Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » La cigarette électronique 7 fois plus lente pour délivrer de la nicotine qu’une vraie cigarette

La cigarette électronique 7 fois plus lente pour délivrer de la nicotine qu’une vraie cigarette

Konstantinos Farsalinos continue sur sa lancée avec une nouvelle étude sur la nicotine, ou plutôt la capacité d’une cigarette électronique moderne à délivrer de la nicotine dans le sang du vapoteur. La comparaison s’effectue avec une vraie cigarette de tabac mais aussi avec du matériel dit de première génération (type cigalike). Les résultats confirment la lenteur de l’ecig pour apporter la même dose de nicotine dans le sang qu’une cigarette de tabac. 7 fois plus lente, l’e-cigarette demanderait beaucoup plus de temps pour satisfaire les envies du fumeur.

35 minutes pour l’ecig contre 5 minutes pour une cigarette de tabac

Temps nécessaire pour atteindre une certaine concentration de nicotine dans le sang.

Temps nécessaire pour atteindre une certaine concentration de nicotine dans le sang.

Les 20 ng/ml (concentration plasmique de la nicotine) retenus par l’équipe du docteur Farsalinos comme référence dans cette étude seraient atteints en 5 minutes par un fumeur contre 35 minutes pour un vapoteur.

L’étude compare également la différence entre deux types de matériel : une cigarette électronique fine à cartouche scellée (de la marque V2cigs) qui ressemble à une vraie cigarette et un MOD eVic de la marque Joyetech équipé d’un clearomiseur eVod (Kangertech). Le résultat est sans appel : le MOD  serait environ 3 fois plus efficace que la cigalike pour délivrer de la nicotine.

La limitation de nicotine (20mg/ml) dans les e-liquides annoncée par l’Union européenne ne tient pas la route selon Farsalinos

La cigalike à cartouche scellée nettement moins efficace qu'un modèle plus moderne.

La cigalike à cartouche scellée nettement moins efficace qu’un modèle plus moderne.

Pour que l’e-cigarette se rapproche de l ‘efficacité d’une cigarette de tabac, il faudrait que les taux des e-liquides atteignent les 50 mg/ml selon Konstantinos Farsalinos. Or la nouvelle Directive sur les produits du tabac qui donne un cadre réglementaire pour les cigarettes électroniques dans son article 18 limite pour le moment ce taux à 20mg/ml. Au delà, c’est la catégorie pharmacie qui pourrait prévaloir pour le produit.

Cette étude financée par une association à buts non lucratifs, l’American E-Liquid Manufacturing Standards Association (AEMSA), apporte des éléments concrets pour comprendre le comportement des vapoteurs et appréhender au mieux les besoins qui sont en jeu dans les transitions tabac / e-cigarette.

Selon les données récoltées dans cette expérience, le seuil de 20mg/ml annoncé par l’Union européenne et dont les raisons restent floues, reposerait alors sur une évaluation erronée des besoins du vapoteur.

Ces chiffres pourraient également expliquer en partie la fréquence d’utilisation du vaporisateur chez le fumeur en transition, il n’est pas rare en effet de constater que le vapoteur “tire” constamment sur son ecig et lui donne cette impression de fumer “plus” qu’avant.


Source : Nicotine absorption from electronic cigarette use: comparison between first and new-generation devices
Konstantinos E. Farsalinos, Alketa Spyrou, Kalliroi Tsimopoulou, Christos Stefopoulos, Giorgio Romagna & Vassilis Voudris
http://www.nature.com/srep/2014/140226/srep04133/full/srep04133.html

Review Author:Review Date:
  • Franklin

    A quelle heure l’AEMSA est une organisation sans aucun intérêts LOL ? Elle regroupe les fabricants de e-liquides américains… Qui ont TOUT INTERET à rendre addict à la nicotine les gens ! Tu m’étonnes qu’ils fassent du lobbying avec une étude de Farsalinos pour que le taux passe à 50mg/ml lol !
    Non mais sérieusement, vous croyez VRAIMENT qu’il n’y a que l’industrie du tabac qui a intérêt à rendre addict ses consommateurs ? Les fabricants de e-liquides US sont loin d’être cons, ce sont de bons petit capitalistes sans scrupules, qui veulent garder leurs consommateurs : quel intérêt ont-il à ce que les vapoteurs arrêtent la nicotine ? Franchement, je vous le demande… Sûrement le même intérêt qu’à un dealer à ce que son client arrête sa drogue… Non mais sérieux, vapoter OK, mais être aveugle NON.
    Bref, je suis à 6mg/ml, je fumais depuis 10 ans, et je le vis très bien merci… Pff.

    • Leio Vape

      non lucratif ne signifie pas sans intérêt 😉 Toute association a des objectifs et donc des “intérêts”. Juste histoire d’être précis 😉
      Et je ne connait pas de vapoteur ayant monté leur consommation de nicotine sur le long terme (donc pour garder ses clients BigEliquide devrait envisager d’autres pistes mais nous seront vigilant n’est-ce pas) tout ça même si j’entends qu’on puisse vouloir garder le hit voir un de la nicotine.