Gérard Mathern : bilan de l’année 2015 et vision de la vape 2016

Nous avons invité des personnalités de la vape et de la réduction des risques à exprimer dans nos colonnes leur vision de la cigarette électronique à travers un bilan de l’année écoulée. Pour Gérard Mathern, pneumologue – tabacologue, la cigarette électronique s’installe mais elle dérange du monde, il faut continuer à contrecarrer les attaques.

Quel bilan personnel tirez-vous de l’e-cigarette en France pour l’année 2015 ?

Gérard Mathern, médecin tabacologue, ici au salon Vapexpo (mars 2014).

Gérard Mathern, pneumologue tabacologue, ici au salon Vapexpo (mars 2014).

2015 fut, indubitablement, l’année de l’établissement d’un certain équilibre dans le marché de l’e-cigarette avec une chute sensible du marché en fin 2014 et début 2015.

Pour témoin, la fermeture de nombre de boutiques qui avaient fleuri de manière buissonnante jusqu’ici.

Ce mouvement était attendu comme résultant de tout « effet de mode », mais la persistance du phénomène montre bien que nous n’avons pas affaire à un gadget.

Il est important, voire crucial pour la santé de nos concitoyens, de faire savoir l’importance de l’arrêt du tabac et la place que la e-cigarette peut trouver dans cette démarche.

Aussi intéressantes sont les attaques menées d’un peu partout et relayées par les médias en quête de sensationnel et de polémiques qui font vendre du papier ou des heures d’écoute. Cela montre bien que l’e-cigarette dérange du monde, et cela semble marcher !

Pour preuve cette émission de radio à laquelle j’ai participé il y a peu. Au début, on nous relatait une enquête auprès des auditeurs qui étaient 67% à déclarer une opinion négative sur la e-cigarette. On voit bien ici l’effet de ces articles à sensation, même s’ils sont contredits peu de temps après, le mal est fait. « Polémiquez, polémiquez, il en restera toujours quelque chose » nous a-t-on appris en communication. Eh bien, après une heure d’émission, il ne restait pas plus de 50% de ces opinions négatives !

C’est pourquoi il est important, voire crucial pour la santé de nos concitoyens, de faire savoir l’importance de l’arrêt du tabac et la place que la e-cigarette peut trouver dans cette démarche.

Selon vous, quelle va être son évolution pour 2016 ?

Pour 2016, je souhaite une vraie prise de position, éclairée et objective, de nos édiles, associations, sociétés savantes, de nos décideurs politiques, dans une dynamique volontariste pour faire cesser cet holocauste où deux utilisateurs sur trois décèdent de leur pratique.

Les dissuader d’utiliser tous les moyens pour parvenir à quitter le tabac, et en particulier la e-cigarette, revient à les condamner à leur triste sort en une non-assistance coupable.

Mais je reste confiant dans l’efficacité de la vape comme, je l’espère, toujours plus d’études scientifiques, des vraies, nous le montreront.

 


Pour aller plus loin, les réflexions de nos invités :

Review Author:Review Date: