Grèce : vers une taxation des produits de la vape ?

Le gouvernement grec s’apprêterait à dévoiler une transposition très restrictive de la directive européenne à l’encontre du vaporisateur personnel.

grece

Selon le dernier eurobaromètre publié en mai 2015, la Grèce est en tête de la prévalence tabagique dans l’Union européenne. 38% des Grecs interrogés pour cette enquête  déclaraient “fumer actuellement”. La même enquête montrait que la principale motivation pour utiliser la cigarette électronique était l’arrêt ou la réduction de la consommation de tabac, là aussi la Grèce arrivait en tête du classement avec 56% des utilisateurs d’e-cigarette qui déclaraient vapoter pour arrêter de fumer ou réduire leur consommation.

C’est dans ce contexte que le gouvernement grec prévoirait de limiter l’accès au vaporisateur, en déployant les mesures suivantes :

  • interdiction de vaper dans les espaces publics ;
  • introduction d’une taxe spécifique ;
  • interdiction des ventes en ligne.

Avec l’aide du chercheur grec Konstantinos Farsalinos, les vapoteurs grecs qui ne sont pas structurés en association pour l’instant, s’organisent néanmoins  pour tenter de communiquer avec les médias et engager le gouvernement dans un dialogue.

suede-fumeur-quotidien-eurobarometre-2015-a

Eurobaromètre 429 – Attitudes of Europeans towards tobacco and electronic cigarettes – Mai 2015

 

Review Author:Review Date:
  • Titan

    A l’examen des 3 “mesures” résumées, c’est … fou !!! Le tabac tue, on le sait, c’est actuel et tout ce qu’il y a de plus d’officiel, et un des seuls moyens de le combattre efficacement est sous le coup de mesures on ne peut plus coercitives. On marche sur la tête …!
    Y’a franchement des coups de pieds au cul publics et médiatisés qui se perdent …!

    • QuantiqueCat

      Pas du tout, c’est très pragmatique. De cette manière, on dissuade les gens de passer à la vape, ils continuent de fumer, meurent souvent à l’âge où la retraite, si chère à l’état, approche. Elle est pas belle la vie ?