Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Kanger Protank

Kanger Protank

Le nouveau clearomizer de la marque Kanger : le Protank

Le nouveau clearomizer de la marque Kanger : le Protank

J’ai eu le plaisir de dejeuner avec Frédéric l’autre jour lors d’une visite à Paris et il a eu la bonne idée de m’apporter le nouveau clearomizer tendance du moment : le Kanger Protank.

Il s’agit d’un clearomizer, c’est à dire d’un atomiseur transparent en forme de gros réservoir. Les clearomizers sont devenus des standards aujourd’hui dans le monde de la cigarette électronique dont le plus connu reste sans aucun doute ce que l’on appelle assez communément, le Stardust (ou CE).

Retrouvez dès à présent le test de la nouvelle version, le kanger Protank 2

J’ai commencé ce test avec un à priori positif car je trouve que le nom “Protank” est assez attirant et à vue d’oeil, l’objet répond parfaitement à sa dénomination. L’objet est très lourd, le tank (réservoir) n’est pas en plastique mais en verre (pyrex) et le drip tip (l’embout qui se porte à la bouche) est en métal, ce qui lui donne un toucher très “pro” justement. Avec le Protank de chez Kanger on sent que l’on commence à entrer dans une période industrielle où les moyens sont vraiment mis en place pour produire des consommables de grande qualité, Kanger se positionnant comme un concurrent direct de Joyetech par exemple.

Voici une rapide présentation du Kanger Protank :

Contenu de la boîte

Le Protank vient dans une jolie petite boîte. Du bon packaging.

Le Protank vient dans une jolie petite boîte. Du bon packaging.

Contenu du coffret Kanger Protank

Contenu du coffret Kanger Protank

Le boitier Kanger Protank est bien fait, on sent un bel effort de communication de la part de Kanger. La boîte contient un compartiment en plastique dans lequel on peut trouver :

  • Le Clearomizer entièrement monté et baptisé Glassomizer par la marque en raison de son réservoir en verre (de l’anglais “glass”)
  • Une résistance de rechange (la première étant déjà présente sur le clearomizer) affichant 2.5ohms sur le papier
  • Une bague à visser éventuellement sur les batteries Ego, améliorant le côté visuel de l’ensemble une fois monté
  • Un guide d’utilisation sur une toute petite feuille, mais bien fait car basé presque uniquement sur des visuels (il n’y a pas grand chose à comprendre de toute manière)

 Prise en main et remplissage

Lorsque l’on tient le Protank dans la main c’est son poids et son aspect chromé qui frappe le plus. Il n’est pas sans rappeler le clearomizer Vision 2ml dont les proportions globales et l’aspect sont assez proches, à la grande différence qu’il s’agit là d’une paroi en verre et que le drip tip ne se dévisse pas.

La résistance du Protank se dévisse par le bas

La résistance du Protank se dévisse par le bas

Le remplissage du Protank s'effectue par le bas et très facilement.

Le remplissage du Protank s’effectue par le bas et très facilement.

Le clearomizer se dévisse par le bas, ce type de système est généralement appelé BCC, pour “Bottom Coil Changeable”. L’opération de remplissage consiste simplement à retirer le socle en métal sur lequel se trouve la résistance. En retournant ensuite le tank on verse le e-liquide entre la paroi et la colonne d’air comme indiqué sur la photo. L’espace entre la paroi et la colonne est assez large pour ne pas malencontreusement faire couler du e-liquide à l’intérieur de la colonne. Une fois revissé, l’ensemble est parfaitement étanche, aucun risque de fuite par le drip tip.

L’avantage de la résistance positionnée en bas du réservoir permet de constamment imbiber la mèche de e-liquide, sans avoir à faire rouler le clearomizer dans la main, comme c’est souvent le cas avec un Stardust par exemple. L’inconvénient c’est que la vapeur qui se dégage peut perdre en température et ne pas plaire à tout le monde.

Rendu visuel

Le Protank ici monté sur une batterie Ego avec compteur de bouffées (aspect stainless)

Le Protank ici monté sur une batterie Ego (aspect stainless)

La bague en métal permet d'harmoniser les courbes sur une batterie de type Ego

La bague en métal permet d’harmoniser les courbes sur une batterie de type Ego

Le Protank est gros. Vissé sur une batterie Ego classique, il donne à votre ecig un aspect enflé. La bague en métal livrée dans le coffret permet néanmoins de remédier quelque peu à ce problème en harmonisant les courbes de l’e-cigarette.

Certes l’aspect graphique est grandement amélioré par cette petite astuce, mais il me parait évident que ce type de clearomizer, de par sa taille, s’adresse aux utilisateurs de MODs ou de grosses batteries dont le diamètre correspondra mieux aux proportions générales de l’objet. Je vous laisse vous faire votre propre idée avec les quelques photos que j’ai prises et que vous pouvez trouver dans la galerie en bas de cet article.

Même si il est un peu volumineux, le Protank reste une belle pièce pour équiper votre ecig, que vous soyez “moddeur” ou pas et je pense que personne n’est vraiment insensible au côté brillant de ce type de métal (acier inox si je ne me trompe pas).

Impressions

J’ai toujours eu du mal avec les drip tip en métal. Je sais que certaines personnes les apprécient beaucoup, mais pour ma part je pense être trop habitué au toucher plastique de mes Stardusts. Le poids du Protank m’a laissé une impression mitigée, l’objet est robuste et le verre qui équipe le réservoir est vraiment solide (j’ai fait des tests de chute sans aucun soucis) mais il a tendance à faire “piquer du nez” votre e-cigarette.

Niveau volume de vapeur, ça marche, et même très bien. Il faut par contre être absolument équipé d’une batterie à Voltage Variable (VV) ou tension variable pour les défenseurs de la langue française, car la résistance est de 2.5ohms, ce qui reste relativement haut. Je suis très habitué aux résistances dîtes “basses”, en 1.8ohms, et le volume de vapeur que je recherche habituellement ne me satisfait que sur ce type de configuration. Le rendu du Protank est donc très bon pour peu que la tension de la batterie soit quelque peu rehaussée (4.3V / 4.8V).

Un autre aspect qui me parait important concerne le “tirage” est un peu aérien du Protank. La colonne qui se trouve au milieu du réservoir, et qui fait circuler la vapeur par appel d’air depuis les petits trous situés sur le pas de vis, me semble un peu trop généreuse, mais il s’agit ici d’un ressenti plus que d’une analyse technique.

Pour terminer j’ai beaucoup apprécié le côté constant des bouffées, chacune ayant exactement le même rendu. Ceci est du au fait que la mèche baigne en permanence dans le e-liquide et ce, quelque soit le niveau de remplissage du tank. Un principe que l’on retrouve également dans les autres clearomizers de la marque Kanger, je pense à l’Evod dont je ferais la présentation bientôt. La vapeur assez froide que délivre le Protank ne m’a pas dérangé plus que ça même si j’aurais préféré une vapeur un peu plus chaude, mais c’est le prix à payer pour un système équipé d’une résistance en bas et garanti sans fuites.

Conclusion

Le Kanger Protank est un excellent clearomizer et pourra compléter parfaitement la gamme de consommables du vapoteur averti. Pour un débutant en revanche, les proportions et le poids de l’objet pourront en rebuter plus d’un.

Le packaging, le rendu à l’utilisation, la praticité des résistances démontables, la solidité du tank en pyrex et le design général de l’objet poussent selon moi le Protank au rang des grands clearomizers dont on va entendre parler cette année. Bien joué Kanger.

Points positifs

  • Le design et la solidité
  • Pas de vis 510 (compatible Ego)
  • Le rendu constant des bouffées
  • La bonne capacité du Tank (2,5ml)
  • Le remplissage facile
  • La bague pour améliorer l’aspect visuel

Points négatifs

  • Le drip tip en métal
  • Le poids
  • La résistance 2.5ohms (j’aurai préféré 1.8)
  • L’aspect enflé si monté sur une batterie Ego

Où acheter le clearomizer Kanger Protank ?

Kanger Protank

Glassomizer Protank Kanger transparent démontable à résistance changeable, capacité de 2,5 ml et compatible avec toutes batteries eGo, eGo-T ou eGo-C, Evic, EGO T MOD

Le Kanger Protank en images

Name of Reviewed Item: Kanger Protank Rating Value: 5 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2013/04/kanger-protank-cigarette-electronique.jpg Review Author:Review Date:
  • jeanbapt84

    A ce prix là ça calme!!!

    depuis qu’il est en vente en france (depuis quelques petites semaines) autour des 20/25€ çà peut rebuter effectivement le niveau de la résistance élevé qui calmera les habitués comme moi à l’accu 3.7v en télescope ou autre batterie “classique”, mais il laissera les “newbies” non avertis rêveurs du produit parfait car au prix élevé et bien fini tant décrié s’est du bon mais comme tu dit attention aux 2.5ohms, si je me décide à sortir de chez moi avec mon vamo ou d’un provari (si encore j’eu l’idée de banquer autant un jour (si je gagne au loto why not!!!))

    je dit banco

    Beau produit les kanger précédents nickel, BCC très efficace;

    alors si vous avez quelques euros en rabe et envie de vous faire plaisir avec du bon matos et comme dit dans la description du vv dans la poche… foncez c’est du bon !!!

  • Thomas68

    Cela me dérange pas de payer un peu plus chère pour un produit de qualité , je trouve que déja avec l’evod on a franchit un cap au niveau de la qualité , c’est j’en ai 3 et j’ai aucun soucis avec, les résistances fonctionnent (

  • yotraxx

    Je l’utilise tous les jours depuis que je l’ai, et je suis bien d’accord sur ton analyse Ghyslain: Très bon volume de vapeur, rendu des saveurs constant, même quand peu de liquide…

  • Frédéric vient de me dire que son prix venait encore de baisser, le Protank passe maintenant à 16,90 euros.

  • Nagao

    Salut je l’utilise depuis 3 semaines, au début super génial c’est de la bombe et maintenant je m’aperçois qu’avec l’usure de la résistance et plus précisément la mèche le liquide a tendance a s’infiltrer dans la cheminée, j’ai changer de résistance et le problème reviens avec le temps, gros point négatif, ensuite j’ai remarquer que ça chauffer beaucoup a la base du glassomizer,je fait des pauses pour que ça refroidisse, je suis avec une résistance 2.5 est une batterie ego c 2 VV a 4.2v.
    Je comprend pourquoi les résistances ne coûte pas cher si il faut en changer toutes les semaines.
    j’ai limite envie de prendre le matos pour faire mes mèche moi même.

  • Jean-michel Juzan

    Pour ma part le gros défaut du Protank était qu’il ne soit pas démontable, en effet si on casse son réservoir et bien on n’a plus que les yeux pour pleurer vu son prix c’est quand même regrettable. De plus alors que l’argument du verre de borosilicate du réservoir sans bisphénol A était convaincant d’un autre coté il était maintenu par de la colle qui parfois bavait à l’intérieur… Autre inconvénient chez kanger les drip tip ne sont pas interchangeables. Kanger a du probablement prendre en compte tous ces problèmes ou a réagi à la sortie du puritank (copie) toujours est-il qu’il sort pour la fin du mois (avec un peu de retard) le protank V2. Des réservoirs en verre colorés devrait suivre sa sortie.

  • M3lm4n

    Reçu hier matin, tombé de la table et cassé hier soir… trés bon bon clearo, malheureusement je ne suis pas certain que le verre soit une bonne solution :'(

    • ha mince pas de chance, j’ai déjà essayé de le faire tomber (50cm) et il avait bien résisté pourtant

  • coue christophe

    seconde vie pour mèche.lire mon post sur le stardust