Test : iStick Basic

Le fabricant chinois Eleaf commercialise une nouvelle version de sa célèbre iStick. Baptisée “iStick Basic” pour ses caractéristiques simples et abordables, le vaporisateur s’adresse à un public débutant. Dans ce kit prêt à l’emploi la box, d’une capacité de 2300mAh, est associée à un atomiseur GS Air 2 de 2ml.

Un kit de démarrage simple et discret

003La marque Eleaf m’a toujours agréablement surpris et est devenue en 2015 l’une des marques de référence depuis sa très fameuse iStick 20 watts. Toutes les sorties successives ne sont pas forcément des plus attractives, mais il faut reconnaitre que Eleaf a un don particulier pour se mettre dans la peau du vapoteur lambda qui n’a pas envie de se prendre la tête avec son matériel. Je pense bien entendu à la série des iStick mais aussi au Lemo et autres Melo de la même marque qui sont des clearomiseurs que je peux désormais qualifier de fiables tant j’utilise en particulier le Lemo 2.

C’est donc un kit de démarrage que nous vous proposons à l’essai ce jour, petit et sous la forme, en vogue actuellement des box, mais avec la particularité de dissimuler sous sa robe un atomiseur, le GS Air 2 fourni dans ce kit.

La position de l’atomiseur me fait penser à mon test du VTR d’Innokin en 2013 sous la réserve que le GS Air 2 ne se visse pas mais vient se positionner par un système d’aimant que j’avais déjà croisé sur un produit de la marque française Jewel. Rien de nouveau donc dans ce kit mais des idées remises au goût du jour dans un format poche et avec un atomiseur qui ne fuit pas.

008C’est un kit ultra simplifié pour un démarrage de la vape en douceur sans se faire mal au porte-monnaie. Cet iStick basic s’adresse concrètement à des vapoteurs qui veulent débuter ou essayer la vape dans les meilleures conditions avec un appareil fiable qui ne nécessite aucun réglage préalable.

« Basic » sans le coté péjoratif et format mini pour ce kit tout-en-un rétroéclairé

001Boîte d’emballage parfaite et complète au regard du tarif. Quand vous ouvrez la boîte, il vous tombe sous les yeux une sorte de iStick percée de deux fenêtres aux cotés de l’atomiseur GS Air 2 que l’on connait déjà.

J’aime assez le rapprochement graphique avec l’iStick mais attention la comparaison s’arrête là. C’est un objet séduisant qui surprend par l’intégration de l’atomiseur à l’intérieur de l’iStick Basic mais qui emporte toujours semble-t-il un excellent accu de 2300 mAh. A bien regarder le tarif autour des des 40 euros, vous trouverez une finition plus que satisfaisante à ce tarif là. Bien bel effort d’Eleaf…

005Le kit contient un adaptateur connecteur magnétique Ego/510, un câble usb pour la recharge, un atomiseur GS air 2 et 2 résistances de 0.7 ohm. Vous aurez donc tout ce qu’il vous faut pour vapoter dans les meilleures conditions.

La première sensation réelle à la prise en main a été pour ma part une impression de poids très réduit et d’ergonomie agréable très proche de l’iStick seule.

006L’assemblage par connecteur magnétique est réussi et plutôt pratique même si parfois vous entendrez des cliquetis métalliques dus au contact entre la batterie et le GS Air 2. Cela m’a quelque peu rebuter au début mais l’assemblage est tout de même bien maitrisé et la connexion magnétique est assez résistante pour bien maintenir votre atomiseur en place. Ici pas d’écran ni bouton de réglage mais un seul Fire qui d’ailleurs n’est pas des mieux fabriqués mais bon, à ce tarif là, il ne faut pas non plus rêver.

La seconde impression qui me vient de mes années de test, je me répète, est qu’à ce prix là vous aurez un très bon matériel qui pourrait bien être un concurrent ou un complément à l’Ego One de Joytech. La différence se fera sur l’ergonomie certes mais aussi sur l’autonomie supérieure de cette iStick basic qui renoue largement avec la première du nom.

Pour finir rapidement sur l’aspect général, on pourra aussi souligner que la position de la main par rapport à la bouche est plus agréable qu’avec la Nebox par exemple, du fait d’un drip tip plus long mais qui reste toujours un peu bizarre. Votre vape ressemblera à des messes basses, ce qui pour ma part m’a toujours été formellement interdit.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles sont les suivantes :

  • 1 switch (ou Fire) rond en plastique
  • Compatibilité : 510 / Ego via 2 adaptateurs magnétiques fournis
  • Poids : 135 gr tous pleins faits
  • Longueur: 104 mm avec le GS Air 2 inclus et 82 mm sans ato
  • Epaisseur : 22 mm au plus large
  • Largeur : 39.5 mm
  • Accu 2300 mAh non interchangeable
  • Protection contre les courts-circuits
  • Recharge par USB avec câble fourni
  • Affichage batterie en charge par led blanche
  • Affichage batterie restante par clignotement de plus en plus rapide de la led
  • Réglage de puissance automatique
  • Matière : alu/plastique
  • Un mode d’emploi en français
  • Plusieurs couleurs bien urbaines
  • Aucun écran
  • 1 Atomiseur GS Air 2
  • 2 résistances 0.75 ohm
  • Diamètre : 14 mm
  • Hauteur : 70 mm
  • Capacité : 2 ml
  • Pas de vis : 510
  • Couleur : Argent
  • Airflow réglable

Un tarif hors pair pour une vape automatique sans risque mais très bien équilibrée

014La finition est conforme à la qualité générale des iStick, c’est dire que le revêtement ne vieillira surement pas très bien et que le Fire pourra peut-être faire des siennes, mais c’est vraiment par prévention car pour 40 euros vous aurez accès à une vape très honorable pour qui veux se frotter à la vape ou renouveler son matériel. J’en connais qui tournent encore sous Vision V3, et bien sachez mes chers lecteurs que vous pourrez mettre vos vieux V3 dans cet engin sans difficulté, et d’ailleurs tous les clearo de 14 mm et moins pourront s’y adapter via le connecteur magnétique fourni.

Je pourrais tout de même être agacé des traces de doigts très visibles sur le haut et le bas de l’iStick basic mais ce serait un peu exagéré et très certainement maniaque de ma part.

007Vous aurez évidemment la possibilité de charger via USB tout en continuant de vapoter (pass through). C’est un critère important du fait de l’absence d’accu interchangeable. La position de cette prise est d’ailleurs sur le côté de la batterie et non sur le fond ce qui vous permettra de la poser verticalement.

L’absence d’écran n’est pas gênant sur ce type de matériel et permet d’ailleurs de conserver ce tarif agressif. Eleaf a intelligemment positionné une led en haut de l’espace où vient se loger l’atomiseur, ce qui du coup vous offre deux fonctions bien sympas. Celle classique, de vous informer de la charge de votre batterie, mais aussi celle d’éclairer l’intérieur de votre atomiseur et donc de vous apercevoir même la nuit du remplissage de votre ato… Malin !

30Pour terminer, Eleaf a la très bonne idée de proposer des coloris différents et dont certains un peu “girly” pourront plaire aux filles que je sais plus attentives sur ces aspects. Pour ma part, la version grise m’a vraiment séduit.

L’usage de cette iStick basic est des plus simples et c’est tant mieux pour qui n’a pas envie de réviser ses cours de physique….mais qui veut simplement s’écarter des méfaits du tabac. Après 5 pressions sur le bouton, la led s’éclaire en blanc. Cette Led devient rouge lors de la mise en charge ou flash rapidement pour vous informer qu’il vous reste moins de 9% de batterie.

025A l’utilisation quotidienne pas de question sur le fait de savoir si vous vapez en volt ou en watt et/ou à quelle température, votre iStick basic s’occupe de tout. Le résultat est intéressant sauf à souligner que l’airflow du GS Air 2 est plus un gadget qu’autre chose, et que l’une de mes deux résistances a très vite eu un horrible gout de brulé malgré une amorce préalable (quelques gouttes de e-liquide)…

A suivre en fonction de vos retours d’usage. Mais une chose est certaine, avec ces petites résistances bien condensées, il faut vraiment les humidifier et attendre avant le premier usage.

013L’assemblage et le nettoyage des toutes les parties de ce GS Air 2 est usuel. Le drip-tip est bien démontable malgré la difficulté pour l’enlever, tant le gros joint fait bien ventouse. Le remplissage se fait classiquement par le bas sans trop de difficulté en prenant garde au remplissage qui arrive bien vite avec sa capacité réduite de 2 ml.

Le changement de votre résistance placée en bas est aussi des plus simples mais nécessite un bon tour de main car la prise est, de par l’encombrement réduit de cette dernière, un peu difficile.

Une excellente autonomie mais des remplissages trop fréquents

019Cette iStick basic qui reprend certaines innovations, jusque-là peu utilisées, pourra convaincre les derniers hésitants à se mettre à la vape à peu de frais.

Au bout d’une semaine d’utilisation ma moyenne d’utilisation est la suivante :
2300 mAh, 8 heures pour en gros 8/10 ml avec la résistance de 0.75 ohm.

A ce sujet je vous conseille aussi fortement d’acheter avec ce kit une boite de rechange de résistances pour le GS Air 2 afin d’éviter les mauvaises surprises mais surtout pour éviter de se retrouver en panne.

En résumé

Points positifs :

  • Kit complet pour un prix juste
  • Autonomie excellente avec 2300 mAh
  • Design sobre et ergonomie excellente
  • Qualité de l’ensemble au regard du prix
  • Recharge par Usb sur le coté
  • Usage accessible à tous
  • Poids et volume idéaux pour une petite main
  • Led d’éclairage ingénieuse
  • Connectique 510 et Ego
  • Rapport qualité / prix
  • Mode d’emploi en français

Points négatifs :

  • Une vape « messe basse » trop proche de la bouche
  • Fire en plastique un peu quincaille
  • Trace de doigts sur les 2 couvercles haut et bas
  • Contact batterie/atomiseur un peu bruyant
  • Visserie apparente
  • Interrogation de la longévité du switch plastique
  • Indicateur de charge de batterie approximatif

Conclusion

Note de 3/5. Basic comme simple et pas cher…
Un très bon kit de démarrage qui possède une excellente autonomie d’énergie mais dont les 2 ml du GS air 2 sont trop vite consommés. J’ai aussi une interrogation en suspend sur la durabilité des résistances 0.7 ohm ce qui à terme pourrait augmenter trop fortement le cout d’utilisation, mais rassurez vous, vous resterez largement en deçà du tabac, du moins en ce début janvier 2016…

iStick basic en images

Review Author:Review Date: