La Ligue contre le cancer recommande l’usage de l’e-cigarette pour arrêter de fumer

La Ligue contre le cancer vient d'émettre un avis plus nuancé sur l'e-cigarette.

La Ligue contre le cancer recommande l’usage l’e-cigarette dans les stratégies d’arrêt du tabac.

Alors que certaines grandes institutions spécialisées dans la santé ne préconisent pas (voire déconseillent clairement) la cigarette électronique dans le cadre d’un sevrage tabagique, l’Institut de lutte contre la cancer n’hésite pas à reconnaitre son potentiel et recommande son usage auprès des fumeurs.

C’est Christophe Leroux, délégué de la communication dans cette organisation, qui l’a déclaré dans une interview accordée à Atlantico. La Ligue contre le cancer encourage en effet toutes les méthodes permettant d’arrêter la consommation de tabac, y compris la cigarette électronique.

Cette position tranche avec celles prises par exemple par la Haute Autorité de la Santé (HAS) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La HAS entretient le flou en indiquant qu’il est préférable d’utiliser les substituts nicotiniques classiques, tout en préconisant de ne pas décourager les fumeurs qui essaient de se sevrer grâce à l’e-cigarette. L’OMS avait quant à elle émis des réserves concernant l’usage du vaporisateur, faute d’étude démontrant son innocuité.

Christophe Leroux évoque d’autres bonnes habitudes à prendre pour prévenir le risque de cancer. Il conseille notamment une alimentation équilibrée, une consommation d’alcool très modérée, et incite au dépistage.

En août 2014, Albert Hirsch, administrateur de la Ligue contre le cancer et vice-président de l’alliance contre le tabac, s’était déjà prononcé en faveur du vaporisateur.

Review Author:Review Date: