La cigarette électronique interdite dans de nouveaux lieux publics en France ?

La cigarette électronique pourrait être interdite prochainement dans certains lieux publics. En effet, la ministre de la santé Marisol Touraine a affirmé hier qu’une proposition de loi serait présentée autour de l’été pour encadrer toujours un peu plus l’utilisation de ce produit.

Vers des restrictions d’usage plus précises

La vape pourrait bientôt être interdite dans "certains" lieux publics selon la ministre ... reste à savoir lesquels.

La vape pourrait bientôt être interdite dans “certains” lieux publics selon la ministre … reste à savoir lesquels.

L’idée selon elle, est de prohiber cette aide au sevrage dans des lieux très fréquentés, notamment “là où il y a des enfants et des jeunes, la où le geste peut inciter à fumer“. Les mairies devraient selon la Ministre de la santé créer des lieux sans tabac, ni cigarette électronique.

Brice Lepoutre, président de l’Association indépendante des utilisateurs de cigarette électronique (Aiduce), ne semble pas inquiet des projets du ministère, néanmoins il espère que les parc et jardins, les plages, les bars, les restaurants et les entreprises ne seront pas concernés par cette interdiction.

Il a également salué les propos de Marisol Touraine qui a affirmé qu’il [valait mieux fumer la cigarette électronique que fumer la cigarette classique]. Quant à la FIVAPE (Fédération Interprofessionnelle de la Vape), son représentant demande à la ministre de rendre public l’avis consultatif du Conseil d’Etat.

Enfin, il faut rappeler que les pouvoirs publics n’ont pas arrêter leur lutte contre le tabac, ils réfléchissent en effet à une nouvelle augmentation des prix de la cigarette, et Marisol Touraine aimerait que des “campagnes d’information un peu plus trash” soient mises en place.

Review Author:Review Date:
  • Anatole Laudinot

    « Enfin, il faut rappeler que les pouvoirs publics n’ont pas arrêter leur
    lutte contre le tabac, ils réfléchissent en effet à une nouvelle
    augmentation des prix de la cigarette »
    Ça ne s’appelle pas « lutter contre le tabac » mais « compenser les pertes à court terme des revenus liés au tabac ». Mais c’est vrai que je ne parle pas le politique.

  • Salvatore Sipala

    Tout est entrain de ce mettre en place petit à petit … Je l’ai dit déjà à plusieurs reprise !
    Les interdictions vont commencé .. Bientôt ça sera fini le vapotage dans les cafés ecc .. Viendra ce rajouté une taxe sur les e-liquide.
    Et puis pour la ministre de la santé , c’est de l’en fumage ces paroles … Venant en plus de la pars d’un partit de gauche c’est encore pire …
    Arrêtés de croire au père Noël on a plus l’âge !

  • Tony Fiant

    Voilà, on va démarrer tout doucement avec quelques interdictions symboliques puis, tous les 6 mois, on rajoutera de nouveaux lieux pour finalement se retrouver avec le même degré de contrainte que la cigarette avec pourtant un écart de nocivité d’un nombre incommensurable d’ordre de grandeur.
    J’aime bien le discours de nos ministères : oui mais non quoique peut être pas et vice versa.
    Il est vrai qu’elle marche sur des œufs, ceux de la poule aux œufs d’or…

  • denver

    Le projet de la ministre n’est pas nouveau.

    Ceux qui veulent la mort de la cigarette électronique sont clairement pointés dans l’article paru sur le site http://www.france24.com/fr/20130531-france-cigarette-electronique-tabac-marisol-touraine-reglementation-lobby-pharmaceutique/

    Bonne lecture à tous