Test : Gladius – Innokin

Innokin lance deux séries de son clearomiseur Gladius. Les différences principales entre la version M et X se situent dans leur capacité et leur pas de vis. Revue détaillée de ces clearomiseurs à priori destinés au grand public.

Innokin semble vouloir occuper la place des clearomiseurs bon marché laissés par Kangertech

4-XEn mars 2014, et oui il y a plus d’un an que je testais ici le clearomiseur X.I d’Innokin qui ne m’avait pas plus charmé que cela, du moins en comparaison avec les anciens mais bons iClear 30 S. Depuis Innokin n’avait pas remis le couvert dans le petit monde des clearomiseurs d’entrée de gamme.

C’est donc avec surprise mais aussi une certaine stupéfaction que j’ai découvert cette gamme de Gladius. Je vous présente aujourd’hui les versions M et X dans le même article. Stupéfaction car j’ai un peu l’impression de revenir fin 2013 avec ces deux clearomiseurs, à l’époque où Kangertech avait fait des résistances double coil dont la première version n’était pas une réussite sur l’AeroTank et le Protank 2 mais qui s’étaient amélioré au fil du temps.

La marque INNOKIN était devenue incontournable avec ses batteries carrées iTaste VV et autre mod type MVP et iTaste ou encore le fameux SVD comme je le soulignais dans mes articles précédents … Mais depuis un certain temps et en particulier depuis milieu 2013, je trouve que la marque a un peu perdu de son effronterie et de sa position atypique.

Elle s’est rangée dans le rang en proposant certes des produits désormais de grande qualité de fabrication mais qui ont semble-t-il perdu toute leur attractivité ou du moins l’originalité qui en faisait une marque à mon sens pas comme les autres. C’est le cas pour moi avec ces deux clearomiseurs d’entrée de gamme qui sont sérieux mais franchement pas excitants du tout. Mais dois-je être excité par un clearomiseur ?

Je vous présente aujourd’hui ces deux clearomiseurs Gladius M et Gladius X d’Innokin dont les grandes différences sont pour le X une contenance de 3.2 ml et un pas de vis 510 et pour le M une contenance plus faible de 2.6 ml et un pas de vis Ego. Pour le reste, ils embarquent le même moteur, un vieux bicylindre type résistance de Kangertech millésime 2013.

Revue technique

Les caractéristiques techniques sont les suivantes :

Caractéristiques techniques du Gladius X  :

  • Pas de vis : 510
  • Résistance double (dual-coil) : 1.5 ohms et/ou 2.1 ohms montée en ligne avec petite cheminée
  • Capacité : 3.2 ml de liquide
  • Longueur (avec drip tip) : 72.5 mm
  • Diamètre : 19 mm
  • Un embout buccal métallique évasé avec double joint
  • Réservoir en pyrex
  • Poids : 45.5 gr
  • Accessoires : 1 résistance de rechange et un réducteur de diamètre pour batterie Ego

Caractéristiques techniques du Gladius M  :

  • Pas de vis : ego
  • Résistance double (dual-coil) : 1.5 ohm et/ou 2.1 ohms montée en ligne avec petite cheminée
  • Capacité : 2.6 ml de liquide
  • Longueur (avec drip tip) : 67 mm
  • Diamètre : 15 mm
  • Un embout buccal métallique droit avec simple joint
  • Réservoir en pyrex démontable
  • Poids : 42.5 gr
  • Accessoires : 2 résistances de rechange

Photo avec le logo sur ordi

La qualité Innokin pour un design métallique sobre, un réservoir en pyrex, une résistance double en fond de clearomiseur ainsi qu’un airflow réglable.

La boîte du Gladius M

La boîte du Gladius M

Le packaging de base est identique pour les deux versions mais complet et solide avec une notice en anglais au dos de la boite.

On n’est pas surpris quand on connait Innokin, ces deux clearomiseurs sont biens usinés et d’une fabrication sérieuse pour cette gamme de prix. L’ensemble est robuste d’aspect et les drip tip peuvent être remplacés si besoin. A noter que ces drip tip sont bien distincts avec une mention spéciale pour celui du X qui est franchement de grande qualité et surtout assez agréable en bouche sous réserve de ne pas être réfractaire au métal.

Vous l’aurez vite compris, comme pour les Kangertech, la place des nouvelles résistances est en bas, au fond. Cela est très habituel désormais mais Innokin nous avait habitué à des résistances en haut comme sur le 30 S que j’ai réessayé au passage et qui délivrait, il faut le reconnaitre, une grande qualité gustative et une vape bien chaude. Donc ici point d’innovation mais une copie bien conforme des résistances Kanger de 2013 ! D’où aussi ma première stupéfaction.

Rappel : cette place en bas du réservoir impacte le fonctionnement du clearomiseur en produisant une vapeur plus froide, mais ici et pour les détracteurs, je vous assure que la double résistance corrige un peu cette affaire de température à laquelle on s’habitue par ailleurs très vite.

Pourquoi cette dénomination de Gladius, simplement pour le glaive qui remplace le i du logo Gladius ?… mais je me demande pourquoi j’irais me mettre une épée dans la bouche pour vapoter ? Tetinus serait plus approprié non ? 

Assemblage et remplissage classiques et pratiques

Vue intérieure du Gladius X

Vue intérieure du Gladius X

Ces deux clearomiseurs sont facilement démontables pour être lavables aisément. Si j’ai bien réussi à démonter le pyrex du tank M j’ai eu en revanche du mal avec celui du X qui est lui aussi démontable. Ceci indique qu’en cas de casse, ce tank pourrait être remplacé.

L’assemblage est identique au Protank. On doit visser la résistance sur la bague du bas, on positionne ensuite le réservoir sur cette base, et on referme le tout en vissant le tank sur cette base. Le remplissage se fait par le bas du Tank et ce très facilement car l’espace entre le pyrex et la cheminée centrale est assez large pour y faire passer n’importe quelle pipette. C’est largement plus pratique que les derniers Joyetech que j’ai pu tester dernièrement. C’est un bon point pour tous les débutants par exemple.

Le Gladius X après démontage et lavage

Le Gladius X après démontage et lavage

Toujours en ce qui concerne l’assemblage, vous remarquerez qu’Innokin se rapproche clairement de Kangertech car le système du petit pont du X fait obligatoirement penser au Protank…

Pour terminer et c’est une vraie bonne nouvelle, Innokin inclut une ou deux résistances de remplacement dans le fond de la boite et à ce tarif c’est plutôt agréable. Merci encore pour les débutants toujours perdus quand il s’agit de devoir remplacer ces résistances.

Un airflow discutable, une résistance identique pour un rendu différent : large préférence au X

On ne parle pas de films mais de clearomiseurs…

Passé cette boutade, il est à mon sens clairement évident que le X est mieux équilibré que le M en partie d’ailleurs grâce à l’excellent drip tip du X qui est plus large que celui du M et qui permet une meilleure circulation des flux d’air. C’est évidemment subjectif mais ces deux clearomiseurs ont un airflow très serré même si vous ouvrez l’airflow au maximum. Là encore ce sera parfait pour un débutant ! Pour ma part, c’est franchement trop serré.

Pour revenir sur cette bague d’airflow identique aux deux versions, je trouve très agaçant que cette bague ne possède aucun cran de réglage. En effet à l’utilisation elle se dérègle en permanence et cela devient pénible de devoir sans cesse vérifier sa position. Elle a le mérite d’exister mais là franchement j’aurais peut-être préféré sans, et ce d’autant que son fonctionnement n’est pas franchement progressif. Le meilleur moyen est en fait de l’utiliser sur une box type iStick ou Mvp par exemple car de cette façon les doigts vont moins facilement sur cette bague.

Le Gladius X sur un box mod MVP

Le Gladius X sur un box mod MVP

Pour le reste ça ne marche pas trop mal il faut le reconnaitre et ces résistances double coil nécessitent toujours de bonnes batteries et même des batteries à tension (V) ou puissance (W) variable pour pouvoir apprécier pleinement les différentes plages d’utilisation. Le fonctionnement de cette double résistance est correcte mais sans surprise. Je n’ai pas déploré de fuite mais j’avoue avoir brûlé une résistance sur le M en ne prenant pas garde à la position de la bague d’airflow. Faites attention car avec ces double coil on a vite fait de brûler les mèches !

Comme vous le savez, je ne plébiscite pas totalement les doubles résistances pour un usage quotidien car à mon sens elles consomment trop de liquide et trop d’énergie eu égard à la différence de vape avec les simples. Ici point de choix, vous resterez en double résistance ! C’est une affaire de goût certes, mais aussi un critère qui s’apparente pour moi plus à une surenchère commerciale qu’à une vraie nécessité en terme de qualité de vape et en particulier pour des débutants.

Terminons sur un choix et un conseil. A choisir entre les deux je préfère de loin le Gladius X pour son airflow, son pas de vis 510 et son drip tip plus ouvert.

En résumé

Points positifs :

  • HIT et rendu de vapeur classique
  • Drip tip remplaçable
  • Design industriel sobre et bonne finition
  • Réservoir en pyrex démontable
  • Ergonomie et fonctionnement plus aboutit pour le X

Points négatifs :

  • Consommation excessive pour un usage quotidien
  • Bague air flow trop libre et sans cran de réglage
  • Résistance bien connue mais d’une autre époque
  • Pas de possibilité de choisir des résistances simples

Conclusion

Note : 2/5 pour le M et 3.5/5 pour le X

Innokin n’a jamais réussi à vraiment percer dans la fabrication et la vente des clearomiseurs et franchement ce ne sera pas avec ses Gladius que cela changera malgré d’évidentes qualités.

Ils restent tous deux de bons clearomiseurs mais tout dépendra du prix de vente en France. Si Innokin les propose à un tarif attractif alors ce pourrait être un bon choix pour qui voudra une vape classique sans fuite et avec des tanks en pyrex.

Le Gladius en images

Review Author:Review Date:
  • Marquis

    Dixit :

    “je ne plébiscite pas totalement les doubles résistances pour un usage
    quotidien car à mon sens elles consomment trop de liquide et trop
    d’énergie eu égard à la différence de vape avec les simples. Ici point
    de choix, vous resterez en double résistance ! C’est une affaire de goût
    certes, mais aussi un critère qui s’apparente pour moi plus à une
    surenchère commerciale qu’à une vraie nécessité en terme de qualité de
    vape”

    Petit grain de sel perso, histoire de dire que du coup je me sens moins seul…
    J’ai acquis du Kanger Mega AertoTank, du Aspire Nautilus, donc des doubles coils obligatoires… et ce sans trouver de différence notable avec mes clearo all-day : un Kanger ProTank 2 (résistances 1.5 ou 1.8) que j’ai équipé d’une bague air-flow.
    Et ça va sur une iStick 20W.

    Alors, le double coil pourquoi ? à part des résistances plus chères ?

    Le seul avantage que je vois au Nautilus par rapport au ProTank, c’est la contenance… qui me permet de partir la journée sans avoir a prévoir un remplissage en cours.
    Je ne dis pas que le matos n’est pas correct, mais que simplement je n’y trouve pas de différence flagrante.

    Pour info, je mets dedans du HOL Puros Naturales.

    Bref, j’en reste à mes clearo simple coil avec résistances à 5€ les 5 😉