Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Imperial Tobacco défend sa vape au Canada

Imperial Tobacco défend sa vape au Canada

Imperial Tobacco souhaite que la N.-É. revienne sur sa décision

Imperial Tobacco souhaite que la N.-É. revienne sur sa décision d’interdire la vape dans les lieux publics et la vente aux mineurs.

La Nouvelle-Ecosse (N.-É), une province Canadienne, a décidé d’interdire la vente des cigarettes électroniques au moins de 19 ans et le vapotage dans les lieux publics, et ces mesures sont critiquées par Imperial Tobacco.

En effet, le géant du tabac regrette que le gouvernement provincial légifère la loi sur l’accès au tabac, son porte parole Sébastian Dolan s’est exprimé à ce sujet, il s’inquiète d’une part que la réglementation ne permette pas à sa compagnie d’investir sur le marché avec de nouveaux produits.
D’autre part, il s’étonne que la Nouvelle-Ecosse n’ait pas pris en compte les recommandations de certaines agences de santé publique qui présentent le dispositif comme une alternative beaucoup moins nocive aux produits du tabac.

Si la firme est peut être convaincue des avantages que peut apporter une politique de réduction des risques dans les problématiques liées au tabagisme, cela ne l’empêche pas de continuer à vendre l’un des produits de consommation les plus meurtriers au monde.

Au delà des conséquences sanitaires, le ministre de la Santé Leo Glavine estime qu’Imperial Tobacco se soucie avant tout de son chiffre d’affaires. Selon lui, les dispositions encadrant l’e-cigarette seraient susceptibles de réduire la consommation de nicotine.


Via Radio Canada

Review Author:Review Date:
  • Soys

    Punaise, quand les gouvernements se renseigneront ils sur la nicotine et sa NON DANGEROSITÉ?

    Bon, le fait que l’industrie du tabac se mette à défendre la vape est soit une bonne chose, non pas que BT soit devenue un lobby composé de saints, mais sur le plan économique cela signifie que la vape les menace et qu’il leur faut ouvrir leurs activités pour survivre. Certes, nous savons tous que BT veut sortir des produits merdique, mais la vape à des longueurs d’avance et continuera d’en avoir si elle continue de situer son domaine économie dans la demande et non dans l’offre.

    • Tony Fiant

      La nicotine est en train de devenir une légende urbaine.
      Je ne sais pas toi mais tout le monde autour de moi n’a que ce mot à la bouche lorsque l’on parle de vape : nicotine, nicotine, …
      Par contre, caféine, no problem, et pourtant elle est de la même “famille”.
      Je pense que les gouvernements, enfin j’espère, savent très bien que la nicotine n’est pas dangereuse si tu n’as pas de pathologies cardio vasculaires (ben, comme la caféine finalement) mais entretenir une fausse crainte est le meilleur moyen de faire accepter les nouvelles interdictions.
      La peur est le meilleur moyen pour diriger l’opinion.

      • Soys

        Si on leur explique que quand on mange des patates, on absorbe de la nicotine, les regards se font incrédules. Mais une fois qu’on mentionne Jaques Le Houezec, un des plus grand spécialiste de la nicotine mondiaux, et que nos sources viennent de lui, entre autre, les regards se font plus intéressés. On peut alors expliquer la réelle dangerosité de la nicotine, ses bienfaits aussi, le fait que nicotine, théine, caféine ont la même dangerosité ainsi que des vertus bonnes pour la santé, à des dosages comme ceux que l’on trouve dans la vapote, ils ne sont pas nocifs, y compris tels sue trouvés en Angleterre. On peut alors expliquer que le danger de la vraie cigarette tient de sa combustion et que si on fumais de laitue, pour citer l’exemple du professeur Presle, on arriverait à un taux de toxicité avoisinant le tabac en combustion, les gens deviennent particulièrement intéressés, on peut alors développer tout l’argumentaire, cela marche mieux en faisant des références scientifiques. SOYONS NOS PROPRES MÉDIAS!

      • Titan

        La peur, les préjugés, les a priori, et surtout le subliminal savamment inoculé, induit et entretenu.
        Le summum étant atteint quand un comportement extériorisé semble prôner un aspect positif en sous-entendant exactement le contraire, les idées reçues de départ en étant le principal moteur. Le père Daudau est un expert dans cet art. Le mal qu’il a fait “sur commande” va être très difficile à traiter. L’est doué ce petit;

    • guitou34

      BT ne veux pas sortir des produits merdiques, mais des produits captifs. C’est à dire avoir l’exclusivité du consommable. Que se soit par des réchauffeurs de tabac ou des cartouches sellées.
      Apres, pour la nicotine, c’est comme le reste. On est dans un dialogue de sourd. Notre gouvernement sait que la nicotine n’est pas dangereuse, mais s’accroche aux branches pour sauver la manne du tabac et les substituts inefficaces.