La cigarette électronique bientôt interdite en Russie ?

Dommage pour lui, Gérard ne connaitra sûrement pas la cigarette électronique.

Dommage pour lui, Gérard ne connaitra sûrement pas la cigarette électronique.

Le journal Pravda.ru a fait l’écho récemment d’une volonté du gouvernement russe de bannir tous les produits qui ressemblent à une cigarette mais qui n’en sont pas.

Les chewing gums en forme de cigarette qui apparemment existent au pays de la vodka, mais aussi les cigarettes électroniques, pourraient très prochainement tomber dans une interdiction pure et simple.

La Russie, quatrième pays au monde où l’on fume le plus, avec 2786 cigarettes fumées annuellement par habitant, semble vouloir prendre des mesures radicales pour freiner le tabagisme.

Ça ! Ressemble cigarette. Ça pas bien !

Même si l’article du Pravda émet une réserve quant au bannissement total de la cigarette électronique dans le pays, il n’en reste pas moins que le gouvernement de Poutine semble très mal informé sur le sujet et parle de substances dangereuses qui ne servent pas le dessein thérapeutique pour les fumeurs souhaitant se débarrasser de leur mauvaise habitude.

Nikolay Gerasimenko, Docteur et Président à la Douma d’État du comité de sciences et de haute technologie, parle de bannir tout ce qui ressemble ou fait penser à la cigarette. Seraient rangés dans cette catégorie les objets publicitaires aux logos de marques de cigarettes ainsi que tous les objets ayant la forme d’une cigarette. En Russie c’est l’imitation qui dérange.

Même si ce membre du parlement russe tient un discours assez radical en faisant appel aux volontés de la haute Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour justifier sa position, il soulève un point qui est intéressant quand il parle des cigarettes électroniques.

Les MODs : un moyen de contourner ce problème d’imitation ?

Entre e-cigarette de type "mini" et un MOD, il y a un monde.

Entre e-cigarette de type “mini” et un MOD, il y a un monde.

Gerasimenko voudrait que l’e-cigarette arrête d’imiter la cigarette traditionnelle et prenne la forme d’une pipe ou même d’une flûte. Les MODS, ces cigarettes électroniques optimisées dont les formes s’éloignent de plus en plus de celle d’une cigarette à cause, en partie, de leur batterie proéminente, seraient-ils le moyen de contourner cette problématique liée à l’imitation ?

Si renommés “vaporisateurs personnels” ces objets cylindriques n’auraient donc plus rien en commun avec les tueuses que la nicotine qu’ils pourraient contenir. Prisés par les vapoteurs avertis pour leur performance, les MODs représentent également pour certains un moyen d’oublier la forme des cigarettes remplacées.

Les MODs pourraient constituer une piste intéressante pour protéger le statut et assurer l’avenir de la cigarette électronique en faisant oublier aux autorités qu’il ne s’agit décidément pas d’un produit du tabac, la preuve : ça n’y ressemble même pas.

C’est parce qu’elle imite la cigarette que la cigarette électronique est efficace

Les cigarettes électroniques de type “mini”, qui ressemblent trait pour trait à une cigarette, sont très appréciées des nouveaux vapoteurs. C’est justement parce qu’elles imitent la cigarette qu’elles marchent psychologiquement si bien, même si côté performance elles peinent beaucoup à produire un bon volume et une bonne qualité de vapeur.

Si cette idée suit son court et que la cigarette électronique doit abandonner sa robe cylindrique blanche pour continuer à exister, la courbe d’apprentissage que tout vapoteur doit intégrer dans sa démarche avec la cigarette électronique pourrait malheureusement devenir un peu plus abrupte et freiner sa démocratisation.

Affaire à suivre …

Références :

http://english.pravda.ru/news/russia/21-01-2013/123530-electronic_cigarettes-0/

http://ru-facts.com/news/view/13571.html

Review Author:Review Date:
  • Olé

    Contrairement à la doxa médiatique je trouve qu’il y a un certain bon sens à la tête de l’état Russe et je ne doute pas un instant que la ecig sera au contraire mise en avant plutôt que bannie dans un avenir proche.

    Cigalike : Pas tellement d’accord avec l’idée que la cigalike aide les fumeurs à passer à l’ecig. Ceux qui sont dans une vraie démarche d’arrêt du tabac cherchent avant tou la performance et les études semblent confirmer la décroissance de ce type de matériel peu efficace.

  • Patricia

    Ah, c’est ça que tu sens venir toi ?
    Moi je sens venir l’interdiction à la Touraine par ici.
    A part les anglais, qui comme toujours se montrent très en avance sur leur époque …