Anne Borgne

« Retour au glossaire

Anne Borgne est chef du service addictologie de l’hôpital René Muret en  Seine-Saint-Denis et présidente du Respadd (Réseau des établissements de santé pour la prévention des addictions).

Elle préfère appeler l’ecig vapoteur qu’elle trouve éminemment moins dangereux que la cigarette classique. « Aucune comparaison n’est possible entre l’énorme dangerosité du tabac et l’hypothétique danger du vapoteur… Quand on est fumeur il faut vapoter. » Car selon ce médecin au contact quotidien de patients atteints d’addiction, vapoter peut éloigner du tabagisme notamment chez les jeunes chez qui il est essentiel de reculer l’âge moyen d’entrée dans le tabac.

Elle est aussi contre la classification de la cigarette électronique en tant que médicament considérant que ce bien d’utilisation courante doit rester accessible à l’ensemble des vapoteurs avec autant de parfums et de dosages nécessaires à leur usage.

A lire sur le sujet :

Review Author:Review Date:
« Retour au glossaire