Jean-François Etter

Jean-François Etter, Professeur de Santé Publique à l’Université de Genève (Suisse).

Politologue, professeur associé et responsable du groupe prévention à l’Université de Genève, Jean-François Etter a obtenu son doctorat ès sciences économiques et sociales en 1996. Ses recherchent portent sur les dépendances au tabac, les traitements de substitution nicotinique, l’évaluation de programme de prévention …

Administrateur du site stop-tabac.ch, Jean-François Etter se prononce très favorablement pour la cigarette électronique et critique ouvertement les conclusions du premier rapport remis à Marisol Touraine par le professeur Dautzenberg, qu’il a d’ailleurs refusé de signer.
Auteur du livre « La vérité sur la cigarette électronique », il est par aussi à l’origine d’une centaine d’articles scientifiques sur le sujet.

Jean-François Etter est l’un des rares acteurs à s’être prononcé aussi rapidement et aussi radicalement en faveur de la cigarette électronique pour qu’elle rentre en concurrence directe avec la cigarette classique. Jean-François Etter apparait dans le film Beyond the Cloud.

Jean-François Etter, professeur de santé publique à la faculté de médecine de l’université de Genève en Suisse.

Vaping Post : Quel événement retenez-vous de l’année 2016 ?

Jean-François Etter : Je crois que le lancement international du vaporisateur iQos de Philip Morris International et son succès au Japon, où il représente déjà 5 % des ventes de tabac, chiffre qui a doublé en un an seulement, annoncent un profond changement dans le marché du tabac. Aux USA, l’annonce par Totally Wicked de la fermeture de ses magasins d’e-cigarettes suite à la nouvelle réglementation de la FDA annonce une hécatombe sur le marché de l’e-cigarette.

Il n’est pas impossible que l’industrie du tabac prenne la plupart du marché des nouvelles technologies de vaporisation, au détriment de l’e-cigarette telle que nous la connaissons et au détriment des fabricants et marchands indépendants de l’industrie du tabac.

D’une perspective de santé publique, ces changements ne sont pas nécessairement négatifs, si l’industrie est capable, via son expertise et ses réseaux de distribution, de faire en sorte que ces nouvelles technologies remplacent une bonne partie du marché des cigarettes combustibles. Cela pourrait cependant être négatif si cette domination par Big Tobacco tuait l’innovation et réduisait la diversité des produits et des réseaux de distribution.

Vaping Post : Qu’espérez-vous pour 2017 ?

J.-F. E. : Je souhaite un changement d’attitude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) envers les nouvelles technologies de vaporisation et envers l’approche de la réduction des risques. L’OMS devrait prendre le leadership, baser sa position sur la science, avoir plus de courage et ne pas s’aligner sur la position des États membres les plus opposés aux nouvelles technologies.

J’espère aussi qu’un mouvement au niveau européen sera capable de se mettre en place pour parvenir à terme à modifier la directive européenne sur les produits du tabac (TPD). J’espère enfin que les innovations technologiques permettront d’offrir de nouveaux produits qui attireront plus de fumeurs.

Review Author:Review Date:
Synonymes:
jf etter,etter, Jean-Francois Etter
« Retour au glossaire

Les commentaires sont fermés.