Test : iTaste MVP 3 – Innokin

Je vous avais promis lors de mon dernier test de la décevante MPV 20w qu’Innokin allait revenir avec une évolution digne de ce nom. C’est chose faite avec cette MVP 3 qui reprend les bases de la MPV d’Innokin en améliorant un peu tout l’ensemble.

Innokin tient ses promesses et revient dans la box-war sans en faire des tonnes

Le boitier du MPV 3 de chez Innokin (Chine).

Le boitier du iTaste MPV 3 de chez Innokin (Chine).

Innokin revient donc dans la course à la mode des box. Pour eux, et à l’inverse des autres, la nouvelle version est plus grosse que l’ancienne mais toujours très carrée, trop peut-être d’ailleurs.

C’est vrai qu’Innokin n’a jamais eu peur de faire dans le gros et même parfois dans le très original avec ses iTaste 134 et autres Cool Fire.

Ce MVP 3ème version ne fait pas dans la dentelle et annonce une batterie à 3800 mAh ce qui est de la trempe à ce jour de la iStick 50 W bientôt en test ici. Le parti d’Innokin est donc de proposer une très large autonomie. Et je dois vous dire que c’est gagné !

Le MPV3 intègre une batterie de 3800 mAh.

Le MPV3 intègre une batterie de 3800 mAh.

Cette MVP 3 entre en concurrence tardive avec des box mod largement plus puissants à ce jour et, sans les identifier ici, je continue de penser que cette course à la puissance est juste un argument commercial fondé sur les envies de quelques extrémistes 2.0 de la vape.

Ici, et félicitations à Innokin, vous n’aurez pas 150W au tuyau mais simplement un honnête 30W, ce qui suffit largement pour toutes les résistances allant jusqu’à 0.5 ohm. Donc pour les adeptes des grosses puissances passez votre chemin. Mais pour les chercheurs d’autonomie exemplaire restez parmi nous.

Ce MVP 3 est donc toujours un pavé box batterie encore plus grosse que l’ancienne, plus lourde de 25% et avec une finition digne des derniers Innokin et qui s’est encore améliorée et qui a surtout corrigé ses principaux défauts.

Comme la iStick d’Eleaf par exemple on reste dans l’univers, sans déprécier la chose, des batteries jetables. Pas besoin de chargeur spécial car le MVP 3 se recharge très simplement par micro Usb qui a d’ailleurs très heureusement changé d’emplacement.

Ce MVP 3 s’adresse toujours comme les précédentes versions à des vapoteurs qui veulent acquérir une batterie solide dont l’autonomie atteint la journée. Mais il peut aussi s’adresser à des débutants car les réglages sont encore plus simples qu’avant et c’est tant mieux. A ce titre tout la gestion de la partie électrique a été modifiée et heureusement mis au gout du jour. 

Une box excessivement rectangulaire, mais une énorme autonomie pour une vape franchement de très bon niveau.

Le MPV3 peut également être utilisé comme chargeur portatif (PCC).

Le MPV3 peut également être utilisé comme chargeur portatif (PCC).

En préliminaire, la boite d’emballage est identique à celle des iTaste VV4 et propose l’essentiel et même un adaptateur Ego. La finition est encore meilleure et les matériaux sont toujours de qualité.

C’est donc une vraie box au sens où la chose est franchement rectangulaire et assez grosse pour emporter une batterie imposante de 3800 mAh Li-ion polymère qui pourra satisfaire la plupart des vapoteurs pour une journée entière, du moins s’ils ne décident pas de recharger leur mobile avec cette batterie.

A ce sujet j’ai lu tout et n’importe quoi sur cette batterie sur la toile mais il est vrai que ni la boite ni le mode d’emploi ne précisent l’autonomie, j’ai été obligé d’aller vérifier auprès d’Innokin directement. Je trouve cela bizarre de ne pas faire état de cette valeureuse autonomie. Ce qui me fait dire que nous n’aurons pas forcément tous les mêmes accus dans cette MVP 3. Sinon qui se priverait d’une telle information que pour ma part je juge prépondérante quand je recherche une batterie fiable de puissance intermédiaire.

La tension variable peut s'ajuster de 3V à 9V, et la puissance de 6W à 30W.

La tension variable peut s’ajuster de 3V à 9V, et la puissance de 6W à 30W.

La prise en main a été sans surprise sauf à noter que le bouton fire (entendez switch) a enfin trouvé une place digne de sa fonction pour être non plus sur le flanc mais sur le côté.

Ce fire est parfait à l’usage même si on peut regretter un design un peu vieillot et une proéminence très peu design, l’essentiel sera qu’il fonctionne longtemps ce qui n’était pas toujours le cas des fire d’Innokin. Ce Mvp 3 inaugure donc aussi ce nouveau fire, pas trop dur pas trop mou, mais visuellement pas super classe. Fort à parier qu’il sera toujours mieux que les fire des iStick !

L’assemblage est simple et excellent pour ce niveau de tarif même s’il aurait pu être mieux intégré à l’ensemble. C’est comme la présence d’un led témoin de charge sur le haut de la box dont la réelle utilité m’échappe. En effet sur cette version 3.0, l’écran d’affichage a été heureusement modernisé et fournie tout ce dont nous avons besoin comme information. Pourquoi diable ajouter une telle led ? Pour augmenter le tarif ?

Le voyant vert inutile

Le voyant vert indique que la batterie est en charge. Une indication sur l’écran OLED aurait été plus judicieux.

Les boutons de réglage de la puissance à côté de l’écran sur la tranche ont eux aussi été largement amélioré et ne sont plus bling bling. J’aurais peut être aimé qu’ils soient plus haut car quand la prise Usb en dessous est branchée, il ne vous reste plus de place pour accéder facilement à ces réglages.

Pour rester dans les aspects positifs, et pour ruiner la récente MVP 20w, l’écran adopte toutes les fonctionnalités de base que l’on peut retrouver en 2015 sur un mod. Cet écran comparable à l’affichage des Evolv est clair, très lumineux et les chiffres sont assez gros pour être lus par tous.

La fonction PCC alourdit inutilement l'appareil.

La fonction PCC alourdit inutilement l’appareil.

L’autre réalité toujours identifiable à la seule observation est la présence des deux prises usb que vous retrouvez sur la MVP 3.0, une micro pour recharger votre MVP 3.0 et une normale pour charger un autre appareil genre téléphone sans avoir à actionner feu le petit bouton On. Je n’étais pas convaincu de cet accessoire et bien Innokin l’est assurément car ils ont encore ajouté un petit câble plat en plastique mou qui s’intègre parfaitement au châssis de la base.

Ce petit câble intégré n’est rien d’autre qu’une 3ème prise micro usb pour recharger directement votre mobile ou tous autres appareils électroniques même si vous avez oublié votre câble. Je ne suis toujours pas convaincu et pourtant j’ai des Samsung compatibles. Je préférerais entre nous la suppression de ces trucs pour un gain sur la hauteur un peu trop importante de cette Mvp 3.0.

Innokin a corrigé presque tous les défauts de l’ancienne version, c’est parfait mais qu’en est-il vis-à-vis de la concurrence, en particulier celle d’Eleaf ?

Revue technique

Les caractéristiques essentielles sont les suivantes :

  • 1 switch rectangulaire en métal et 2 boutons de réglage en bas de la tranche
  • Voltage variable : 3 à 9 V par incrément de 0.1
  • Wattage variable : 6 à 30 W par incrément de 0.5
  • Résistance mini de 0.4 ohm
  • Compatibilité : 510 adaptateur ego fourni
  • Cable usb blanc fourni et mini câble micro usb incorporé à la base
  • Poids : 205 gr soit 55 gr de plus que l’ancienne
  • Longueur: 102 mm (94 mm pour l’ancienne)
  • Epaisseur : 23 mm (21 mm pour l’ancienne)
  • Détection de la valeur en ohm de votre résistance
  • Protection contre les courts-circuits
  • Protection et signal contre la décharge profonde de la batterie
  • Indicateur d’autonomie par changement de couleur LED et logo sur écran
  • Accu Li-ion polymère 3800 mAh
  • Bouton de sécurité coupure ON / OFF
  • Fonction de sécurité contre les bouffées trop longues (10 secondes)
  • Fonction Passthrough
  • Fonction mémoire des paramètres de réglage du voltage et du wattage
  • Affichage 3 valeurs, Ohms, voltage et/ou wattage en cours
  • Compteur de bouffée
  • Mode droitier / gaucher
  • Mode d’emploi complet mais en anglais

 

La qualité de fabrication Innokin et la capacité de la puce sont encore et toujours au rendez-vous. En mieux !

Le chargement ...

Le chargement du MPV3 assure une fonction pass through permettant d’utiliser l’appareil en cours de chargement.

La puissance passe donc à 30 W ce qui vous permettra entre autre de pouvoir utiliser tous les clearomiseurs cheminée type Aspire Atlantis, Delta II et autres Subtank. En effet car la résistance mini acceptable est désormais de 0.4 ohm ce qui laisse aussi penser qu’Innokin à soigner son accu. Je n’ai jamais eu à déplorer de chauffe excessive même pendant la charge usb ce qui n’est pas toujours le cas pour mon iStick.

J’aime toujours aussi la possibilité de charger via USB tout en continuant de vapoter, c’est un critère important à mes yeux car au final je ne suis jamais en panne de batterie. En effet je branche mon iStick en cours d’après-midi à mon ordinateur permettant de repartir à la fin de ma journée avec une batterie chargée à bloc. Cette solution rend mon MVP3.0 tout le temps opérationnel et jamais immobilisé pour une recharge. Je sais ce n’est pas nouveau mais c’est un plus et ce d’autant que la prise usb est désormais sur le flanc et non au fond ce qui vous permet de continuer à poser droit votre MVP 3.0 même pendant la charge.

Le gros point positif pour cet MVP3.0 vis-à-vis de l’ancienne génération est que désormais les réglages sont enfin aussi simples qu’ailleurs. Vous restez appuyer sur les boutons + ou – et vous accédez aux réglages. Pour passer des Watt au Volts vous n’aurez qu’à appuyer sur le + ou – avec le fire en plus et hop vous passez à l’un ou l’autre. Enfin simple. C’est enfin au niveau de la concurrence iStick en tête.

Je ne l’ai pas trouvé dans le mode d’emploi mais vous pouvez changer l’orientation de l’écran droitier / gaucher en restant appuyer longuement sur les boutons + et – . C’est bizarre là encore de ne pas le mentionner ou peut être que j’ai un mode d’emploi prévisionnel. En effet pour moi c’est plutôt important. J’ai l’impression que le service marketing d’Innokin est un brun à la rue.

Pour terminer, le revêtement principal du corps est en alu très agréable au touché avec des petites aspérités le rendant moins glissant et atténuant les traces de doigts visibles. Ajouté à cela un revêtement parfaitement fini et des coloris aux choix et vous avez entre les mains un produit de bonne qualité et je pense très fiable à moyen terme. C’est clairement de meilleure fabrication que les produits iStick que j’ai pu tester jusqu’à maintenant.

Le MPV3 équipé ici d'un atomiseur Gladius de la même marque.

Le MPV3 équipé ici d’un atomiseur Gladius de la même marque.

L’épaisseur de 23 mm vous permet de positionner pas mal de clearomiseurs du marché dessus sans trop dénigrer le style de l’ensemble. C’est en tous cas parfait avec des atomiseurs type Nautilus, Delta II ou GT2.

Pour terminer, je ferais tout de même une pâle allusion à l’impression que laisse le design de cette très bonne box. En effet je dois avouer une certaine déception visuelle pour cette MVP 3.0 et cela tient en partie d’une part au fire mal intégré et à l’écran dont la partie numérique est en fait en retrait du bord et recouvert par un plastique transparent avec des gros bords assez laids. C’est dommage, cela procure une note de design un peu passée.

Le MVP 3.0 d’Innokin offre une énorme autonomie et une robustesse à toute épreuve : mon nouveau record de durée détenue jusque-là par ma iStick 20W  !

Si vous recherchez une box sécurisée, autonome et super solide c’est le choix à faire. Au bout de 2 semaines intensives d’utilisation ma moyenne est la suivante :

3800 mAh, 16 heures pour en gros 9/10 ml avec une résistance de 1.2 ohm et 1.8 ohm

C’est un tiers de plus que la précédente et mieux que la iStick 20 w qui détenait le record avec ses petits 2200 mAh.

Le MPV3 ici en bleu et le MPV 20W ici en blanc, aux côtés d'autres box mods concurrents.

Le MPV3 ici en bleu et le MPV 20W ici en blanc, aux côtés d’autres box mods concurrents.

En toute subjectivité cette MVP3.0 n’est pas une surprise sauf pour l’autonomie record mais est en tout point un excellent choix sur le plan de la qualité de vape. Il devient franchement difficile pour moi de faire la différence avec des box largement plus chères.

Innokin n’a pas communiqué sur l’origine précise de la puce mais ses récents accords commerciaux avec la société Evolv lui ont très certainement rendu de fiers services car la vape est lisse et parfaitement linéaire. J’ai pu constater une différence de 0.1 ohm sur la valeurs détectées par son ohmètre par rapport à mon P3 ou ma vapor shark qui donnaient eux la même référence.

En revanche soulignons aussi ici que la gestion du PCB est de type Rms et donc que vous n’aurez aucune surprise entre votre affichage et la puissance qu’elle va envoyer. Pas de risque de cramer vos résistances comme certains ont pu le déplorer sur l’iStick 20W.

Il faut applaudir aussi la justesse d’information de la jauge de batterie type mobile. Jusqu’au 2 dernières barrettes je n’ai pas eu de surprise. Au-delà la demande de mise en charge arrive encore trop rapidement à mon sens. Mais bon au bout de la 16ème heures on se doute bien qu’elle va commencer à diminuer.

En résumé

Points positifs :

  • Autonomie record avec ses 3800 mAh
  • Puissance de 30 w largement suffisante pour la plupart des usages et des vapoteurs
  • Puce offrant une vape précise et lisse
  • Robustesse et bouton fire logiquement accessible
  • Qualité de finition de l’ensemble
  • Recharge par usb et prise sur la tranche et non au fond
  • Menu et réglages largement simplifiés
  • Connectique 510 sur ressort et adaptateur ego fourni
  • Format box qui permet de la poser verticalement
  • Mode droitier / gaucher
  • Prise usb et câble intégré au châssis pour recharger un autre appareil

Points négatifs :

  • Ecran non réglable en intensité lumineuse
  • Diode sur le top cap inutile
  • Switch principal mal intégré au châssis
  • Taille et poids trop ressenti (encore plus que l’ancienne)
  • Design un brin suranné
  • Accu non remplaçable
  • Trop encombrante et angles trop « carrés »

Conclusion

Note 3.6/5. Pour ceux qui recherchent de l’autonomie, de la robustesse et de la fiabilité, c’est pensé pour vous. Pour les autres, il reste que cette Innokin Mvp 3.0 tire la vape du bon côté en proposant une bonne vape sereine et sécurisée sans promouvoir d’idiots records.

L’iTaste MPV3 en images

Review Author:Review Date:
  • lechel

    Merci pour le test!

    Pour ma part, quasiment jusqu’à la fin de l’article je croyais avoir trouvé la future remplaçante de mes istick et autres itaste ( oui, je suis fan au quotidien des solutions pratiques, performantes mais pas prise de tête ni trop encombrantes)

    Donc j’y croyais…. Jusqu’à la vision de la photo de groupe, où j’ai pu comparer sa taille avec en particulier la eleaf qui est ma préférée pour son rapport encombrement/autonomie/fonctionnalités exemplaire. Bonne idée que cette photo d’ailleurs, très instructive.

    Verdict sans appel, trop gros !! Et de beaucoup. Dommage….

    • Denis COUGNAUD

      je suis désolé cher L…. c’est quand meme une grosse grosse autonomie

  • idgieruth

    il y a aussi le mini cloupor
    jusqu’à 30 watt enplus possibilité de changer la batterie et un connectique 510 réglable.Personnellement je l’ai depuis 3 mois et aucun problème dessus