La FIVAPE communique sur son savoir-faire aux États-Unis

Le président de la FIVAPE, Arnaud Dumas de Rauly, est actuellement aux États-Unis pour participer à deux évènements majeurs dans l’industrie de l’e-cigarette. Une occasion unique pour présenter au reste du monde le savoir-faire français et les mesures déjà entreprises pour l’encadrement de la fabrication de e-liquides.

Chicago devient pour quelques jours la capitale américaine de la vape

La Fédération interprofessionnelle de la Vape française participe actuellement à deux évènements majeurs dans le monde du vaporisateur aux USA.

La Fédération interprofessionnelle de la Vape française participe actuellement à deux évènements majeurs dans le monde du vaporisateur aux USA.

Le premier évènement auquel la FIVAPE a participé concerne la conférence de printemps de la SFATA (Smoke-Free Alternatives Trade Association) qui s’est déroulée hier (5 mai 2014) à Chicago. Le second est un salon, le Vapor World Expo, qui aura lieu demain dans une proche banlieue de Chicago, à Rosemont.

Joint par téléphone Arnaud Dumas de Rauly m’a expliqué que ces conférences étaient de belles occasions pour la fédération de partager les connaissances françaises avec celles d’autres professionnels outre-Atlantique, notamment sur les aspects législatifs et réglementaires. La FIVAPE qui a su transmettre sa vision politique (ni produit du tabac, ni médicament) et expliquer l’importance des actions en cours comme celle de l’initiative EFVI, a également été invitée à la Spring Conference de la SFATA et au Vapor World Expo afin d’exposer le projet de standardisation des e-liquides français auquel la Fédération participe activement. Les processus de normalisation (en collaboration avec l’AFNOR) et de future certification font en effet parties des premières initiatives mondiales dans l’industrie du e-liquide.

La responsabilité des professionnels et leur volonté de structurer le marché pour maintenir sa pérennité sont bel et bien au centre des préoccupations actuelles, et la France joue ici un rôle prépondérant. Déjà leader mondial dans l’élaboration d’arômes (Mane, Robertet, …) la France, avec sa production approximative de 120 millions de flacons de e-liquide chaque année, est l’un des premier pays à avoir établi une communication constructive avec les associations de professionnels et de consommateurs. Les professionnels du e-liquide français tirent également leur expertise des connaissances et compétences universitaires déjà sollicitées dans l’élaboration de leurs processus de fabrication.

Cocorico.

Review Author:Review Date: