Sébastien Béziau

« Retour au glossaire

Sébastien Béziau, Vice-Président de l’association SOVAPE.

Sébastien Béziau est Vice-Président de l’association SOVAPE qui vise à défendre le vaporisateur personnel et plus généralement la réduction des risques du tabagisme en France. Il tient le blog Vap’You sur lequel il s’exprime au sujet de l’actualité et de sujets relatifs à la cigarette électronique. Ce Grenoblois est également éditeur, via sa société Acid Création, du tabloid Vap’You distribué par de nombreuses boutiques d’e-cigarettes en France.

Sébastien Béziau, créateur de Vap’You et vice-président de Sovape

Vaping Post : Quel événement retenez-vous de l’année 2016 ?

Sébastien Béziau : Année noire. Tous les sombres présages se sont confirmés. Malgré les efforts, nombreux, des associations, des acteurs ou des usagers, les autorités sont restées complètement sourdes aux demandes d’écoute, aux revendications pour assouplir les réglementations, aux appels à la raison, tout simplement. Vaper n’est pas fumer, mais la vape reste totalement dans le champ du tabac.

Mis à part au Royaume-Uni, la situation est grave dans le monde entier. Au prétexte de protéger les populations d’on ne sait quoi, petit à petit, l’industrie du tabac reprend la main sur son meilleur ennemi. Comme si l’on confiait l’équilibre alimentaire des populations à des chaînes de fast-food. C’est surréaliste. Alors que les premiers concernés, les fumeurs, ont trouvé une solution, enfin ! Les décideurs sont en train de ruiner et saccager un espoir historique pour la santé publique. Influence des lobbys, oui. Incompréhension, oui. Incompétence, oui. Manque de courage, oui. Mais aussi, indifférence et fainéantise, c’est fou.

Vaping Post : Qu’espérez-vous pour 2017 ?

B. : Un réveil ? Depuis le 1er sommet de la vape, en France, certaines portes commencent à s’ouvrir. Le « bug » apparaît chaque jour plus évident. Des batailles se jouent en coulisses pour tomber les masques, mener la fronde, expliquer, convaincre ou dénoncer. La période des élections présidentielles et législatives est une “fenêtre de tir” pour secouer les politiques et les mettre devant leurs responsabilités.

À nouveau, les associations vont tout tenter, tout donner. Le 2e Sommet de la vape programmé le 20 mars 2017 sera un moment clef, j’espère que quand Sovape lancera le crowdfunding, ça marchera aussi bien et aussi vite que l’an dernier. C’est un message ! Les années à venir sont très importantes, tout commence vraiment. Paradoxalement les réglementations sont mauvaises, voire irresponsables, mais elles installent malgré tout la vape dans le paysage, la rendent incontournable. Il s’agit maintenant de rassembler les forces, ne surtout pas se décourager, et se battre pour obtenir un statut, pas à pas, qui garantisse la sécurité et la liberté des consommateurs.

La vape est née par les usagers, elle ne pourra rester libre et “saine” que par la volonté de ces usagers. Et pas seulement pour leur propre pratique, leur propre confort, mais aussi pour aider leurs anciens coreligionnaires, les fumeurs. Aider, partager, c’est un sacerdoce pour de nombreux vapoteurs, j’en suis convaincu. Alors restons mobilisés !

« Retour au glossaire

Les commentaires sont fermés.