt être disponible chez notre partenaire Le Petit Vapoteur. Avis aux coileurs de tous bords.

Review Author:Review Date:
  • Roger Arbogast

    A suivre avec intérêt. Va falloir que je teste mon échantillon pour me faire une bonne idée du produit. Qui sait ? Peut-être que cette fibre va détrôner le Koh Gen Do

    • Roger Arbogast

      Pour ceux qui seraient intéressés. J’ai testé la fiber freaks sur un Zénith monté en quad coil à 0.5 ohms.
      La fibre est plus resistante que le coton, plus dure à déchirer et à manipuler.
      Niveau capillarité, elle s’imprègne très rapidement, même d’un liquide 90% VG (je dis pas 100% car les arômes sont dissous dans le PG en règle générale).
      Niveau rendu, je n’ai noté aucun goût parasite dès les premières vapes, ce qui change un peu des cotons que j’ai pu tester jusque là (cardé, cotton ball bio, coton de coiffure).

      Ma conclusion : C’est bien, mais je ne pense pas abandonner mon cardé pour autant, qui est sans doutes moins cher, aussi efficace pour mon usage (dripper) et avec lequel j’ai l’habitude de travailler depuis plusieurs mois.

      • Olé

        C’est juste bien ou c’est vraiment bluffant ? D’après les premiers retours les forums, les gens semblent vraiment conquis et délaissent dans la foulée leur coton, coton cardé, et même le KGD.. Bon les goûts et les couleurs hein ! Merci pour ton retour en tout cas.

        • Roger Arbogast

          Je peux difficilement ajouter quelque chose sans me répéter.
          La fibre a l’air bien résistante à la chauffe et je n’ai pas encore eu de dry hit dessus (le goût change assez tôt pour se rendre compte que la mèche commence à manquer de jus).

          Cependant, je trouve que le rendu est plus “sec”, “rèche”. Enfin, moins agréable quoi…

          Du coup c’est pas une révélation

  • Tony Fiant

    Intéressante cette approche mais dommage que le retour ne soit plus précis dans l’article quant à la vape.
    Subjectif, certes, donc cela sous-entend un écart epsilon avec le coton ?
    Même si c’est le cas, le montage plus aisé et la longévité peuvent faire la différence si le tarif reste contenu…

  • Philofil

    Je trouve que le coton, bio, cardé, et tous les cotons etc,etc,etc subissent une certaine “inflation” depuis son détournement dans le monde de la vape.
    Le Fiber n’échappe pas à la règle, ramené au prix du kilo et quelque soit sa qualité cela devient du caviar… 4,50€ les 4 / 5 grammes, il faut quand même pas déconné!
    Je ne suis pas prêt de lâcher mon pack Coton Bio de Douce Nature à moins de 8€ les 100grammes. Il faut arrêter avec cette idée qu’il y a un coton “révolutionnaire”
    qui sort tout les mois! Enfin, moi, j’ai pas envie de jouer à ce jeu là …

    Cliquez pour ouvrir le point de vue élargi

    Douce Nature – PRI 4704 – Hygiène Bio – Coton Hydrophile Bio Equitable – 100 g

    Cliquez pour ouvrir le point de vue élargi

    Douce Nature – PRI 4704 – Hygiène Bio – Coton Hydrophile Bio Equitable – 100 g

    • Olé

      Hmm pas vraiment d’accord… Le coton c’est du coton, si les prix augmentent effectivement ce n’est pas normal. Mais la Fiber Freaks ce n’est pas du coton ou un produit qui a été détourné de son usage premier. La FF a été créée pour la vape, 1 an de recherche et des mois d’études pour réussir à créer (en laboratoire) cette fibre de cellulose parfaite pour la vape.

      C’est pas donné ? Selon l’utilisation un sachet doit pouvoir durer plusieurs mois. Je suis plutôt du genre pas économe, je gâche pas mal et je change de mèches tous les 2 jours et en 3 semaines j’ai même pas attaqué 5% du sachet à ce rythme là j’en ai encore pour de nombreux mois. Alors 4,50€ pour un produit parfait en capillarité, absence de goût, résistant à la chauffe et apportant un rendu de saveur top je trouve ça extrêmement bon marché. Certains préfères le coton traité à l’oxygène qui “roussi” au bout de quelques lattes, qui n’est pas bon pendant la descente d’un 1ml.. moi j’ai pas envie de jouer à ce jeu là…

  • Chris BadSeeds

    Testé en texture n°2. Sur un dripper Magma, dans un Fogger 4.1, et dans un BigDripper.

    Ce produit est juste énorme. Capillarité hallucinante ! Rendu de saveur incomparable… Par contre, un peu plus difficile à travailler quoique une fois qu’on a pris le coup ça passe tout seul. D’un côté, il va être un peu plus chiant à rouler pour lui donner une forme de mèche et à insérer dans le coil, par contre, il sera plus facile à “déplier” une fois dans le coil pour optimiser un maximum la capillarité.

    Pour exemple, testé dans un big dripper. Avec du cardé, à chaque dripping du tank vers le coil, c’était la fuite assurée, surtout avec des liquides chargés en PG avec lesquels le BigDripper a tendance à autodripper… Avec le FiberFreaks, no problem, pas une seule goutte en dehors de l’ato. J’ai forcé l’ato au dry hit, puis un seul push sur le driptip pour déposer du liquide et j’ai vapé immédiatement : le FiberFreaks était déjà saturé de liquide. Et c’était du 100 % VG.

    Comme il a déjà été dit, cette fibre ralentit considérablement l’encrassement du coil…

    Un autre point positif : Le FiberFreaks ne s’effiloche pas dans tous les sens comme du coton… Et ça c’est franchement top !!!

    Hors de question pour moi de repasser sur du coton, aussi bon soit-il.

    • seb

      Testé en densité 1 et tout comme toi, mon coton bio et de l’histoire ancienne. Et oui, effectivement par rapport au coton, la Fiber Freaks est un peu cher, mais ça reste largement raisonnable. Un bravo aux concepteurs car cette fibre est une belle réussite.

  • Fab

    Avez vous testé le coton bacon ? personnellement je peu plus m’en passer