Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » La cigarette électronique peine à séduire les fumeurs belges

La cigarette électronique peine à séduire les fumeurs belges

Seule une infime partie des fumeurs Belges auraient adopté la cigarette électronique selon une enquête menée par la Fondation contre le cancer. En effet, 1% de la population vapoterait au moins une fois par semaine, soit 6 fois moins qu’en France.

Une réglementation stricte et des campagnes de désinformation

L'e-cigarette trouve difficilement sa place en Belgique

L’e-cigarette trouve difficilement sa place en Belgique

Plusieurs raisons expliquent la désaffection de l’e-cigarette chez nos voisins Belges. D’une part, les vaporisateurs contenant de la nicotine sont très difficiles à trouver à cause de la réglementation très stricte, comme en Suisse où de la nicotine est pourtant produite. Les vapoteurs doivent donc se les procurer sur internet ou à l’étranger, notamment en France et cette méthode de réduction des risques n’est donc que peu accessible actuellement.

Néanmoins, cette situation pourrait évoluer dans moins de deux ans puisque la législation belge devra transposer les directives européenne, avec une instauration de la vente d’e-cigarette à la nicotine sans obligation qu’elles soient “enregistrées comme médicament”.

La Fondation contre le cancer rappelle dans un premier temps qu'”il n’y a pas de combustion”, l’e-cigarette s’avère donc “moins toxique” que la cigarette traditionnelle. Cependant, cette organisation remet en cause le produit et évoque sans preuve des conséquences néfastes “des vapeurs sur la bouche, la gorge et les voies respiratoires” et selon elle la cigarette électronique “n’apporte qu’une faible limitation des risques de cancer”.

On recense dans ce pays 26 % de fumeurs en 2014, contre 27 % en 2013. La consommation stagne, et selon Luk Joossens, c’est à cause du manque d’initiatives pour décourager les fumeurs. Nous pouvons de notre côté affirmer que l’origine du problème est la mauvaise publicité faite à l’encontre du vaporisateur. Rappelons nous du journal Belge Le Soir qui parlait d’un produit aussi dangereux que la cigarette et des propos très durs de Luk Joosens sur le produit à l’occasion d’un congrès médical à Bruxelles.

Les sympathisants du vaporisateur en belgique pourront se rapprocher de l’ABVD.be pour s’engager dans la défense du produit dans leur pays.

Review Author:Review Date:
  • Sharplosc

    Ca m’étonne pas du tout de la politique belge
    Faut savoir quand même que les clopes sont beaucoup moins cher en belgique qu’en France et que de nombreux Français se déplace en belgique pour “faire le plein”.
    Certains font + de 100 kms pour se ravitailler (comme il n’y a pas de restriction de quantités)
    Pour ça, beaucoup de belges vivent grâce à la clope.
    Je le vois une fois par semaine depuis pas mal d’année (je suis lillois et vais en belgique une fois par semaine)
    Il y a “le bizet” (en belgique) qui est à la frontière avec la ville d’armentière (ville de dany boon) en france
    Il y a, sans exagérer, une dizaine de tabac dans une rue de 400 m, certains tabac peuvent être considérés comme des superettes avec au moins, toujours sans exagérer, 8 caisses. Et il y a la queue aux caisses !!!!
    Il y a parmis cette dizaine de tabac, 3 superettes !!! et c’est toujours plein à craquer.
    Si la clope venait à disparaître en belgique, ce que je souhaite, cette petite ville “le bizet” pourrait avoir beaucoup de mal à s’en remettre, ce que je ne souhaite pas.
    Voilà ma petite contribution, et une plausible explication à ce que les belges ne veulent pas passer à l’ecig.

    Ps: je suis déjà rentré dans un magasin carrefour en belgique, et ils vendaient des clopes … dans le magasin même, dans les rayons quoi !!!

    Par contre pour le red bull, les belges n’ent ont rien à faire … ça fait 20 ans que ça existe en belgique le red bull. quand c’est arrivé en France ça faisait déjà 10 ans que ça existait en belgique … ils n’ont pas du tout la même approche de la santé que nous là bas

    • Tony Fiant

      Le perthus du Nord (ou le pas de la caz…)

    • Frédéric F.

      tout est ceci est logique, et conséquence de l’harmonisation fiscale européenne.

    • Cegoca

      Je préfère maintenant soutenir le belge qui vit de la vape (et qui n’a pas facile avec cette loi sur la nicotine) plutôt que celui qui vit de la clope.
      Les cigarettes dans les rayons des supermarchés, c’est interdit maintenant, il faut s’adresser au comptoir d’accueil pour en acheter.
      C’est quoi cette histoire de Red Bull ?

      Si le belge ne passe pas à la vape, c’est à cause des campagnes de désinformations citées plus haut et des grosses implantations de Big pharma dans certaines régions.

      • Sharplosc

        l’histoire du red bull c’est qu’en France il a été longtemps interdit à cause de sa composition. Par contre en belgique ils l’ont tout de suite accepté. Je connaissais le red bull depuis bien longtemps avant que la marque sorte en France … (au moins 10 ans)
        Tout ça pour dire que les belges ont une approche étrange par rapport à nous en France.
        Ils interdisent la nicotine dans les liquide mais par contre ils autorisent les yeux fermés le red bull (alors que c’est dangereux pour certaine personne).
        C’est incompréhensible … c’est une histoire belge ont dirai lol

        • Cegoca

          C’est sans doute qu’un de nos ministres appréciait le red bull !
          On vote bien certaines lois car cela arrange justement un ministre (les lunettes mieux remboursées car les enfant d’une ministre en ont justement besoin ou les couloirs aériens de l’aéroport qui sont modifiés car les enfants d’une autre ministre sont justement en période d’examens, …

        • Tony Fiant

          Je ne sais pas si c’est mieux en France. On interdit le Red Bull et maintenant on l’autorise ? Sa composition a changé ?

          Chaque pays a ses incohérences, heureusement qu’il y a l’Europe pour harmoniser celles-ci dans une incohérence globale.

  • Tony Fiant

    Bonjour Ghyslain. Je ne comprend pas très bien ce qu’est un vaporisateur contenant de la nicotine ? C’est le liquide qui en contient. Je suppose qu’on parle de ceux-ci.
    Sinon, ils peuvent envoyer sur Mars les nuisibles qui jouent avec la vie de milliers de gens en se basant uniquement sur leur conviction personnelle et avec peut être d’autres motivations plus obscures ?

    Je dois avoir les coordonnées de la NASA quelque part.

    • Bonsoir Tony oui la formule est peut être un peu bancale, un vaporisateur contenant de la nicotine est à prendre comme des ecigs contenant de la nicotine ou selon le cas et plus précisément des e-liquides contenant de la nicotine 🙂 Je suis preneur pour les coordonnées de la NASA !

      • Tony Fiant

        Je te conseille les missions Rover : après Spirit, Opportunity et Curiosity, nous pouvons lancer maintenant Stupidity 🙂

  • Cegoca

    Oui, un article sur la Belgique ! Merci Ghislain !
    Ce sont bien les liquides contenants de la nicotine qui sont interdits de vente sur le territoire belge.
    La nicotine, que l’on pourrait utiliser pour nos diy par exemple, n’est donc légalement disponible qu’en pharmacie … mais aucun pharmacien n’en a !
    Si cela devait changer en s’améliorant dans deux ans ? Je préfère encore que la directive ne passe pas du tout !
    Malheureusement, le pays est pratiquement scindé en deux à cause des différents communautaires ce qui ne facilite pas le travail de l’ABVD.

    • Tony Fiant

      J’espère au moins que la vape est trans-Wallon/Flamand ?

      • Cegoca

        Les francophones se tournent vers la France et les flamands vers les Pays-Bas.
        Et le bilinguisme n’étant plus ce qu’il était, la Belgique est désertée.
        Le meilleur exemple: les forums de la vape.

        Pauvre Belgique.