Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » MODs » Test : Cool Fire 4 – Innokin

Test : Cool Fire 4 – Innokin

Innokin continue le développement de ses modèles “Cool Fire” avec une box équilibrée et plutôt séduisante dans son design. Présentation de la box Cool Fire 4.

Innokin allège, arrondit et féminise enfin sa dernière box

L'Innokin Cool Fire 4 est disponible en différent coloris (rouge, argent, bleu, noir).

L’Innokin Cool Fire 4 est disponible en différent coloris (rouge, argent, bleu, noir).

Après les box MVP diverses et la MVP3 d’Innokin qui sont de vraies bonnes briques à vapoter, la marque revient avec cette Cool Fire IV dans la valse des box avec accus intégrés et non interchangeables.

En clair c’est plus une concurrente de la famille iStick et de la dernière box Aspire ESP que de la Subox de Kangertech qui elle vous demandera l’acquisition parallèle d’un accu et d’un chargeur.

Cette dernière catégorie ayant de loin ma préférence je dois tout de même avouer que je croise un paquet de vapoteurs pour qui les accus séparés représentent une sorte de frontière qui rend complexe à leurs yeux le vapotage. Ce n’est pas faute d’essayer de les convaincre, ils sont rassurés par ces produits rechargeables quitte au final à devoir investir plus dans des produits qui restent jetables.

La grosse capacité de 3800 mAh de la MVP 3 et son design très carré ont été à mon sens quelque peu ringardisés par la récente Joyetech eVic-VT et ses 5000 mAh dans une coque largement plus sexy mais aussi plus aboutie techniquement et plus chère.

Innokin avec son SVD 2 et ses iTaste avait quelque peu été distancé récemment par une concurrence plus inspirée et plus moderne. Cette Cool Fire IV n’invente certes pas la poudre mais repositionne Innokin dans la course aux armes légères. Cette Cool fire IV qui n’arbore pas la marque d’Innokin est un produit très bien né. Voyons cela !

Une box batterie

La Cool Fire 4 est équipée d'un port Micro USB DC5V/1A

La Cool Fire 4 est équipée d’un port Micro USB DC5V/1A

Cette Cool fire IV reprend donc le nom des précédente Cool Fire mais je dois avouer que je ne comprends absolument pas la filiation entre la Cool Fire 2 – souvenez-vous la grenade – et le Cool Fire 1 qui était un petit mod méca tout simple.

Ces deux prédécesseurs nécessitaient pour leur part des accus séparés. Bref passons, mais à bien y réfléchir il doit s’agir de politique commerciale et ce doit être une façon intelligente pour Innokin d’identifier son produit sans utiliser sa marque… Rassurez-vous c’est bien Innokin qui fabrique et d’ailleurs c’est à l’allumage que la marque apparait sur l’écran.

Comme c’est malheureusement le cas depuis 2014, Innokin réagit toujours un peu tardivement par rapport à la concurrence et c’est bien dommage car cette petit box a tout pour plaire aux vapoteurs de tous horizons qui cherchent à renouveler leur matériel voire même à commencer la vape.

Ce Cool Fire IV est donc une box batterie nettement plus féminine que les MVP et largement plus ergonomique. Cette ergonomie améliorée se traduit aussi par une restriction importante des mAh disponibles. Ce qui par ailleurs est plus que logique.

Comme la iStick d’Eleaf par exemple, on reste dans l’univers, sans déprécier la chose, des batteries jetables. Pas besoin de chargeur spécial car le Cool Fire IV se recharge très simplement par un port micro Usb intelligemment placé sur le côté de la box et non sur le fond.

Cette Cool Fire IV s’adresse à des vapoteurs qui veulent acquérir une nouvelle batterie bien finie dont l’autonomie conviendra à des utilisateurs raisonnables. Mais elle peut aussi s’adresser à des débutants car les réglages sont simples et plus intuitifs qu’auparavant.

A ce titre tout la gestion de la partie électrique a été modifiée et heureusement mise au goût du jour au sens où elle permettra d’utiliser toutes les résistances de 0.3 ohms à 2.5 ohms en toute sécurité et sans se poser la question de savoir si l’accu est le bon ou pas. Au final la présence d’un accu non interchangeable est un gage de sécurité pour qui n’est pas intéressé par la complexité parfois rebutante de nos petits appareils.

Une box au design très agréable pour une vape intuitive, sécurisée et puissante si nécessaire.

Le coffret de la Cool Fire 4

Le coffret de la Cool Fire 4

En préliminaire, la boite est identique à celle des iTaste et autre MVP et propose l’essentiel et même un adaptateur Ego. La finition est impeccable pour cette gamme de prix et les matériaux sont toujours de qualité.

La prise en main est très bonne du fait du renflement lié à la position de l’accu propriétaire de 2000 mAh qui se positionne naturellement au fond de votre main.

Le fire (switch) trouve logiquement sa place sur le côté plat à la mode des iStick 20/30 W. Ce fire est parfait à l’usage même si on peut regretter un design un peu vieillot et le toujours fameux éclairage par couleur de la charge de la batterie. Mais quand est-ce qu’Innokin se dira que cette information par couleur est désormais inutile au regard de l’information déjà transmise par le jauge sur l’écran ? Ce fire s’est révélé parfait à l’usage. Fort à parier qu’il sera toujours mieux que les fire des iStick !

L’assemblage est bon et vous remarquerez même la présence d’un espace pour accrocher votre box par le biais d’un lien. Le pas de vis à l’air solide et le plot de connexion est sur ressort.

Un emplacement permet d'attacher la box à une lanière

Un emplacement permet d’attacher la box à une lanière

Les boutons de réglage de la puissance en bas de l’écran sur la tranche rappellent ceux de la Subox ou de l’iTaste VV4. J’aurais peut être aimé qu’ils soient plus hauts car quand la prise Usb en dessous est branchée, il ne vous reste plus de place pour accéder facilement à ces réglages.

Pour rester dans les aspects positifs l’écran adopte toutes les fonctionnalités de base que l’on peut retrouver en 2015 sur un mod. Cet écran comparable à l’affichage des Evolv est clair, très lumineux et les chiffres principaux sont assez gros pour être lus par tous.

L'écran permet d'afficher les informations classiques (tension, puissance, niveau de charge ...)

L’écran permet d’afficher les informations classiques (tension, puissance, niveau de charge …)

Un autre truc tout simple que j’adore et que enfin je trouve sur un vaporisateur pour une première fois … attention ça va être énorme …. Vous êtes prêt ? …. Un bouton ON/OFF physique en bas de la box. Incroyable vous pouvez éteindre votre box simplement en mettant ce commutateur sur off ! Pas besoin de défoncer le fire en appuyant 20 fois dessus. Merci Innokin car les choses les plus simples sont souvent les meilleures.

Innokin a bien réussi son ouvrage et à presque pensé à tout sans superflus mais avec un design enfin approprié à tous.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles sont les suivantes :

  • 1 switch carré en métal et 2 boutons de réglage en bas de la tranche
  • Voltage variable : 3 à 7.5 V par incrément de 0.1
  • Wattage variable : 6 à 40 W par incrément de 0.5
  • Control et surveillance de la température de la puce
  • Résistance mini de 0.3 ohm
  • Compatibilité : 510 adaptateur ego fourni
  • Cable usb fourni
  • Poids : 150 gr soit 50 gr de plus que la Aspire
  • Longueur: 86 mm
  • Epaisseur : 24 mm sur l’arrondi et 15 mm sur le coté plat
  • Détection de la valeur en ohm de votre résistance
  • Protection contre les courts-circuits
  • Indicateur d’autonomie par changement de couleur LED et logo sur écran
  • Accu Li-ion polymère 2000 mAh
  • Bouton de sécurité coupure ON / OFF
  • Fonction de sécurité contre les bouffées trop longues (15 secondes)
  • Fonction Passthrough
  • Fonction mémoire des paramètres de réglage du voltage et du wattage
  • Affichage 3 valeurs, Ohms, voltage et/ou wattage en cours
  • Ecran oled
  • Compteur de bouffée
  • Mode droitier / gaucher
  • Mode d’emploi complet mais en anglais 

La qualité de fabrication Innokin et la capacité de la puce sont encore et toujours au rendez-vous

La puissance passe donc à 40 W ce qui vous permettra entre autre de pouvoir utiliser tous les clearomiseurs type Aspire Atlantis, Delta II et autres Subtank. Vous pourrez aussi découvrir les récents iSub de la même marque dont je ferais rapidement un test prochainement. En effet la résistance minimum acceptable est désormais de 0.3 ohm ce qui laisse aussi penser qu’Innokin à soigner son accu. Je n’ai jamais eu à déplorer de chauffe excessive même pendant la charge usb ce qui n’est pas toujours le cas pour mon iStick.

Un bouton on/off permet de verrouiller l'alimentation de l'appareil

Un bouton on/off permet de verrouiller l’alimentation de l’appareil

J’aime toujours aussi la possibilité de charger via USB tout en continuant de vapoter, c’est un critère important à mes yeux car au final je ne suis jamais en panne de batterie.

En effet je branche en cours d’après-midi à mon ordinateur permettant de répartir à la fin de ma journée avec une batterie à bloc.

Je sais ce n’est pas nouveau mais c’est un plus et ce d’autant que la prise usb est désormais sur le flanc et non au fond ce qui vous permet de continuer à poser droit votre Cool Fire IV même pendant la charge.

Comme sur les MVP 3, les réglages sont enfin aussi simples qu’ailleurs. Vous restez appuyer sur les boutons + ou – et vous accédez aux réglages. Pour passer des Watt au Volts vous n’aurez qu’à appuyer sur le + ou – avec le fire en plus et hop vous passez à l’un ou l’autre. Enfin simple. C’est enfin au niveau de la concurrence iStick en tête.

Vous pouvez changer l’orientation de l’écran droitier / gaucher en restant appuyer longuement sur les boutons + et – et la pour le coup c’est correctement mentionné dans le mode d’emploi.

La puissance offre une plage de 6 à 40 watts par incréments de 0,5.

La puissance offre une plage de 6 à 40 watts par incréments de 0,5.

Pour terminer, le revêtement principal du corps est en alu très agréable au touché avec des petites striures le rendant moins glissant et atténuant les traces de doigts visibles.

Ajouté à cela un revêtement parfaitement fini et des coloris aux choix et vous avez entre les mains un produit de très bonne qualité et je pense très fiable à moyen terme. C’est clairement de meilleure fabrication que les produits iStick que j’ai pu tester jusqu’à maintenant.

L’épaisseur de 24 mm vous permet de positionner l’essentiel des clearomiseurs du marché dessus sans trop dénigrer le style de l’ensemble. C’est en tous cas parfait avec des atomiseurs type Nautilus, Delta II ou GT2.

Pour terminer, et contrairement aux précédentes versions j’ai pu apprécier un design abouti pour une parfaite ergonomie.

Un bon compromis entre autonomie et puissance

Les deux Cool Fire 4 ici au milieu

Les deux Cool Fire 4 ici au milieu

Ce Cool Fire IV d’Innokin ne fait pas des miracles en terme d’autonomie mais se positionne honnêtement entre la iStick et la box Aspire plus masculine.

2000 mAh, 5 heures pour en gros 5 ml avec une résistance de 0.45 ohm qui est censée consommer plus d’énergie qu’une classique de 1.8/2.2 ohms.

En toute subjectivité cette Cool fire IV est un très bon compromis par rapport à sa concurrence directe, elle est mieux finie dans cette gamme de tarif et sa puce Vrms DC vous procurera une puissance suffisante et surtout d’une précision largement supérieure.

Vous n’aurez aucune surprise entre votre affichage et la puissance qu’elle va délivrer. Pas de risque de brûler vos résistances comme certains ont pu le déplorer sur l’iStick 20 w. Innokin n’a pas non plus communiqué sur l’origine précise de la puce mais ses accords commerciaux avec la société Evolv assure à cette box une vape de grande qualité.

En résumé

Points positifs :

  • Design enfin sympathique et plus féminin
  • Bouton physique On/Off très pratique
  • Puissance de 40 w largement suffisante pour la plupart des usages et des vapoteurs
  • Control et surveillance de la température de la puce
  • Puce offrant une vape précise et lisse
  • Taille et poids enfin acceptable
  • Qualité de finition de l’ensemble
  • Recharge par usb et prise sur la tranche et non au fond
  • Menu et réglages simplifiés et intuitifs
  • Connectique 510 sur ressort et adaptateur ego fourni
  • Format box qui permet de la poser verticalement
  • Mode droitier / gaucher
  • Coloris du plus bel effet

Points négatifs :

  • Limite physique des 2000 mAh
  • Ecran non réglable en intensité lumineuse
  • Diode sur le Fire inutile
  • Switch principal mal intégré au châssis
  • Accu non remplaçable
  • Arrivée trop tardive sur le marché 2015 à mon sens …

Conclusion

Note de 4/5. Aucune révolution ni d’évolution, mais un excellent choix si l’autonomie n’est pas votre principal soucis. Cette Cool Fire IV pourra combler une large population de vapoteurs.

Cool Fire 4 en images

Review Author:Review Date:
  • TJK

    La Cool Fire 4 est vendu sous le nom de Gala en France

  • Dieu Pcboost

    Elle est super je compte bien m’en prendre une un de ces jours, Innokin fait toujours des bonnes box de qualité.