Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Interdiction de la cigarette électronique en Europe ?

Interdiction de la cigarette électronique en Europe ?

Attention l’information qui suit n’est pas vraiment vérifiée, il s’agit d’une soit disante fuite recueillie par la presse allemande au sujet d’un futur projet de loi européenne sur la régulation des produits du tabac. La proposition viendrait d’un membre de la commission européenne originaire de Malte (John Dalli).

Le site Velvet Glove a fait l’echo d’un document que la presse allemande (Die Welt) aurait recueillie récemment et qui présenterait les premières lignes d’un projet de loi visant à réguler de manière très stricte les produits du tabac en Europe.

La cigarette électronique, comme d’autres méthodes de réduction des dommages liés au tabac, serait en ligne de mire pour un bannissement total.

Info ou intox, ça fait froid dans le dos … en tous cas connaissant très bien l’île de Malte pour y avoir habité pendant quelques années, je ne suis guère étonné qu’une telle opinion politique puisse être exprimée dans un pays si conservateur. En guise d’exemple le divorce a été voté l’année dernière.

Amanda du forum e-cigarette a publié une traduction d’un autre site qui en parle aussi, je vous laisse donc entre ses bonnes lignes : http://www.forum-ecigarette.com/articles-medias-f756/interdiction-de-l-ecigarette-en-europe-big-pharma-t58217.html

Review Author:Review Date:
  • Hominine

    Il semblerait qu’il ne s’agisse que de l’avis personnel du sieur Dalli….espérons que toute la commission ne le suivra pas.

    • oui il y a une grosse différence entre une proposition individuelle et une acceptation par le parlement européen

  • Didier B.

    Quand laboratoires et industrie du tabac marchent main dans la main en regardant dans la même direction…. C’est beau… J’en pleurerais (au sens propre)…

    Ce ne sont que des rumeurs, mais je dois dire que l’impression globale donnée par les deux articles est cohérente!

    • Attendons de voir, ça ressemble quand même à une action assez isolée … Malte est un minuscule pays, politiquement peu influent quand même.

  • Olivier (Web-eCigs)

    Je ne crois pas une seconde à ce genre de projet pour la raison suivante : la cigarette électronique n’est qu’un dispositif électronique, il faudrait interdire à ce moment là tout les dispositifs électroniques, et il est au final assez simple de s’en faire une soi-même avec des composants assez usuels et courants.
    Il faudrait aussi interdire les chichas et inhalateurs dans la foulée.
    En revanche ce qui peut être réglementé, et l’est déjà, c’est l’usage des produits contenant de la nicotine comme les eLiquides. Il est ainsi interdit d’importer (utiliser ?) des eLiquides à plus de 20 mg/ml. Mais on ne pourra pas interdire l’usage du propylène glycol, de la glycérine végétale, excipients alimentaires et médicaux à usage plus que courant, ainsi que les arômes. Il faudrait interdire les machines à fumée dans les boites de nuit, car ce sont en définitive de grosses cigarettes électroniques utilisant un eLiquide sans nicotine …De plus l’Europe a des problèmes beaucoup plus importants à régler, fait l’objet d’une défiance sans précédent de ses citoyens (si c’était à refaire, selon un sondage, 64% des français voteraient non au traité de Maastricht). Ce serait une façon supplémentaire de réduire les libertés, et je ne crois pas que ce soit très en vue …

    Par contre, dans un autre registre, les tchèques ont (provisoirement ?) interdit la vente d’alcools de plus de 20 degrés suite à une vingtaine de morts par coma éthylique, on peut comprendre, mais il faut être naïf pour croire qu’une loi peut interdire à un alcoolique de boire, à un fumeur de fumer ou à un vapoteur de vapoter.

  • Olivier (Web-eCigs)

    Par contre une fiscalisation des eLiquides avec nicotine, ça ne me surprendrait pas, tout est bon pour grappiller quelques millions d’euros partout où c’est possible.
    Il faudra alors aussi fiscaliser les patchs et autres pastilles à la nicotine, outils reconnus de sevrage. Ce serait un comble.

    • Salut Olivier, je suis d’accord avec toi, ça n’a aucune sens, sauf pour les substituts nicotiniques actuellement mis sur le marché des médicaments et qui sont toujours mis du bon côté de la barrière. Je pense sérieusement que l’ecig va passer sous une législation similaire aux cigarettes, tôt ou tard.

  • Didier B.

    Bonjour à vous,

    Sans polémiquer et réponse à Olivier, le seuil des 20mg/ml ou 10mg par cartouche n’est pas une interdiction d’importer ou d’utiliser mais de VENDRE. Je m’explique: Il s’agit des seuils au delà desquels la E-cigarette est considérée comme médicament au regard du communiqué de l’AFSSAPS.Pour parler clairement, c’est le moyen trouvé par les vendeurs et consommateurs pour vapoter en paix en restant en dehors d’un cadre légal.
    Par contre, il suffit que le même institut produise un simple communiqué disant que la totalité des produits contenant de la nicotine liquide doit désormais répondre à la réglementation des médicaments, que les autorisation de mise sur le marché ne soient pas émises et c’est fini sans même légiférer…Le domaine de pression sanitaire est la nicotine, suffisamment toxique et addictive en soit pour L’AFSSAPS qui ne parle même pas des autres composants.
    Mais bon, ça nous éloigne du sujet d’origine. Au niveau de l’Europe, ce qui est bien c’est que ça prends plus de temps qu’au niveau national pour clore un débat.
    Wait and see.
    Didier B.