J’ai commencé à fumer pour m’intégrer, pour faire comme tout le monde…

À 54 ans et après plusieurs dizaines d’années de tabagisme, Titan témoigne et raconte ici son expérience avec la vape.

Profil de Titan

Âge : 54
Années de tabagisme : Entre 35 et 40 ans
Situation aujourd’hui avec le tabac: A complètement arrêté le tabac et continue à vapoter
Matériel utilisé : Vamo, iTaste, Vision Spinner, Aerotank Turbo, T3S, Taifun GT, .. iClear X.I
Avis globalement : Positif

Témoignage

La boîte à vape de Titan, adepte du DIY.

La boîte à vape de Titan, adepte du DIY.

J’ai commencé à fumer pour “m’intégrer”, pour “faire comme tout l’monde”, à une époque (1975) où on pouvait entendre “fume, tu seras un homme”.
Fin 2011, un copain de boulot qui ne fumait pas m’a dit textuellement “Arrête cette merde et essaie ça …”

C’était une “Edsylver” (pardon pour la pub, ça n’est pas le message, c’est pour situer le produit), t’ite clope qui s’allume rouge ou bleu au bout quand on tire dessus. Vendue en pharmacie, accus rechargeables et faux-filtres remplis d’une bourre imbibée de produit aromatisé tabac et teneur en nicotine variable au choix. J’ai testé, je suis devenu “bi” selon les moments de la journée, mais contrairement à ce que disait la pub de ce produit, les faux-filtres ne duraient qu’une journée, et je rinçais une batterie en 2 heures.

J’ai ensuite testé des modèles plus “performants” que cette EdS… avec des réservoirs “remplissables”, des produits de vape qui venaient … d’on ne sait où, une superbe pipe, pour finir aujourd’hui avec du matériel fiable, que je reconstruis moi-même en grande majorité, et des liquides que je fabrique moi-même avec des produits certifiés USP.

Je suis passé de 18.80€ (2 paquets de 30) à … 55 centimes par jour pour deux personnes, hors matériel.

  • Plus de tabagisme passif
  • Sans odeur particulière pour une grande majorité de liquide
  • Plus d’haleine de poney
  • Plus d’odeur de gymnase dans la voiture/maison
  • Plus de fringues qui puent le tabac froid
  • Je garde le “geste de faire de la fumée” sans me détruire la santé et celle des autres
  • Je ne me noircis plus les dents avec les goudrons
  • Plus de doigts jaunes
  • Plus de goudrons et 4000 autres saloperies qui seuls sont responsables des cancers et surtout des 100 millions de morts depuis que le tabac existe, la nicotine n’y est pour rien. Si elle était nocive, elle ne serait pas vendue en patchs/gommes/spray/vapos en pharmacie comme médicament de sevrage
  • On redécouvre les odeurs, les goûts de certaines choses
  • Plus d’essoufflement
  • Je ne tousse plus comme un perdu le matin au réveil
  • Il y a de plus en plus de liquide et de saveurs différentes
  • Je peux choisir mon dosage de nicotine et le faire baisser petit à petit … ou pas
  • Je ne cherche plus comme avant d’un air inquiet un cendrier quand j’arrivais quelque part avec une clope allumée
  • Et même si tout le monde s’en fout, je ne balance plus un mégot par terre …

Envie de raconter vous aussi, votre expérience avec la cigarette électronique ?

Déposez votre témoignage sur la page prévue à cet effet.

Review Author:Review Date:
  • Merci pour ton témoignage Titan 😉

    • Titan

      De rien, tout le plaisir est pour moi. Mais j’en ai oubliés, des avantages avec la vape.
      – J’ai “gagné” 22 secondes en apnée cet été à La Ciotat, à un âge où je devrais théoriquement “baisser” en perfos plongée.
      – Ma banquières m’a téléphoné pour essayer de me refiler un PEL supplémentaire. Raison: un surplus crédit de 6900€ sur notre compte courant qu’elle ne s’expliquait pas pour l’année 2013.
      – L’invention des “vapéros” qui nous permettent de rencontrer des gens complètement fréquentables (se méfier des rumeurs selon lesquelles on serait tous des représentants junkies de la lie de l’humanité juste bons à abattre).
      – Vamo 5 en sautoir, je ne me fais plus de nœuds au cerveau quand je “fume” au volant, pour savoir, inquiet, où a bien pu tomber ce p … de mégot parce que j’ai encore loupé ce p … de cendrier …
      – Je ne risque pas de foutre le feu à ma maison si je m’endors avec la grâce d’une vache malade sur mon canapé devant un Dr House soignant un cancer du poumon.
      – J’ai pu vaper sur l’île de Port-Cros cet été, traduction pour les anti-vap “satisfaire mon vice dégradant et lamentable de vieux drogué qui sent le sapin sans risque pour la faune et la flore de cette île délicieuse parsemée de pancartes “Cigarettes allumettes briquets feux formellement interdits”.
      – Ce blog/forum sympa très près des animaux, chats, chiens, lapins, infirmières pariso-toulouso-lilloises (haha), qui nous permet de nous défouler sans avoir recours au fusil à pompe …
      Et j’en oublie sûrement …
      Bref … Que du bonheur !

      • vapoton

        L’apologie de la vape par Titan! Que du bonheur!

        • Titan

          J’assume complètement, que dis-je … je revendique, j’exhorte …!
          Merci vapoton 🙂

      • Patricia

        La faune te remercie Titan, pour ce magnifique exemple que tu distribue autour de toi avec toute la générosité qui te caractérise, le vapo en guise de fusil à pompe , j’adore! 😀

        PS : FB est plein de Titans, sauf notre ché préféré. 🙁

        • Titan

          Titan Micheau

          • Patricia

            Ok, vu , mici 🙂

          • Titan

            De rien. La Vapotacion Vaincra. Vaut mieux être vainqueur qu’avoir vaincu … et pas de chaise pour s’asseoir.

          • Patricia

            Surtout si on est un dirigeable ! 😀
            ( Comprennes qui pourra )

          • Titan

            Chuis sûr que le photographe est un farceur, cadré comme ça, c’est pas un zazard. Je parie ce que j’ai de plus cher et je le pose sur la table.

          • Patricia

            ^^
            😀

      • nagroM

        T’aurais un petit DIY à me conseiller (ou un lien vers tes recettes) ? Tu me fais rêver avec tes compositions miracles !

        • Titan

          Tiens, un liens vers mes recettes, je vais voir … Honnêtement, je n’ai pas encore pensé à ça, cause que plein de gens en font, et mes mélanges n’ont rien d’extraordinaire. Il sont l’avantage d’être constitués par des produits “tracés”, certifiés, et les plus naturels possibles. Je pars du principe qu’un fournisseur d’arômes ou de bases ne prendrait pas le risque de tomber sur un client laborantin dont le dada serait l’analyse chimique sous toutes ses formes, ce qui me permet de penser que mes liquides sont fiables, en qualité et en composition.
          Le hic pour ce qui nous occupe, c’est que je trace mes mélanges dans un tableur excel de calcul automatique, qui me donne les dates “vapotable” à partir du jour du mélange inscrit “dans la bonne case”.
          Ghyslaiiiin, faudrait que tu puisses nous donner la possibilité de poster des fichiers Excel. Je ne sais même pas si on peut taper une adresse mail …

        • Titan

          Cherche-moi dans FB à Titan Micheau, je te balancerai avec plaisir ma feuille de calcul Excel avec le nom des arômes et leurs dosages. 🙂

  • Tony Fiant

    Bravo pour ta sincérité… que les habitués du forum connaissent deja de toute manière 🙂
    La société t’a imposé la cigarette et maintenant elle veut t’enlever la vape. Si ce n’est pas de l’acharnement 🙂
    Passes le bonjour à numero 13, elle est bi elle aussi 🙂

    • Titan

      Bvoui … honnêtement, je ne sais pas si c’est la société, ou si c’est pas plutôt une furieuse envie d’être considéré comme autre chose qu’un OVNI. J’ai eu une jeune éducation … serrée qui m’a laissé très peu de temps à consacrer aux … copains qui ne faisaient pas du violon 2 h par jour juste après les devoirs et les tâches ménagères. Jouer simplement au foot sur le parking de l’immeuble n’était tout simplement pas concevable. Dès que j’ai pris conscience que je pouvais avoir une certaine indépendance arrivé au collège, je me suis dépêché de voir s’il y avait un autre monde que le mien. Et je crois que c’est le biais de la clope qui m’a permis de … frayer avec cette “plèbe” qui ne connaissait pas Vermeer ou Mozart, mais qui me racontait avec passion l’épisode des Mystères de l’Ouest du samedi soir, que je n’avais pas le droit de voir parce que c’était comme ça. Avec ces conneries, j’ai failli, de peu, devenir prof de dessin ou de musique, mais grâce à la clope, qui m’a “introduit” (sans jeu de mot mais … quand-même un peu … quelque part … au niveau du vécu … ) dans le milieu underground et très excitant des “jeunes avec jeunesse normale”, j’ai pu m’évader du carcan parental genre “sois célèbre mon enfant”, et fumer vers l’âge de 15 ans et avec fierté, ma première Boyard, sans filtre, mais avec vomissements frénétiques. Mais qu’on se rassure, je me suis beaucoup encanaillé depuis.