Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » France : le tableau de bord tabac mars 2017 est publié

France : le tableau de bord tabac mars 2017 est publié

Le tableau de bord mensuel des indicateurs tabac pour le mois de mars 2017 est disponible sur le site de l’OFDT.

En cumulé depuis le début de l’année les volume des commandes des buralistes de cigarettes sont inférieures à celles observées en mars 2016 (-1,7%), celles du tabac à rouler sont en légère progression (à jours de livraisons constants) +0,4%. Les ventes d’aides à l’arrêt progressent de manière significative (+41,8%) ainsi que les appels à Tabac Info Service (+25,9%).

Les intentions d’arrêt du tabac révélées par les ventes d’aide à l’arrêt du tabac ne se traduisent pour l’instant pas dans les volumes des commandes des débits de tabac. 

A jours de livraisons constants, les ventes de cigarettes sont en diminution de 0,1% par rapport au mois de mars 2016, et celles du tabac à rouler de 6,6%. Les ventes d’aides à l’arrêt du tabac sont en hausse de 58,5% (88,8% pour les patchs). Les appels de 1er niveau à Tabac Info Service ont augmenté de 48,8% et le nombre d’appels traités par les tabacologues de 15,6%.

Le tableau de bord mensuel OFDT des indicateurs tabac pour le mois de février 2017 : http://www.ofdt.fr/ofdt/fr/tt170425.pdf

  • Titan

    Vouais … Sauf que:
    1) On n’a pas, par définition même, la possibilité de “vérifier” la véracité et l’exactitude de ce tableau de bord OFDT dans lequel il serait ma foi très facile d’afficher n’importe quoi, que ce soit dans un sens ou dans l’autre. En effet: qui, d’entre nous, aura la possibilité “technique” dans la pratique de vérifier et de contester ces chiffres destinés … à nous-même? Et je connais un certain Gérard Audureau et tous ses “satellites” qui justifient leurs existences grâce à ces chiffres.
    Et 2) L’indice officiel des ventes de tabac n’étant basé que sur les ventes légales (et souffrant du même “défaut” cité plus haut), baser une baisse ou une augmentation du tabagisme sur des stats de vente de clopes ne sera jamais une science exacte. Par essence même, la contrefaçon, la contrebande et la vente frontalière sont un excellent moyen de rendre ces “chiffres officiels” totalement irréalistes et … inutiles.