Test : eVic-VT – Joyetech

La firme chinoise figurant parmi les leaders du marché propose un box mod au design innovant et aux caractéristiques techniques bien travaillées. En introduisant le nickel et le titane dans ses résistances, le fabricant compte bien se démarquer de ses concurrents.

Joyetech repart d’une page blanche et simplifie avec raison et réussite le contrôle de la température

Le coffret de l'eVic-VT

Le coffret de l’eVic-VT

Cet eVic-VT de Joyetech s’attaque donc à l’affaire commerciale du moment à savoir le contrôle de la température, non pas de votre box, ce qui est désormais courant, mais de la résistance elle-même.

Ce ne sont pas les premiers certes, je pense à ma Vapor Shark entre autre, mais il faut bien reconnaître que Joyetech est parvenu avec cet eVic-VT à me convaincre « enfin » du bien-fondé de cette technique de réglage pour un usage all day. En effet c’est pour moi la toute première fois que je vape sans discontinuer et sans aucun problème en ne réglant que la température de la résistance, via les résistances en nickel ou en titane directement proposées dans le kit de départ.

Autant l’afficher dès le départ de mon test, cet eVic-VT m’a bluffé et après pas loin d’une centaine de revues détaillées à mon actif cela devient de plus en plus rare. En l’espèce pas de ronds de jambes, cet eVic-VT pour « Variable Température » marque surement l’avènement d’un nouveau type de vaporisateur électronique complet qui maitrisera et limitera la température de votre résistance tant pour la protéger elle-même que pour vous protéger vous et votre santé.

L’eVic-VT 60W dispose d'une batterie de 5000mAh et permet le contrôle de la température.

L’eVic-VT 60W dispose d’une batterie de 5000mAh et permet le contrôle de la température.

Comme je le précisais, ce ne sont pas les premiers sur ce créneau bien au contraire, mais ce sont à mon sens les premiers qui proposent une solution pérenne tout en un qui fonctionne parfaitement bien tout en étant complètement sécurisée car les accus ne peuvent pas être changés et donc ici pas de risque de se tromper d’accu ou autres variantes conduisant à des prises de risques insensées par méconnaissance.

Pour ma part j’aurais préféré sûrement des accus interchangeables mais il faut avouer que cette solution est bien plus sécuritaire en particulier pour certains innocents tant dans les vendeurs que dans les consommateurs.

Joyetech était une marque fondée sur l’innovation technologique comme d’ailleurs l’indiquait son logo Joy life with E Technology. C’est de nouveau une réalité avec cet eVic-VT, qui en plus d’être techniquement avancé, propose un design plutôt sympa quoi que masculin et une autonomie record à ce jour de 5000 mAh qui d’ailleurs n’est pas de trop quand on utilise les résistances maison de 0.2 et 0.4 ohm.

L’eVic-VT bénéficie d’un large écran OLED, et présente les modes VT-Ti (Température Variable Titanium) / VT-Ni (Température Variable Nickel)/ VW (Wattage Variable).

L’eVic-VT dispose d’un large écran OLED avec les modes VT-Ti (Température Variable Titanium) / VT-Ni (Température Variable Nickel)/ VW (Wattage Variable).

Cet eVic-VT est donc un kit qui empreinte le format actuel des box, et comme habituellement chez Joyetech, cet eVic-VT est à considérer comme un kit déjà tout prêt en cela qu’il ne nécessitera pas de votre part l’achat supplémentaire d’accus, d’un clearomiseur ou autres chargeurs séparés … ce qui est la première chose à prendre en considération quand on constate son prix certes élevé mais qui, accessoires compris, se situe dans une moyenne plus que respectable.

C’est de là que provient d’ailleurs ma remarque suivante concernant l’eVic qui a fait la réputation technologique de Joyetech, en effet ce VT n’est pas un renouvellement de l’eVic mais un nouveau départ sur des bases identiques de cette famille désormais bien connue d’eVic qui ont participé à l’image technologique de Joyetech.

Cet eVic-VT s’adresse concrètement à des vapoteurs qui veulent acquérir un produit de qualité à la pointe du moment sans se prendre la tête… D’autant plus que cet eVic-VT au-delà de proposer ce fameux réglage via les températures, propose aussi plus classiquement une box à l’autonomie énorme de 5000 mAh qui saura aussi satisfaire tous vos atomiseurs du moment, que ce soit les classiques reconstructibles ou les derniers tanks sub-ohms proposés désormais par quasiment toutes les marques Kangertech et autres Innokin en passant par Aspire.

Restera tout de même une question d’importance toujours en souffrance de réponse : A quelle température dois-je ou puis-je régler ma résistance pour optimiser la longévité de cette résistance et surtout ma santé ? Le préréglage usine est fixé à 230 ° C et qui peut me dire aujourd’hui si c’est bien ou pas bien ?

Alors ? Rien ? Personne ?

Un kit complet, masculin, parfaitement fabriqué, associé à une autonomie énorme et un écran géant.

L'eVic-VT est livré selon les versions avec un atomiseur eGo ONE mega (avec tête CL-Ni (Nickel), une tête CL-Ti (Titane), un câble USB, un étui et un adaptateur mural (1A).

L’eVic-VT est livré selon les versions avec un atomiseur eGo ONE mega (avec tête CL-Ni (Nickel), une tête CL-Ti (Titane), un câble USB, un étui et un adaptateur mural (1A).

Commençons par une chose idiote à savoir la couleur. Mon exemplaire est le orange et à regarder la boite et même les photos sur internet, je me suis dit “zut elle est ratée cette couleur”. Et bien en réalité pas du tout, le orange est un bel orange très différent de ce que l’on voit sur la boite et c’est franchement sympa à l’œil et à l’usage. Voyant certes mais plutôt girly en réalité.

L’emballage est usuel et toujours plus que correct chez Joyetech, ça ne change pas avec ce VT. L’ensemble respire la classe et la peinture métallisée quand vous ouvrez la boîte.

L’eVic-VT apparait un peu comme le capot d’une voiture de sport, c’est voulu par Joyetech en clin d’œil à une certaine Lamborghini Gallardo. C’est un set très réussi et les 5000 mAh sont parfaitement dissimulés car l’ensemble est d’une remarquable ergonomie au vue des accus embarqués mais aussi de la taille de l’écran de plus de 40mm de haut pour 14 de largeur.

Joyetech propose un design innovant et résolument sportif

Joyetech propose un design innovant et résolument sportif

Ensuite et comme habituellement chez Joyetech, il y a foule de petites choses utiles bien rangées qui nous prouvent si nécessaire que le matériel vaut bien son prix.

Pêle-mêle vous avez un étui silicone dédié, un chargeur mural, un câble usb, un eGo ONE Mega, une résistance en Nickel et une en Titane et un mode d’emploi. En résumé rien ne manque ici pour démarrer de suite sous réserve de bien lire le mode d’emploi pour saisir au mieux les réglages et le calibrage des résistances.

A près de 290 grammes le kit complet tous pleins faits, ce n’est pas forcément léger mais au regard de l’emport de 5000 mAh, de l’excellente fabrication et de l’ergonomie bien étudiée ce n’est pas si lourd que ça où du moins on s’y fait très vite. La box seule pèse plus de 230 grammes soit tout de même 80 grammes de plus que la iStick 50W.

Mais ce poids est mérité d’autant plus à la découverte du formidable écran large où pour une fois les inscriptions sont claires, grandes, lisibles et orientées horizontalement. Cet écran de 4 cm de haut indique clairement les informations utiles mais n’est malheureusement pas réglable en luminosité et en conséquence sera parfait en intérieur car de faible luminosité mais quasi illisible en plein soleil.

Ergonomie et utilisation

L'écran Oled mesure 40,83mm de hauteur pour 13,85mm de largeur.

L’écran Oled mesure 40,83mm de hauteur pour 13,85mm de largeur.

Pour ce qui est des commandes de l’engin, tout passera par deux gros boutons ronds et facilement accessibles. Tout d’abord vous trouverez naturellement un gros Fire pratique mais dont la finition et l’usage me semblent en deçà de la qualité globale de cet eVic-VT. Je trouve son fonctionnement trop bruyant et son toucher provoque un bruit qui n’est pas à la hauteur du reste, en particulier au relâchement de ce dernier.

En revanche les réglages se font via une molette au-dessus du fire par des 1/8 de tours à droite ou à gauche. C’est un peu déroutant au début car l’accès au menu nécessite un court laps de temps qui nous font penser que l’on n’a pas réussi à entrer justement dans ce menu alors que oui. Mais à l’usage une fois bien intégré le principe c’est parfaitement logique, pratique et simple au final. A la fin de la première journée, j’avais tout intégré sans soucis.

L'eVic-VT ici avec son atomiseur eGo ONE Mega

L’eVic-VT ici avec son atomiseur eGo ONE Mega

Pour finir rapidement sur l’aspect général très réussi de cet eVic VT, Joyetech n’est pas tombé dans ses travers d’antan à savoir une technologie très présente mais trop compliquée d’accès et trop peu intuitif à l’usage. Avec cet eVic VT, on a accès aux principaux réglages en un rien de temps et l’usage combiné avec l’énorme écran devient un réel plaisir. Cet eVic-VT est sans contestation le plus abordable et intuitif de sa lignée !

Revue technique

Les caractéristiques essentielles sont donc les suivantes :

  • 1 fire en métal rond sur le côté (on et off par 5 pressions rapides)
  • Température variable de 100 à 315°C
  • Tension : 0.5 à 8 V
  • Puissance en watts variable : 1 à 60 W par incrément de 0.1
  • Résistance : 0.05/1 ohm en mode VT et 0.15/3 ohms en mode W
  • Compatibilité : pas de vis 510.
  • Poids avec ego one mega : 290 grammes
  • Poids seul : 230 gr (les mods classiques tournent à 200/250 gr)
  • Hauteur: 85.6 mm
  • Largeur : 47mm
  • Epaisseur : 23 mm en bas et 25.5 mm en haut et 24 mm dans l’axe du plot
  • Accus 5000 mAh
  • Protection : 10 sec, court-circuit, température supérieur à 70 °C et lock de la résistance protégeant le calibrage de la température
  • Recharge par USB
  • 1 chargeur mural 1A et 1 câble usb
  • 1 large écran oled de 40.83 mm par 13.85 mm
  • Affichage température/watt, puissance/volts, ohm et batteries/bouffée/temps
  • Matière : acier/inox
  • 3 modes de fonctionnement : température Ti / température NI / wattage
  • 1 ego one Mega
  • 2 têtes d’atomiseurs de type CL en Ti de 0.42 ohm et NI de 0.24 ohm
  • Un mode d’emploi en anglais
  • 3 couleurs au choix (mon Orange est bien mieux que sur le papier)

Une partie électronique de tout premier ordre et un réglage de la température parfaitement optimisé et simplifié malgré un mode d’emploi succinct.

Mode d'emploi

Mode d’emploi

Après 5 pressions sur le Fire, l’écran large s’allume ! C’est parfaitement lisible et très agréable à consulter car vous n’avez pas à mettre votre box de coté car les inscriptions sont horizontales ce qui est franchement pratique à l’usage. Mais avant d’avoir accès à cette vape contrôlée par la température, vous devez impérativement lire le mode d’emploi ou mieux encore, restez avec nous sur Ma-cigarette.fr.

En effet vous devez savoir que ce réglage des températures est lié à l’utilisation de certains métaux, on connaissait le NI200 mais je découvre que ça fonctionne aussi avec le titane. Bref l’important pour que ça marche correctement et surtout que ce soit précis, il faut avant tout fonctionnement de la résistance, procéder au calibrage de celle-ci à température ambiante.

En clair, car le mode d’emploi l’est pas forcément, une fois que vous avez installé votre résistance NI joint bleu ou TI joint rouge dans votre eGo ONE Mega vous devez avant toute chose accédez au menu par 3 pressions successives sur le fire et choisir le bon menu par rotation à gauche de la molette. Attendez bien après les 3 pressions du fire que le menu clignote et choisissez entre le TI ou le NI.

Une fois sur le bon mode, vous devez remettre 2 coups à gauche sur la mollette et vous verrez le menu ohm clignoter et c’est à ce moment-là que vous pourrez locker votre résistance par un simple petit coup de la même molette à droite. Un petit cadenas apparait alors à côté de la mention Atomizer. Et voila votre résistance est calibrée et désormais prête à booster. La mienne est détectée à 0.24 ohm pour le Nickel et 0.42 ohm pour celle en titane.

Zoom sur le mode d'emploi

Zoom sur le mode d’emploi

Ensuite, et ça aussi ce n’est pas forcément clair sur le mode d’emploi, vous pourrez choisir la puissance maxi que vous enverrez dans votre résistance entre 30 et 60 watts pour atteindre la température maxi choisi.

Le réglage étant fixé initialement au maxi de 60 watts ce n’est pas forcément ce qu’il y a de mieux au départ sachant que ça dépote franchement très fort.

De la même façon, vous appuyez 3 fois sur le fire, vous attendez le clignotement puis une fois à gauche sur la mollette, les watts se mettent à clignoter et vous pouvez via des coups de molette à droite passer de 60w à 30w et choisir un réglage plus bas.

Pour le nickel, j’ai commencé à 50w puis je suis redescendu à 40w qui me semble un bon compromis entre puissance et autonomie de la batterie. En revanche pour celle en titane je suis resté à 50w.

Le gros avantage de cette manipulation est ensuite de pouvoir changer de mode et d’atomiseur sans soucis. Vous pourrez ensuite remettre votre eGo ONE sans souci, les réglages seront conservés et le contrôle de température marchera sans aucun souci du moment que vous ayez conservé la même résistance. Cette manipulation a l’air un peu complexe comme ça vu de loin et par écrit mais au final c’est rapide. Vous devrez faire cette manipulation à chaque changement de résistance.

Le seul petit point un peu pénible est que pour régler les watts quand vous êtes en mode contrôle de température c’est que vous ne pouvez effectuer qu’un réglage en augmentant et donc passer de 60 à 30 en restant appuyer sur la molette à droite.

Pour le mode Température Ti c’est pareil que Température Ni, le choix dépendra uniquement des résistances que vous avez choisi Ni ou TI.

Un mode classique de réglage en watts pour toutes les autres résistances ou tous autres atomiseurs.

L'eVic-VT ici équipé d'un Taifun GT2.

L’eVic-VT ici équipé d’un Taifun GT2.

Rassurez-vous cet eVic Vt ne se limite pas aux résistances maison en titane ou nickel, vous pourrez aussi vous en servir comme n’importe quelles autres box en choisissant le mode Power qui assure un réglage en watt de 1 à 60.

Les réglages seront alors d’une extrême simplicité car pour augmenter ou baisser votre réglage, il vous suffit de pousser à gauche ou à droite la molette pour baisser ou augmenter la puissance en watt.

Si jamais vous vous ennuyez, vous pouvez aussi choisir d’afficher soit la jauge de batterie, soit le nombre de bouffées ou encore le temps passé à vapoter. A ce propos et comme la contenance du eGo ONE est somme toute limité à 4 ml, j’alterne avec mon Taifun GT2 ou mon Subtank Plus et là je peux vous confirmer sans mentir qu’avec un réglage de 15/20w sur une résistance de 0.8 ohm cet eVic-VT fait largement ma journée de vapotage. Ce qui est rassurant car le temps de charge d’environ 5h30 est naturellement long.

Une vape d’une incroyable densité et d’une réactivité sans précédent

Zoom sur l'atomiseur et ses composants

Zoom sur l’atomiseur et ses composants

C’est rare chez Joyetech mais ces résistances type CL-Ti ou CL-Ni de l’eGo ONE Mega utilisées avec cet eVic VT m’ont parfaitement convaincu.

Je ne pourrais pas bien sûr vous informer de suite de la longévité de ces résistances ni même de leur prix exact, mais je peux vous confirmer que leur fonctionnement est parfait et donne un vapeur dense et énorme.

En revanche il est vrai que si le prix est supérieur à 5 euros pièce, je ne serais de nouveau pas convaincu car elles restent bien évidemment des résistances jetables.

Ma résistance en Nikel de 0.24 ohm détecté me donne un rendu totalement bluffant à 50 watt en limitant la température à 230 °C. Il est aussi vrai qu’en deçà de 190/200 °C la solution ne fonctionne plus aussi bien et qu’au-delà de 250 °C j’ai très vite un goût de brulé.

Ainsi j’ai très vite pris la décision d’abaisser la puissance envoyée à 40/45 watt afin de préserver au mieux la résistance. Pour ce qui est de celle en Titane à 0.42 ohm, mes réglages sont plus élevés et j’ai un confort à 270°C pour une puissance de 50w en réduisant un poil l’airflow.

Les deux types de résistances proposés : Nickel ou Titane

Les deux types de résistances proposés : Nickel ou Titane

Ma satisfaction aurait été complète si la batterie avait pu tenir une journée complète, car même si la batterie compile un bon gros 5000 mAh elle me tient environ entre 10h et 12h avec les réglages précédents, à savoir en mode Réglage de température Ti ou NI.

J’ai environ consommé 15 ml de liquide pendant ces périodes, ce qui au final n’est ni plus ni moins que d’autres atomiseurs type Subtank, Atlantis 2 ou autres Lemo 2 qui sont de gros consommateurs. Ainsi donc je n’irais pas confirmer les jolis tableaux de comparaison entre les modes de contrôle de température et les modes actuels de contrôle via la puissance.

Car il est certain qu’à résistance comparable le contrôle via la température va venir limiter la consommation, car la température est très vite atteinte au regard de la très faible résistivité desdites résistances, mais il faut aussi avouer que je ne vape en all day sur des résistances de 0.24 ou 0.4 ohm, mais plutôt sur mes résistances que j’apprécie fabriquer aux alentours de 0.8 ohm.

Mes résistances demandent de fait moins de puissance et donc procurent une plus grande autonomie à mes batteries. A cet égard et je le reconfirme ici en 0.8 ohm, cet eVic VT couvre largement ma journée entière, soirée incluse.

En définitive les options véritables de réglages reviennent à trouver la température qui vous va le mieux pour après y rester et ne plus bouger ces réglages. A la précision près que vos réglages si ils sont correctement choisis, empêcheront votre résistance de brûler car la température sélectionnée est très vite atteinte et l’eVic-VT coupe alors la puissance pendant un temps puis reprend sans que cela soit d’ailleurs franchement gênant.

Vue rapprochée de l'atomiseur eGo ONE Mega et de ses différents élements

Vue rapprochée de l’atomiseur eGo ONE Mega et de ses différents élements

Je conseille vivement l’achat de cet eVic-VT dans sa version Kit avec l’eGo ONE Mega et ses résistances en Titane ou en Nickel afin de pouvoir concrètement utiliser le réglage de température.

Je ne reviendrais pas sur cet eGo ONE que je trouve assez bon et pratique sauf à rappeler une bague d’air flow un peu pénible à l’usage et une contenance insuffisante avec ce type de résistance.

Reste un remplissage facile et un drip tip très bien isolé et heureusement d’ailleurs car le Ego One atteint très vite une température élevée.

En résumé

Points positifs :

  • Un contrôle de température vraiment utilisable via les résistances type CL Ni ou Ti
  • Ecran géant confortable
  • Autonomie record de 5000 mAh bien nécessaire en 0.24 ohm
  • Design et ergonomie très agréable
  • Kit complet pour un démarrage immédiat
  • Qualité perçue pour l’ensemble
  • Molette de réglage simple et efficace pour les réglages de température ou de watt
  • Recharge par USB sur le côté de la box
  • Peinture métallisée de très bonne qualité
  • Deux usages : Simple avec les watts ou évolué via la température
  • Mode d’emploi complet en français
  • Connectique 510 permettant l’emploi d’autres atomiseurs type Protank

Points négatifs :

  • Atomiseur et résistance très bruyante, trop en espace clos (50/55 db)
  • Contrôle de température limité au nickel et au titane
  • Mode d’emploi trop succinct
  • Prise Usb trop prêt de la connectique et du bas du tank
  • Fire bruyant et parfois imprécis en deçà de la qualité globale
  • Info sur le calibrage des résistances trop peu mis en avant
  • Tête d’atomiseurs CL NI ou TI « surement » trop chère
  • Accès au menu et au réglage des modes un peu trop lent
  • Poids
  • Couleurs et design trop typés masculin
  • Réglage d’arrivée restant à optimiser sur l’Ego One
  • Prix mais c’est un kit complet !

Conclusion

Note de 4.5/5. N’hésitez pas à vous faire plaisir sur ce coup-là.

Cet eVic-VT propose enfin et au plus grand nombre un vrai contrôle utilisable de réglage via la température de la résistance, félicitations et chapeau à Joyetech pour avoir rendu accessible cette fonction de sécurisation opportune, même si je dois reconnaitre que ces résistances ultra basses de 0.24 et 0.40 ohm consomment clairement beaucoup d’énergie et peuvent être dangereuses si utilisées en dehors de cet eVic-VT.

Dans la même lignée que les kits Ego one récents que j’ai pu tester et apprécier, ici ce kit eVic-VT est assurément une vraie réussite et un pas en avant pour l’humanité de la vape !

Cet eVic-VT mériterait un 5/5 si Joyetech informait le consommateur des valeurs de températures à ne pas dépasser selon les résistances utilisées. Il y a une sacré marge entre 100 et 315 °C non ?

Joyetech eVic-VT en images

Review Author:Review Date:
  • Camé Leon

    merci pour la review, c’est celle que j’attendais

    Question …..

    Je pense en aquérir une, la raison principale est le subtank plus, j’aimerai construire mes résistances avec du Ni pour éviter les dry hit que j’ai des fois avec les subtank plus, donc est-ce que le evic-vt accepte les résistance que je fabrique, si elles sont évidemment en Ni ? (ou titan si ca se vend en bobine )

    Donc autre attrait les drippers avec résistance en Ni.

    Par conte evic m’a un peut décu avec la fragilité du Evic supreme, mais la qualité de vape était la

    Moi j’aimerai le prendre en noir et rouge 🙂

    • Denis COUGNAUD

      aucun soucis si tu calibre bien au départ …. j’ai essayé avec du NI200 impeccable sur un subtplus. et merci pour ton message

      • Camé Leon

        la review prends un autre sens maintenant que j’ai en main mon evic vt 🙂 (je ne sais comment mon magasin a réussit a en avoir mais bon j’en ai un !!)
        Vraiment supérieur en vape avec les atomiseurs classic, il me rappelle mon evic supreme quand mon pas de vis fonctionnait bien…
        Le controle de température c’est autre chose, pas en qualité c’est sympa mais a quand un tableau d’équivalence nickel vs le kanthal.

        Mes résistances en kanthal sont en général entre .5 ohms et 1,00 ohms. En watts de 15 à 70 watts dépendament de l’ato et du liquide

        Exemple atlantis .3 je monte a 70 watts sans problème mais je trouve ca trop chaud je préfère en .5 à 26 watts,

        En subtank .5 entre 15 watts et 20 watts.

        J’ai acheté du nickel, je dois aller jusqu’à .2 ou je peut monté à .5 ?
        Tant de questions

        Sinon labox est sympa et la review plus qu’utile et la plus complète que j’ai lu, merci

  • Jauned

    Belle essai que j’attendais aussi!
    Ex-gros-fumeur depuis quelques mois, je ne me passe plus de mes contraignantes Ego-c que je “tue” au rythme de 3 par jour avec chargeur dans la voiture, usb sur l’ordi, chargeur mural en poche et puis “m…. j’ai oublié mon câble!”
    Bref j’aimerais pouvoir me contenter d’une seule batterie par jour et dans la foulée pouvoir tester différents types d’atomiseurs, le genesis, le dripper,.. ces choses folles, gourmandes en énergie, qui font plein de vapeur et que je vois partout fleurir sur la toile sans n’y avoir jamais gouté.

    Ma grande question est l’eVic tient-elle (ou il) dans une poche???

    Je me baladais sans sourciller avec un paquet de 30 “tubes a cancer” toute la journée mais là j’ai du mal à estimer l’encombrement de l’engin avec l’atomiseur monté.

    Dans l’affirmative je passerai à la caisse sans plus de tergiversations, si non je me tournerais vers une box plus compacte avec batterie amovible comme le Subox par exemple qui me fait aussi de l’oeil et dont j’attends impatiemment vos appréciations 😉

    Merci pour ces reviews qui me permettront surement de faire des choix pondérés vers du nouveau matériel et ainsi perpétuer le plaisir qu’est la vape!

    • Denis COUGNAUD

      merci pour tes bons mots et effectivement je viens de terminer le test de la subox …. pour ton soucis et si le critère premier est de tenir dans une poche cet eVic Vt tiens dans une poche mais sera tout de même assez lourde. Si c’est vraiment ce que tu cherche le seul truc qui tiens très bien en poche est la eGrip Oled de chez Joyetech.
      Enfin et vu ton profil je pense que tu devrais vraiment attendre mon test de la subox publié très vite ici….
      bien à toi et bonne journée

  • Pascal ReedSmith

    j’aimerais me lancer dans la vape et je débute. Je fume peu, principalement en soirée (je prendrais des 0% nicotine).
    Je recherche la qualité du matériel, ainsi que ce petit coté “geek” de l’écran et les réglages précis pour un rendu constant.
    ce kit est il fait pour moi, ou bien est ce réservé à des vapoteurs invétérés ?
    En résumé est ce que je prends une Porsche alors que j’ai besoin d’une Peugeot ?

    • Denis COUGNAUD

      Sans soucis pour tous…sourire

    • marina

      Bonjour Pascal
      Moi aussi je débute la vape (avec jetables) mais pas convaincue..je pense que c’est pareil pour tout..
      as tu finalement concrétisé cet achat?
      Je suis perdue dans tout ça, et voudrai trouver la bonne chaussure à mon pied assez rapidement

  • David

    Bonjour,
    Merci pour cette revue technique qui m’a convaincu d’en acheter un.
    Je l’ai depuis 3 jours, et après avoir un peu tâtonner pour trouver les réglages qui me convenaient, je suis super satisfait de mon achat.
    Il est élégant, performant et dégage une certaine impression de robustesse que l’on a pas sur d’autres box.
    Je vape en 0,2 ohms ni en vt calé à 40w et 490 degré Fahrenheit.
    Ça envoi grave.
    Seul bémol toutefois, comment fais t’on pour passer en degrés celcius?

    Merci encore

    David

    • Denis COUGNAUD

      Merci a toi et les celsuis sont après les farenheit en boucle…

  • lexgotham .

    Bonjour: quelle configuration (clearo/type de résistance/impédance/réglages) serait idéale pour un gros fumeur sans avoir à construire soi-même ses résistances afin de tenir le plus longtemps possible au niveau batterie? En effet, si je compte arrêter de fumer mais qu’en fin de journée je dois passer à la cigarette normale car plus de batterie, ça ne vas pas le faire…

    Sinon, est-il possible d’utiliser ce mod tout en le chargeant?

    Je suppose que l’idéal serait d’en avoir deux mais pour en acheter un second il faut d’abord être convaincu du premier.

    Merci pour ces infos.

  • bsoft

    bonjour,
    de mon côté, j’ai acheté la dernière de Joyetech: L’Evic VTC mini Tron.
    Le problème est que j’ai eu de très mauvais conseils (pour ne pas dire pas du tout) du vendeur.
    Résultat: j’ai cramé 2 résistances en 5 jours !!!
    Un tableau ohm (Ni, Ti, SS =inox, et kanthal) – watt – température serait le bienvenu car je suis complètement perdue.
    Merci d’avance

  • JC J

    Bonjour à tous
    Achat effectué il y a une semaine auprès d’un Point Smoke !
    Le vendeur m’a conseillé cet achat et expliqué pendant plus d’une heure ses avantages et inconvénients.
    J’en suis très satisfait ! mes réglages : résistance Ti 0.4 ohms 235 °C 50 W
    Le seul petit reproche : le poids de l’appareil !
    Mais on ne peut pas tout avoir ! Une batterie de grande capacité et un poids léger !

    J’essaierai prochainement la résistance Ni
    Comment trouver par contre une correspondance T° et wattage Ti / T° et Wattage Ni ?
    Quelqu’un a une idée de la durée de vie des dites résistances ?