Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : EZipe – Fumytech

Test : EZipe – Fumytech

Fumytech, constructeur chinois prolifique, nous gratifie d’un mod pour le moins original. Ni plus ni moins qu’un bon vieux Zippo, mais sans flamme. Si l’on pourrait regretter un rapprochement dangereux avec certains codes du tabac (un briquet pouvant néanmoins avoir plusieurs fonctions), l’EZipe se révèle assez efficace.

Esthétique / Présentation

À peine plus gros que son illustre aîné, voilà bien un kit qui ferait passer des vessies pour des lanternes. C’est petit, léger et diablement séduisant. Le capot s’ouvre exactement de la même façon que le célèbre briquet avec le même type de rappel à ressort que lui. Cela dit, il ne faudra pas l’ouvrir comme un sauvage car la charnière semble relativement fragile.

La finition est en peinture granitée noire du plus bel effet et qui semble avoir envie de s’accrocher à ce boîtier. Les dimensions sont remarquablement compactes : 68 sur 46 mm. Le kit est livré avec deux clearomiseurs, l’un équipé d’une résistance de 0,5 ohm et l’autre avec une résistance de 0,9 ohm. Nous reviendrons sur cette différence. Les côtés de la box sont ajourés afin de vérifier le niveau de liquide dans le réservoir.

Prise en main

Une fois le capot ouvert, on découvre un drip-tip télescopique, histoire de pouvoir tout de même placer sa bouche sans aller lécher tout le dessus du mod. C’est possible, mais il est plus aisé de sortir le tube tenant lieu de drip tip. Un seul bouton trône sur le dessus. Après les habituels cinq clics pour allumer la box, on fait feu, et ça marche. On ne peut plus simple. Aucun réglage, aucune complication.

Autant le dire de suite, cette mini-box devrait séduire en priorité les débutants qui cherchent quelque chose de plus original que l’éternel tube. Et pour le coup, c’est parfaitement réussi. Cela dit, on verra, avec la vape elle-même, que la EZipe pourra tout autant s’adresser à un vapoteur plus averti.

Le kit est livré avec deux clearomiseurs de 15mm. La résistance s’installe comme au bon vieux temps, en retournant le clearo et en dévissant la base. Pendant que la base est sortie, on remplira le réservoir de 2ml : par le bas. Étant donné le principe de fonctionnement de cette box, on ne pourra lui reprocher ce détail, bien que pas très pratique.

Contenu du kit :

  • La box
  • Un clearo tirage serré + résistance 0,9 ohm
  • Un clearo tirage ouvert + résistance 0,5 ohm
  • Cordon USB / Micro USB
  • Manuel Utilisateur

Ensuite, vient l’installation du clearomiseur dans son logement, à l’instar d’une iStick Basic de chez Eleaf. À la différence que le clearomiseur n’a pas besoin d’un adaptateur aimanté. En effet, c’est le drip-tip qui fera office de capot que l’on vissera afin de verrouiller le clearomiseur. Voilà, c’est installé et prêt à vaper. La recharge se fera avec un câble micro-USB (livré), via une prise du même nom sur la tranche.

La vape

Première chose à préciser, le kit est livré avec deux clearomiseurs. Mais il ne s’agit pas là d’un secours en cas de casse ou de choix de liquides différents. En réalité, les deux clearos se distinguent quant à leurs flux d’air. L’un à un flux serré et l’autre plus ouvert. Nous dirons plutôt à inhalation directe et indirecte. Ce choix est réellement de bon aloi pour qui est en mode débutant ou confirmé. Le kit plaira à tout le monde. Très bon point de la part de Fumytech.

Alors comment ça vape ? Ma foi très bien. Le clearo est réactif et la vape très honnête. On n’est pas dans du high-end, mais pour autant, ce clearomiseur est tout à fait à la hauteur des attentes. Le rendu de saveurs est plutôt bon et le volume de vapeur également. Pas grand chose à reprocher de ce côté là, sinon que les résistances claquent un peu, comme toujours avec des spires espacées. Mais pas de projections de liquides à déplorer.

Comme précisé au-dessus, Fumytech a même pensé à monter deux résistances différentes avec chaque clearo. La 0,5 ohm dans le clearo DTL (Direct To Lung, directe aux poumons), et la 0,9 ohm dans le clearo MTL (Mouth To Lung, bouche à poumons). On pourra juste reprocher la gêne que pourra occasionner le capot lorsque l’on vape. Il faut vraiment l’ouvrir en entier pour être à l’aise, et malgré tout, il faudra bien positionner la box parallèlement au visage pour pouvoir vaper confortablement. Mais le concept étant ce qu’il est, il est difficile de faire autrement. Peut-être en ayant inversé le bouton feu et le drip tip. Mais gageons que nous aurions été gênés pour faire feu de ce fait. Une bague d’air flow sur chaque clearo permettra, en outre, un réglage fin de flux d’air. Il ne manque rien au final.

En résumé

Note : 4/5. Un concept original, une belle finition et une vape très honorable. Fumytech se distingue de la masse du marché avec ce faux briquet en forme de clin d’œil à l’arrêt du tabac.

Points positifs :

  • Originalité du concept
  • Vape très correcte avec rendu des saveurs à l’avenant
  • Compacité et légèreté

Points négatifs :

  • Fragilité de la charnière du capot
  • Gêne possible lors de la vape dûe au capot
Name of Reviewed Item: EZipe - Fumytech Rating Value: 4 Image: http://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/04/ezipe-ft.jpg Review Author:Review Date: