Jean-Yves Nau met Marisol Touraine devant ses responsabilités

"Lettre à Marisol Touraine: contre le tabac vous avez une chance historique. Allez-vous la gâcher?" sur Slate.fr

Lettre à Marisol Touraine: contre le tabac vous avez une chance historique. Allez-vous la gâcher?” sur Slate.fr

Le docteur et journaliste en médecine Jean-Yves Nau n’y va pas par quatre chemins quand il s’adresse à Marisol Touraine, actuelle ministre des Affaire sociales et de la Santé. La cigarette électronique est une “chance historique” selon lui et les autorités publiques doivent encourager le produit au lieu de restreindre son accès et son utilisation.

L’accroissement du nombre de vapoteurs s’est opéré en dépit de multiples freins et barrières ces dernières années. Les fumeurs ont la chance grâce au vaporisateur personnel de se libérer des goudrons et des fumées comme l’explique Jean-Yves Nau. Certes, des doutes subsistent quand à son efficacité sur le sevrage tabagique. Mais il n’empêche que pour Nau, elle doit tout de même être encouragée avec force car elle permet d’éloigner les fumeurs de la cigarette traditionnelle.

La grande majorité des professionnels de santé s’accordent sur un point en 2014, l’e-cigarette “est infiniment moins dangereuse” que le tabac.

Le docteur en médecine dénonce notamment l’interdiction du vapotage dans les lieux publics, qui serait justifiée par la crainte déraisonnée d’une “contagion par le geste”.
Il met dans sa lettre très clairement la ministre de la santé devant ses responsabilités, en rappelant les conséquences très néfastes du tabac en France. La cigarette tuerait prématurément un fumeur sur deux … et les pouvoirs publics, qui disent vouloir lutter contre ce fléau, ne saisissent pas l’opportunité de l’e-cigarette.

Review Author:Review Date:
  • Vaporateur

    En tant que vapoteur et ancien fumer depuis deux mois,( 1.5 a 2 paquet par jour) , je ne comprends pas la position des pouvoirs publics de vouloir laisser mourrir les fumeurs ou plutot de ceder au lobby qui au nom du profit veulent laisser mourrir les fumeurs.
    Les medecins sont j’imagine plus qualifiés qu’un ministre pour evaluer les resultats et effets de la cigarette electronique .
    Certes des etudes cliniques et de la recherche et developpement seraient bienvenus pour ameliorer le produit mais en attendant on doit donner le benefice du doute a la cigarette electronique

    • Salvatore Sipala

      Tout à fait d’accord !

    • guitou34

      Les decisions du ministre de la santé ne sont uniquement guidées par un souci de santé publique. Ce n’est qu’un des qu’un des facteurs decisionels. A tel point que les facteurs annexes (Exp rente fiscale sur le tabac) peuvent amener à des decisions qui vont à l’encontre de la mission principale.