Kanger Mega Aerotank

L’affrontement Aspire / Kanger se confirme, la firme chinoise Kangertech commercialise depuis peu la déclinaison grand format de son excellent Mini Aerotank. Visite guidée et test par Denis Cougnaud.

Kangertech s’attaque au Nautilus et autres reconstructibles de moyenne gamme

Le boitier du Kanger Mega Aerotank

Le boitier du Kanger Mega Aerotank

Après mon test en mai du mini AeroTank je vous propose ici une actualisation car ce Mega Aerotank de Kanger n’est rien d’autre que la version 3.8 ml du mini que j’ai déjà eu l’honneur de tester ici même. Et à tout vous dire j’aurais préféré faire le test de ce Mega Aerotank avant le petit car ce format est nettement plus adapté à mes besoins et surtout à mes Mods.

Pour revenir sur les choix de Kangertech que je trouvais judicieux par rapport à la qualité générale de fabrication de leur produit, je dois vous dire de suite que ce gros clearomiseur ne fait pas exception à cette impression. Mais cette élévation de qualité ne va pas sans une élévation subséquente des tarifs qui le positionne directement à coté de certains reconstructibles que j’ai pu tester ici, en particulier le populaire Magoo S ou autres Fogger. Il se paye même le luxe à ce jour d’être un poil plus cher …. Ce qui me fait du coup relativiser ce fameux rapport qualité/prix.

Le boitier du Kanger Mega Aerotank (vue 2)

Le boitier du Kanger Mega Aerotank (vue 2)

En effet, prenez un Magoo S, que j’ai longtemps utilisé avant mon passage au Kayfun. Il faut reconnaitre que ce Mega est tout de même de qualité moindre ou du moins d’une complexité de fabrication largement moindre, pour un prix comparable. De là à dire que Kangertech marge sévèrement sur ses produits il n’y a qu’un pas que je ne me permettrai pas.

Il est proposé à ce jour au tarif moyen de 35€ ce qui le rend plus cher que l’Aspire Nautilus que je trouvais déjà assez relevé pour un non-reconstructible, mais dont je vante encore aujourd’hui les grandes qualités de vape ainsi que son importante autonomie. Certes ce Nautilus est moins bien fini, mais le Méga AeroTank se positionne en challenger. Par conséquent voyons ce que cela donne à l’usage ….

Exemples de clearomiseurs grand public (de gauche à droite) : Kayfun, Mini Protank 3, Kanger Mega Aerotank, Aspire Nautilus, Kanger Protank 1 et 2, Innokin iClear XI

Exemples de clearomiseurs grand public (de gauche à droite) : Russian, Mini Protank 3, Kanger Mega Aerotank, Aspire Nautilus, Kanger Protank 1 et 2, Innokin iClear XI

L’ADN de la filiation Protank de Kangertech a toujours été une grande qualité de fabrication, un fonctionnement de plus en plus constant, un look verre/acier des plus design. A cet égard, je peux déjà vous confier que le ressenti au seul toucher de ce Mega Aerotank et le même que celui ressenti pour la version mini, avec une préférence esthétique pour ses formes généreuses de ce gros bébé carré.

Aspect général : bague de réglage d’arrivée d’air repensée, design verre /métal premium, embout métallique emprunté, nouvelle double résistance v3

Ouverture du coffret

Ouverture du coffret

(Mise à jour) Le packaging, qui identifie désormais et parfaitement la marque à lui seul, est classique, très correct et sérieux. Nous avons une notice de démarrage rapide sur le dos de la boîte et une notice à l’intérieur. Cela respire quand même le respect du consommateur et la continuité de fabrication. De plus vous trouverez pas mal de gage anti-contrefaçon sur l’emballage mais aussi désormais sur le blister protégeant cette même boite.

Ce Mega AeroTank reprend le look du Mini Aerotank tout en adaptant 2 ou 3 choses. Kangertech a réutilisé le système de la base du Kanger Aerotank que je trouvais génial pour sa résistance qui n’était plus en contact avec la batterie, évitant ainsi tous mauvais contacts de liquide. C’est déjà un gros point de gagné pour le Méga.

Deux réservoirs sont proposés : un en verre, l'autre en métal

En plus de la bague d’adaptation pour batteries Ego, deux réservoirs sont proposés : un en verre, l’autre en métal

Il conserve la cohérence de son design en empruntant le look de l’embout du Kayfun comme sur le mini. L’idée est toujours excellente car cet embout est à mon sens très agréable en bouche. C’est la même idée avec l’intégration dans les accessoires, d’un tank métal de grande qualité qui a le mérite de faire varier le look de votre atomiseur si vous le souhaitez mais aussi et surtout de le rendre quasi indestructible ce qui fera une grosse différence avec son concurrent, le Nautilus de chez Aspire qui lui reste très fragile. Ajouté à cela un tank pyrex qui est nettement plus épais que les précédents et vous avez un clearomiseur qui peut se permettre de sortir et voire même de chuter.

Le clearomiseur est livré avec 1 tank de remplacement, une bague d'adaptation Ego et un résistance de rechange (+ une pré-installée)

Le clearomiseur est livré avec 1 tank de remplacement, une bague d’adaptation Ego et un résistance de rechange (+ une pré-installée)

Comme pour le Mini Kanger AeroTank, ce n’est plus un alliage mais de l’acier massif dit alimentaire et donc inoxydable selon Kangertech. Ce changement de matière lui procure un aspect plus industriel et mieux fini. Mais je dois reconnaitre que cet acier se raye très facilement ce qui n’est pas franchement sympa à ce tarif. Je ne pourrai dire si cela provient de la finition ou du massif lui-même.

La cheminée intérieure et le filetage qui viennent assembler les deux bagues haut et bas de cet Aerotank sont usinées en massif ce qui lui procure une plus grande résistance et aussi une bien meilleure allure. Mais du fait du changement de conception avec l’adoption d’une sorte de grille à 4 trous, le clearomiseur perd un peu en praticabilité pour ce qui est du remplissage du tank, on verra ca plus tard.

En revanche, et contrairement à ma critique sur le Mini Aerotank, la bague de réglage de l’air en bas est largement plus pratique car sa taille est augmentée et mieux adaptée à mes doigts. Cette bague tourne mieux et plus facilement que sur mon mini même si je préfère toujours celle du Nautilus qui elle dispose notamment d’un cran d’arrêt.

Revue technique

  • 2 nouvelles résistances dual-coil : 2 Ohms interchangeables par le bas
  • 1 base avec bague de réglage d’air sans cran d’arrêt
  • Pas de vis Ego en acier (toutes vos batteries Ego iront dessus)
  • Un drip tip (embout) en métal version Kayfun
  • Un réservoir transparent en pyrex démontable plus épais
  • Capacité: 3.8 ml
  • Longueur: 65 mm
  • Diamètre: 22 mm
  • Poids : 62.2 g
  • Tank en métal en remplacement du pyrex qui augmente le poids à 77.6 g
  • Un dépliant explicatif
  • Une bague d’adaptation pour batterie Ego

Assemblage et remplissage

Ici le démontage complet du Kanger Mega Aerotank

Ici le démontage complet du Kanger Mega Aerotank

Comme sa première version mini, le Mega Aerotank est entièrement démontable en 6 parties distinctes. Il va donc s’en dire que le nettoyage de l’ensemble est toujours bien pratique surtout en ce qui concerne la partie en verre pyrex qui a tendance à se « brumer » si on utilise des liquides gras (>50%VG). Ici plus de problème, tout est facilement accessible. L’embout qui se positionne très correctement sur la bague haute est interchangeable. A ce sujet je vous conseille fortement de rincer l’ensemble avant le premier usage si vous voulez éviter le goût métallique des premières bouffées.

Il vous faudra d’abord assembler les parties entre elles : rassurez-vous c’est facile même pour un novice débutant la vapote et puis il y a la notice qui vous montre avec l’aide de visuels comment procéder. J’ajoute qu’il est nécessaire de bien vérifier le serrage des parties entre elles et surtout le complet serrage de la résistance sur la base à chaque fois que vous remplissez le clearomiseur, car par expérience cette résistance peut se desserrer toute seule.

L’utilisation du tank métal peut être ici un gage de sécurité renforcé en milieu hostile même si cela vous empêche de vérifier facilement votre niveau de liquide, vous pouvez miser sur la contenance de 3.8ml et vos habitudes de consommation.

Le remplissage se fait tête en bas, au travers de 4 lumières d'écoulement.

Le remplissage se fait tête en bas, au travers de ces 4 lumières d’écoulement.

Passons au remplissage, légèrement plus ennuyeux : On dévisse la bague du bas avec la résistance pour le remplir par le fond. Précisons aussi que la résistance peut être changée sans avoir à vider tout le liquide présent dans le Tank.

Quoi qu’il en soit, vous remarquerez que vous devez faire passer le liquide par les petits trous de la couronne du bas et cela ralenti un peu la manœuvre, sans être rédhibitoire du fait de la largeur du tank. Si vous allez trop vite le liquide ne pénètre pas totalement et peut même parfois dégouliner dans la cheminée centrale, ce qui est problématique. En revanche il y a désormais une sorte de coupelle qui retient le liquide resté dans la base et donc ce même liquide ne viens plus graisser votre base ou votre pantalon, merci bien messieurs !

Zoom sur les lumières d'écoulement

Zoom sur les lumières d’écoulement

Pour terminer sur un phénomène qui me gêne un peu mais qui est directement lié à la conception de la base, lorsque vous remplissez à fond votre méga et que vous le retournez, vous vous rendrez compte que la moitié du liquide disparait dans cette base et donne alors  l’impression que ce clearomiseur est à moitié vide. Pire, en fin de tank vous êtes sans cesse obligés de le retourner pour voir ce qu’il vous reste de liquide… c’est laid !

Utilisation / rendu des saveurs / hit : grosse vapeur et goût en retrait

Zoom sur la bague de réglage d'arrivée d'air (Air Flow)

Zoom sur la bague de réglage d’arrivée d’air (Air Flow)

Revenons sur la possibilité de régler l’arrivée d’air dans votre clearomiseur. Vers la gauche vous diminuez et vers la droite vous augmentez… simple et cela aurait été parfait si Kangertech avait mis des crans ou trouver un moyen de bloquer cette bague qui peut tourner pour finir par boucher complétement l’arrivée d’air.

Je vous rappelle que j’aime les gros tirages aériens (sans trop de résistance à l’aspiration) mais je dois aussi vous informer que même avec un réglage au minimum l’arrivée d’air est tout de même assez importante. Si vous aimez comme moi les tirages bien résistifs vous serez peut être un peu déçu. Enfin concernant ce flux d’air il n’est pas très bruyant mais un poil plus que le Nautilus, le tout restant dans un pur domaine de subjectivité.

Rappel : Double résistance (dual-coil) troisième version

Les nouvelles résistances doubles (dual-coil) ne sont pas retro-compatible avec les anciennes versions des clearomiseurs Kanger, mais l'inverse est possible : les résistances V1 s'adaptent partout.

Les nouvelles résistances doubles (dual-coil) ne sont pas retro-compatibles avec les anciennes versions des clearomiseurs Kanger, mais l’inverse est possible : les résistances V1 s’adaptent partout.

Cette nouvelle résistance double est compatible avec le Mini Aerotank mais aussi avec ces prédécesseurs en version 3 ou Aerotank version 1. Et souvenez-vous, j’avais été très critique sur la première version de cette résistance double lors de mon test du Protank 3. Kangertech avait remis ses ingénieurs au travail pour une seconde version qui récupérait d’ailleurs une grande cheminée et qui fonctionnait mieux sans pour autant égaler la nouvelle concurrence en provenance de Aspire ; même si pour ma part je les trouvais un peu mieux au niveau rendu gustatif.

Kangertech s’était remis au travail pour ces nouvelles versions et je vous confirme après quasiment un mois d’usage, entre le Mini et ce Méga, que ces résistances ont clairement besoin d’un rodage intensif. Je me suis aperçu qu’elles offraient leur complet rendement après 3 ou 4 tanks. En revanche je confirme aussi, et ça n’implique que moi, que Kangertech a perdu en rendu gustatif et là je compare directement à leurs anciennes résistances mais aussi à ses concurrentes directes chez Aspire. Je crois pouvoir dire que ces deux phénomènes proviennent de la conception plus serrée et plus enfermée que les autres, mais aussi et surement au fait que je vape désormais exclusivement en 50 PG/50 VG avec un flux d’air important.

Le Mega Aerotank ici monté sur un Mod Innokin (Coolfire 1)

Le Mega Aerotank ici monté sur un Mod Innokin (Coolfire 1)

En revanche le rendu de ces résistances 2 ohms sur mon Méga est meilleure que sur les Mini et cela est dû en partie à la pression plus importante amenée par les 3.8 ml de liquide. La dépression d’air est évidemment différente entre les 2 tanks. Elles ont très probablement été conçues pour ce Méga et non pour le mini.

Cette nouvelle résistance est donc globalement réussie et contrairement à ce que je peux écrire pour les petits clearomiseurs, l’utilisation ici d’une dual-coil est tout à fait justifiée pour ce format de clearomiseur qui trouve sa juste place sur un Mod et non sur une batterie Ego. Ajoutons à cela qu’à liquide équivalent les résistances Kanger durent plus longtemps que les Aspire du Nautilus.

Le prix élevé fait de cet « Aéromiseur » un haut de gamme du non-reconstructible et le positionne directement en concurrent direct des Nautilus et des reconstructibles moyens gammes. Ce qui ne va pas faciliter votre choix c’est certain, mais quitte à subir de nombreuses critique je préfère le Nautilus pour les rendus gustatifs et son air flow plus pratique à l’usage.

Je dois reconnaitre en revanche que pour une utilisation extérieure je me dirigerais sans détours vers ce Mega Aerotank qui est clairement plus esthétique et qui offre une vape sécurisée et bien équilibrée. Votre choix dépendra finalement de votre usage : si vous cherchez une vape canapé optez pour le Nautilus ou un Russian / Kayfun par exemple, si vous cherchez un produit “all day” solide et durable optez pour cet Excellent Mega Aerotank.

En résumé

Points positifs

  • Qualité de fabrication encore améliorée et joints d’excellente facture
  • Contenance enfin adéquate à ma consommation pour un Kanger
  • Réglage d’air progressif meilleur que la version 1 de l’AeroTank
  • Résistance dual coil troisième version offrant une vapeur plus abondante
  • Entièrement démontable et lavable
  • Embout mobile type Kayfun interchangeable et identifiable
  • Acier inoxydable alimentaire et design parfaitement abouti
  • Possibilité de blindage via le tank en métal

Points négatifs

  • Résistance encore trop chère (2.20€ à ce jour !)
  • Légère dégradation des goûts des liquides (50/50) par rapport à l’ancienne résistance
  • Acier sujet à rayure
  • Bague de réglage d’air encore perfectible
  • Gourmand en liquide
  • Absence de strie d’appréhension sur la bague du bas de l’Aero
  • Prix trop élevé au regard de la cible

Conclusion

Ce Mega Aerotank rate le 5/5 à cause de son prix, de sa résistance encore perfectible et chère, et de sa bague de réglage d’air un peu serrée à la manipulation. Mais on est vraiment à 1000 lieux du premier Protank. Son design est franchement parfait sur un Mod du même diamètre (SVD, Coolfire 1, Pipeline Pro, Provari, etc).

Kanger Mega Aerotank

x1 Drip tip en métal / x1 tube en Pyrex / x2 Résistances Dual Coil (2.0ohm) / x1 Bague réglage d’air / x1 bague adaptation Ego / x1 mode d’emploi

Kanger Mega Aerotank en images

Name of Reviewed Item: Kanger Mega Aerotank Rating Value: 4 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2014/06/2-21.jpg Review Author:Review Date:
  • Grib8s

    j’ai hésité à en prendre un mais j’ai opté pour un kayfun et un fogger V4… je dois dire que le fogger v4 c’est une sacré tuerie à coté de tout ce qui est “aerotank” et même kayfun.. le seul soucis ou avantage, c’est que c’est un reconstructible : le coton et le prix des résistances c’est inégalable tant en tarif qu’en qualité de vape, mais faut prendre le temps de les faire 🙂

    • Tony Fiant

      Heu, t’es dur. Comparer un aerotank avec un Kayfun, quand même.
      Kayfun qui est aussi un reconstructible.
      Après, je comprends que tu sois tombé amoureux de ton fogger, moi c’est pareil mais avec un Russe 🙂

      • Denis COUGNAUD

        merci Messieurs … pour ma part je place le Russian largement au dessus le Fogger …

  • Tony Fiant

    Pas de ramage, juste le plumage, il a donc loupé un coche.
    Hormis ceux qui ne veulent pas se mettre au reconstructible, je ne vois pas l’intérêt d’un tel produit : il est dans la zone tarifaire des reconstructibles, en entrée de gamme certes, et, à cela, il faut y ajouter un coût élevé de consommables.
    Donc, sur le long terme, on est perdant d’autant que le plan gustatif, ce n’est pas non plus le nirvana.
    Refaire ses résistances ? Ben, autant passer au reconstructible…

    • Cegoca

      “Hormis ceux qui ne veulent pas se mettre au reconstructible …” soit la grande majorité des vapoteurs !

      “… il est dans la zone tarifaire des reconstructibles, en entrée de gamme certes …” en entrée de gamme en effet car les vrais reconstructibles, les originaux, sont 3 à 5 fois plus chers.

      “il faut y ajouter un coût élevé de consommables …” Des Dry burns sur les résistances telles que les Aspire Nautilus ou autres BDC permettent de réduire ces coûts par deux ou trois.

      J’ai aussi bien des clearos bdc dont des Nautilus et deux Fogger mis j’avoue toujours retourner vers mes divers BDC par facilité.

      Le reconstructible avec son remplissage délicat, ses coulées (prix du liquide perdu ?) et ses variations de performances selon la quantité de coton du coil qui varie d’un jour à l’autre; n’est vraiment pas pratique en comparaison.

      ” … d’autant que le plan gustatif, ce n’est pas non plus le nirvana …”.
      Franchement et beaucoup le confirmeront, la différence n’est pas énorme.

      “… je ne vois pas l’intérêt d’un tel produit …”
      Pour moi, ce produit est donc d’un réel intérêt. 🙂

      • Denis COUGNAUD

        et mon article tu en penses quoi ? sourire….. car c’est quand même le plus important si je peux me permettre …. re-sourire

        • Tony Fiant

          Désolé, j’ai omis de le mentionner au début de mon post.
          Ton article est très bien, tellement d’ailleurs qu’il m’a fait réagir sans te remercier. Rectification apportée.
          Et puis, pourquoi te dire que ton article est intéressant, ils le sont toujours.
          Non, ce n’est pas du cirage mais une réalité.
          Merci Denis

          • Denis COUGNAUD

            Cher Tony venant de toi ca me touche et me fait vraiment plaisir mais ce post était adressé directement à Cegoca…. Sincèrement Merci

          • Tony Fiant

            Je sais mais j’ai quand même oublié de dire merci. La cordialité améliore la vie et est, à mon sens, également une des facettes du vapoteur sans tomber dans le bisounours syndrom 🙂

          • Cegoca

            Désolé, mais j’avais répondu à Tony à chaud car je n’étais pas d’accord avec son point de vue, que je respecte néanmoins.
            Quant à ton article, je suis certain qu’il est bon, comme d’habitude (je viens m’informer tous les jours ici 😉 ), mais j’avoue ne l’avoir lu qu’en diagonale, étant déjà plus que largement servi, notamment en Nautilus.
            J’espère n’avoir vexé personne.

          • Denis COUGNAUD

            aucunement et au contraire le principe du contradictoire est un de mes piliers (re-sourire)

      • Tony Fiant

        Liquide perdu, coulées ? Connait pas en 7 mois de reconstructible, jamais, pas une seule fois.
        Remplissage délicat, idem.
        Coton : je suis sur mèche et pas de variation de qualité d’un jour à l’autre. Quand celle-ci diminue, on refait le coil, c’est tout.
        Cette variation est d’ailleurs plus rapide sur les non reconstructibles.

        Sur le plan gustatif, pas d’accord, l’écart est important, je peux d’autant plus en juger que mon épouse est sur tank avec résistance, plusieurs modèles et moi sur reconstructible. Je teste tous les nouveaux liquides sur les deux types et à chaque fois, les yeux bandés, je peux te dire qui est qui.

        Parcourt les forums et tu verras que beaucoup confirmeront la différence -forte.-.. pour ceux qui ont vraiment essayé les deux.
        Après, je ne crache pas sur les matériels que tu évoques, ils m’ont donné satisfaction durant des mois et m’ont aidé à ne pas retomber dans la clope.
        Il y a un moment, par contre, où nombreux sont ceux qui basculent vers le next level. Ce n’est pas une nécessité bien entendu, tout dépend de ce que l’on recherche dans la vape.

        • Cegoca

          Je suis pour l’instant dans une phase difficile de sevrage du tabac et je
          recherche dans la vape un outil me permettant d’y arriver le plus sereinement possible.
          J’ai tout simplement l’impression que je n’y arriverai pas en utilisant des reconstructibles mais plutôt avec l’aide de produits tels que le Kanger Mega Aerotank (ou le Nautilus dans mon cas).
          Heureusement que la diversité que l’on nous propose actuellement dans le domaine de la vape nous permet à tous de trouver chaussure à son pied.

          • Tony Fiant

            Je te comprends et confirme que plusieurs Kanger tanks m’ont aidé à passer cette phase plus ou moins délicate.
            Après, je suis passé au reconstructible surtout pour la saveur (là où on n’est pas d’accord :)) mais j’avais un Protank en stock au cas où je craque lors du montage.
            Maintenant, avec le recul, je me rends compte que c’est bien le russian qui m’a fait complètement basculé du côté de la vape.
            J’en suis à un an d’arrêt, 30 clopes (depuis 25 ans, oups, le vieux) à zéro du jour au lendemain, c’était donc pas gagné.
            Ce que j’aime, avec le Russian (ou bien entendu son clone, le Kayfun 😉 ) est la facilité relative de montage et le fait que je n’ai jamais eu de fuite. Un peu cherché un montage efficace mais au bout d’une semaine, je l’avais trouvé sur Youtube et depuis, que du bonheur.
            Maintenant, le montage du coil me prend moins de temps que le demontage des diverses parties !
            Tu as déjà discerné le fait que tu voulais te sevrer sans te prendre la tête donc ton choix est le bon.
            Et puis, la vape est tellement plus riche et ludique le tabac : arômes, matériels, etc.
            C’est quand même plus sympa qu’ hésiter entre une Kmel ou Malborrow.

          • Cegoca

            Pour moi +/- 35 clopes/jour pendant 40 ans (encore plus vieux !) et plus rien du tout depuis 3 mois.
            Ce qui explique sans doute mon manque de patience et de doigté avec les reconstructibles 😉

          • Tony Fiant

            Mode senior on
            Quand j’avais ton âge, enfin celui de l’arrêt de la vape :), c’était pareil.
            Patience partie en congé, vue approximative, doigté improbable, nécessité d’avoir un spot de 5000 w, évacuation des occupants de la maison pour éviter toute distraction, bref, je le sentais pas.
            Mais bon, même lorsque l’on a plusieurs décennies, on peut encore apprendre.
            Mode senior off 😉

          • Cegoca

            J’essaie et cela fonctionne, mais c’est pas si terrible que ce que l’on peut lire ça et là !
            “Patience partie en congé, vue approximative, doigté improbable,
            nécessité d’avoir un spot de 5000 w, évacuation des occupants de la
            maison pour éviter toute distraction …” : c’est tout à fait cela 😉 !
            Sinon quel âge as-tu si c’est pas trop indiscret ?

          • Tony Fiant

            53 ans. Génération X donc.

            C’est bizarre tout de même le peu de différence que tu trouves entre un aerotank et un reconstructible.

            Je ne veux pas entrer dans la dictature que l’on trouve dans certains forums où on te dit que si tu n’utilises pas tel matériel avec tel liquide, on est nase 🙁

            Je ne connais pas le Fogger mais un Kayfun a un très très bon rendu. Es-tu sur de la qualité et de la pertinence (vis à vis de l’atomiseur) de ton montage ? Tu vérifies la valeur de ta résistance obtenue ? (je te rassure, cela, je ne l’ai fait qu’une semaine, maintenant, je ne vérifie plus car je connais la valeur juste à voir la tête de mon coil)

            Perso, j’en ai essayé plusieurs (DSK, navy, etc.) avant de trouver le bon, enfin le bon pour moi.

          • toutouk20

            Tiens tiens la bonne génération tu es de 61? 🙂
            Pour l’instant je reste avec mes Aerotank pour la facilité d’utilisation et c’est quand même du bon matériel je trouve 🙂

          • Tony Fiant

            De fin 60 précisément donc X de justesse. Bonne génération, je ne sais pas, dans toutes, il y a des cons, terme générique pour désigner tous ceux qui nuisent enfin selon notre point de vue personnel, des moins cons et les autres donc nous bien entendu 🙂 mais comme d’autres raisonnent comme nous, on est donc les cons de quelqu’un d’autre mais si on en est conscient, on l’est déjà moins 🙂
            Et toi, je pressens les 50’s vu ton ancienneté tabagique ?

          • toutouk20

            Non non de 1961 le 20 Juillet exactement 🙂 c’est pour ça que je te disais “la meilleure génération :-))

          • Tony Fiant

            Ghyslain va prendre peur. Houla, ils vont me transformer mon site dédié à la vape en club de 3ème âge :))
            Une rubrique loto bingo svp.
            Bon, après, on doit être le profil moyen des ex fumeurs…

          • Denis COUGNAUD

            non au contraire c’est un gage de qualité à mon sens ….pour ce qui est de la sagesse bien sure lol

          • Tony Fiant

            Tout à fait, c’est toujours vendu comme cela tel le charme indéfinissable pour les moches, heu pardon, les personnes dont l’apparence physique ne remplit pas totalement les critères d’adéquation avec les standards établis de l’esthétique corporelle contemporaine.
            Tu réalises quand le test du sonotone stéréo dolby matrix 7.2 THX HQ ?

          • Cegoca

            J’ai eu 54 ans la semaine passée 😉
            Je devrais un jour participer à un vapapéro pour voir ce que ces reconstructibles ont vraiment dans le ventre.
            Je ne comprend pas toujours ceux qui s’extasient devant un cumulus de vapeur, une explosion de goûts dans la bouche ou un super hit; lorsque la clope classique ne donnait rien de tel en quantité.
            Mon Fogger V4 est à 1,8 Ω en dual microcoil coton et mon Fogger V2 en single coil coton également.
            Je ne désespère pas un jour trouver la recette miracle mais me contente fort bien de mes Nautilus et autres BDC pour l’instant.
            Mais j’essaie aussi de rester zen 😉 .

          • Tony Fiant

            Ok, un 60 aussi, finalement, peu d’écart entre nous.

            Pour la surenchère, dérapage classique : il y en a toujours qui veulent plus que les autres même si inutile voire même régressif (je pense notamment au nombre de mégapixels des smartphones et compacts, plus on a de pixels sur une même surface de captage, moins la sensibilité est bonne mais 20 mpix est plus vendeur que 12, société de l’illusoire…)
            Certains râlent parce que tel mod 30 W ne peut les atteindre sur toute la plage de résistance donc c’est nul… Mais ils vapent quoi à 30 W : du charbon de bois ?
            Je privilégie avant tout le goût. La vapeur derrière et le hit encore plus loin.
            Bon, que la zen attitude soit avec toi. La force aussi.

          • Yvon bruler

            Forcement si tu es en manque de nicotine ca ve te tomber sur les nerfs les reconstructibles 😉

    • Frédéric F.

      200% d’accord…!
      Cela a été évoqué dans l’article, les fabricants (et les revendeurs) nous proposent des produits que de plus en plus nous trouvons chers. Evidemment, étant taxés à 20% (TVA) alors que les tueuses le sont à 400… ça leur laisse une belle marge de manœuvre…!

  • Yann Ta-ttoo

    Question de gout. Fan de Kanger, je suis passé à ce mega ayant également le aero normal et j’en ai laissé tomber le Nautilus que j’ai aussi. En version tout metal il a de la gueule et toutes les résistances précédentes (simple et dual coils) sont compatibles. Vape enorme, gout excellent. Du grand art.

    • malik

      bonsoir, donc les résistance simple coil du evod 1 fonctionne sur cet ato?
      merci

  • Yvon bruler

    Moi je suis passé du nautilus au stillar au magma,
    Lemnautilus est pas mal mais les coils sont de qualité tres inegale pratique quand je bouge, le stillar reconstructible est bien car il ne chauffe pas, le magma contien plus de liquide.

    Questions: quand est-ce qu’un coil n’est plus bon ? Pour le nautilus ca goute mauvais je change si le nettoyage du reservoir n’y change rien
    Pour les reconstructible…deux semaines pas de pb je change simplement le cotton.
    J’aime le magma mais aimerai unreservoir plus grand reconstructible en acier avec poteau des conseils?
    Pour moi le dripping est top tres bonne saveur, dans le nautilus j’utilise un jus tres gouteux menthe extreme extreme pour avoir une saveur acceptable

    Tout les reservoirs avec coil prefabriqué sont bien pour les novice ou encore les gens actifs

  • Raou

    Tant qu’on est à parler de gros modèles d’E-cig, quelqu’un a déjà testé la Chicha électronique ? Et notamment les Starhooks ?

  • Vounet

    Bonjour,
    Merci pour ce descriptif, très bon, et qui me convainc de prendre cet aerotank (je suis aussi dans un mode débutant qui n’a pas envie de construire ces mèches …).
    Par contre j’ai vu qu’ils ont sorti les résistances allant de 0,8 à plus de 2 ohms => ça doit tout de même changer le rendu final, quoi choisir ?

    • Denis COUGNAUD

      merci à vous de me l’écrire aussi … je vous conseillerais de commencer avec les 1.8 ohms après cela dépendra de vos goûts et liquides

  • didier

    Salut je trouve que certains site abusent sur le tarifs, moi j’ai réussi à le trouver pour 30 euro et je vous avoue que je l’adore, après c’est sûr il faut compter les résistances mais bon par rapport à ce que je mettais dans la clope je suis toujours gagnant 😉

    https://www.youtube.com/watch?v=D-3j9sr2wEc

  • Léo

    Merci Denis pour cet article, très bon comme d’hab avec pleins de photos, cool ! Petite remarque concernant la baisse de qualité gustative, je suis assez étonné car j’ai souvent lu l’inverse ailleurs, j’ai souvent lu qu’avec cet aerotank on est quasiment sur le rendu d’un reco tant en volume de vape qu’en restitution des saveurs.

    Peut-être que c’est une question de liquide et/ou de résistance ? Je pense en acheter un avec résistances en 0,8 ohms pour mettre sur mon mod méca. Certains diront que c’est une hérésie (et c’est pas totalement faux), d’autre diront que non le rendu sera top (et c’est sûrement vrai), en tout cas c’est l’option que j’envisage pour éviter les fuites de mon genesis lorsque je me déplace en vélo ou scooter… Des avis ? Ciao 😉

    • Denis COUGNAUD

      merci pour ton compliment, et pour ta remarque je vais me tempérer un peu car à l’usage et après une période de rodage les saveurs ne sont pas si lointaines… mais à les comparer aux précedentes je maintiendrais mon sentiment. En tous cas je le conseille toujours vivement et l’utilise toujours.

      • Léo

        Yes merci pour ta réponse rapide ! Allez je crois que je vais me le prendre pour l’extérieur car le genesis est quand même pas fait pour être secoué dans un sac à dos 😉

        • Denis COUGNAUD

          je te comprend et puis en plus tu as un tank metal pour plus de solidité dans ton sac …. hésites pas ! bien à toi

  • moi et moi

    kanger sort un nouveau truc tt les deux mois, ça devient du n’importe quoi , en plus les prix…clairement abuser (y a meme le giant tank de 4.5 ml maintenant) , si ont a le malheur de vaper 2-3 liquid différent ben bim la facture quand même

    encore 6 mois et kanger va nous pondre un truc de 10ml a 80 euro le clearo et 6 euro la résistance….
    la vape ca devient de plus en plus une big course a fric

    par contre c bien de dire que ce mega machin truc est 1000 lieux du premier protank…le mega = vapeur chaude:tiède, le premier protank (et le 2) = vapeur tiède /froide…alors faut comparer ce qui est comparable hein…

    c’est comme comparer le PT3 avec le PT1 ou 2…quand le clearo ne donne pas le même genre de vape ba ça sert a rien de comparer

    le méga truc m’intéresse par vu que je reste sur de la vape froide, protank 1 et 2 + bague airflow pour protank…et voila un aerotank a vape froide 2 fois moins cher

  • Philippe Terrasse

    Très déçu dès la première utilisation. Le produit ne s’évapore pas totalement et résultat on a des projections dans la bouche. Au bout de 10 minutes d’utilisation j’ai tout démonté et nettoyé pour un retour au vendeur. J’ai un Nautilus depuis un mois et je regrette de ne pas avoir pris un deuxième clearo de ce fabricant. Pas photo. Pour ma part, sauf un défaut de fabrication, ce produit ne vaut pas du tout le prix indiqué. Je déconseille fortement aux éventuels acheteurs. Après, chacun voit midi à sa porte. Mais pour presque 40 € on est amené à attendre un produit de qualité. Même moyenne ! Ici, la qualité est très inférieure à la moyenne. En plus, le démontage de la résistance est une vraie galère. Vraiment, je n’adhère pas du tout. Ma note globale et surtout basée sur le design uniquement 2 sur 5. Et encore je note large !