Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » La cigarette électronique dans Le Monde

La cigarette électronique dans Le Monde

Il est le fondateur de l’école de santé publique de Rennes. Antoine Flahault signe une tribune dans les colonnes du Monde appelant l’Union européenne à plus de pragmatisme vis-à-vis de la cigarette électronique. Les vapoteurs apprécieront.

Antoine Flahault, Epidémiologiste, parle du vaporisateur personnel sur le journal Le Monde.

Antoine Flahault, Epidémiologiste, parle du vaporisateur personnel sur le journal Le Monde.

« La cigarette électronique représente (…) une avancée majeure pour la société, puisqu’elle devient une voie crédible pour réduire des risques liés au tabac fumé, dont l’engouement auprès des fumeurs semble très supérieur à celui qu’avaient rencontré les substituts nicotiniques (patches et gommes), lors de leur mise sur le marché ».

Dans une tribune publiée hier par le quotidien Le Monde, Antoine Flahault, épidémiologiste à l’Université de Genève et ancien directeur de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) de Rennes, appelle à l’adoption rapide de politiques volontaristes « visant la promotion de l’usage de la cigarette électronique ».

Le « zèle déplacé » des opposants

L’auteur égratigne au passage le « zèle déplacé de certains experts » qui par leurs actions s’opposent au développement des cigarettes électroniques en oeuvrant notamment « à l’instauration d’une réglementation européenne tatillonne ». Référence à la directive européenne adoptée tout récemment, objet de vives critiques de la part des vapoteurs tant elle limite les possibilités de développement du marché de l’e-cig tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Pour Antoine Flahault, ces réticences n’empêcheront pas « le basculement massif de la consommation de cigarettes vers les nouveaux modes de consommation de la nicotine sans fumée », mais le ralentiront. Il n’y a pourtant pas de temps à perdre. De nombreuses vies sont en jeu. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime ainsi que 100 millions de décès sont imputables au tabac au siècle dernier.

Des millions de décès évitables

Si rien n’est fait pour en stopper la progression, le siècle actuel devrait connaître un milliard de décès supplémentaires, indique l’auteur de cette tribune rappelant – pour ceux qui l’auraient oublié – que la cigarette est « le seul produit dans le commerce qui tue, dans son usage normal, un consommateur sur deux ».

« Partout où l’on verra la cigarette électronique remplacer la cigarette classique, poursuit l’expert en santé publique, les pathologies cardio-vasculaires reculeront rapidement (en quelques semaines) ». Idem pour les pathologies cancéreuses ou encore les maladies et inconforts liés au tabagisme qui altèrent la qualité de la vie des fumeurs.

Il y a urgence à agir

« Les économies qui seront ainsi réalisées poursuit Antoine Flahault, seront d’une part colossales et durables, et d’autre part elles ne seront pas associées à des restrictions de l’accès aux traitements, mais au contraire elles permettront une espérance de vie en meilleure santé.

La France part de loin, en se classant parmi les plus mauvais élèves de l’Europe en matière de mortalité prématurée (c’est-à-dire survenant avant l’âge de 65 ans) et évitable (c’est-à-dire liée notamment au tabac fumé et à l’abus d’alcool) : il est temps de réagir non ? »

Poser cette question, c’est comme y répondre…

Review Author:Review Date:
  • Elva Pote

    Il est au front, courageux, visionnaire, combattif. Il tacle sans relâche les moralistes dogmatiques du tabagisme les McKee, Glantz, Chapman qui malheureusement influencent les politiques. Cet article c’est un diamant. Merci M. Flahault.
    #ecigBicyclette

  • manu06

    merci pour cet article qui contre balance les articles a charge en provenance des USA qui sont clairement influencés par l’industrie du tabac prête a tout pour imposer ces cig-like en faisant interdire les modèles actuellement utilisée,la TPd européenne va d’ailleurs dans ce sens,en interdisant la plupart des modèles actuel,elle ouvre les portes a l’industrie du tabac qui s’emparera sans probléme du marché en proposant des modéles dépassés et inéficaces,mais compatibles avec la duirective européenne……

    • Titan

      Et compatibles avec un “vapofumage” savamment entretenu avec en épilogue carrément une bonne vieille rechute … plus simple …
      A vomir … 🙁
      Et super bravo à Antoine Flahault (une tondeuse à gazon est plus dangereuse qu’une E-Cig)