Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Fontem Ventures lance son plan de communication

Fontem Ventures lance son plan de communication

Fontem Ventures, la filiale d’Imperial Tobacco, lance son plan de communication et envoie aux acteurs de la vape son communiqué de presse. Il est arrivé dans la boîte de PGVG magazine, qui défend depuis ses débuts une vape indépendante et libre, loin des stratégies sournoises de l’industrie du tabac et du monopole souhaité par les buralistes. Mauvaise adresse.

Le loup est entré dans la bergerie

Le père de la cigarette électronique, Hon Lik, affiche sans complexe son alliance avec Imperial Tobacco.

Le père de la cigarette électronique, Hon Lik, affiche sans complexe son alliance avec Imperial Tobacco.

Appuyé par une étude Harris Interactive qui entend dévoiler la perception du vapotage par les français, le lancement de la cigarette électronique JAI sonne comme un soulagement.

Les buralistes vont enfin pouvoir distribuer en exclusivité un produit estampillé Big Tobacco, 100% conforme aux nouvelles réglementations en cours de développement, et pérenniser ainsi leur commerce en surfant sur la vague du vapotage. Le circuit de distribution est verrouillé et les brevets sont déposés.

Graphique attaché au communiqué de presse de Fontem Ventures (Imperial Tobacco).

Graphique attaché au communiqué de presse de Fontem Ventures (Imperial Tobacco).

Trait d’humour involontaire, l’étude Harris Interactive (PDF) nous apprend que “le distinguo entre tabac et vapotage est clair dans l’esprit de la grande majorité des Français“.

Ce n’est en effet pas Imperial Tobacco qui distribue les marques Brooklin, Ducados et Ducados rubios, Dollars, Nobel, Marquise, Davidoff, Gauloises, John Player Special (JPS), Royale, Fortuna, Gitanes, Fine 120, Django, Bastos, News, West, Peter Stuyvesant, Classic, Excellence, Lamber & Butler, Maxim, Richmond, Sonoma, USA Gold, Windsor Blue, Good Look et Boston.

Marc Michelsen, Directeur de la Communication et des Affaires Publiques de Fontem Ventures, s’adresse dans son communiqué aux pouvoirs publics : “la réglementation actuelle n’a pas besoin et ne doit pas aller au-delà de ce qui est actuellement proposé“.

Faut-il entendre par là une Directive européenne très favorable à l’industrie du tabac qui va restreindre la variété et l’accessibilité du produit derrière “un mur de règlements et de loiscomme l’expliquait Jean-François Etter ?

Une chose est sûre : l’industrie du tabac, dont les techniques de manipulation ne sont plus à prouver, veut contrôler ce marché et maitriser ses pertes sur le tabac. Que la balance pèse dans un sens (70 000 morts par an en France) où dans l’autre (2,29 fois plus de chances de s’arrêter de fumer), il faut être présent pour équilibrer correctement ces variations non souhaitées du chiffre d’affaire.

Review Author:Review Date:
  • manu06

    qui irais acheter les brevets des téléviseurs cathodiques N&B a l’heure des panoramique HD ? c’est pourtant ce que fait l’industrie du tabac…….forcément lorsque l’ont peut profiter d’une loi sur mesure qui interdit la couleur…………….

    • Roger Arbogast

      Oui, enfin c’est un peu plus subtil.
      Le tabac a racheté d’un coté les brevets de la télé cathodique monochrome (pour simplifier) et de l’autre coté, il graisse la patte ou fait pression sur les politiciens pour qu’ils déclarent la télé LED couleur comme étant mauvaise.

      C’est très intelligent et diablement sournois, surtout quand on produit aussi des téléviseurs radioactifs qui tuent un utilisateur sur deux…

    • Titan

      Ne nous leurrons pas, c’est une très belle façon de mettre le pied dans notre vape, de façon hyper légale et avec la bénédiction des pouvoirs en place corrompus jusqu’aux ouïes.

  • Y E S

    Bon alors, que fait L’AIDUCE? j’espère qu’ils vont réagir très vivement à cette désinformation…!

    Je parle de cette illustration Vapoter n’est pas fumer.
    INDIQUER ENQUÊTE HARRIS NE PEUT PAS SUFFIRE LÉGALEMENT PARLANT.
    CES pourcentages sont présentés comme s’il s’agissait d’une étude scientifique, mais il manque le principal…
    QUELLE EST LA QUESTION POSÉE QUI PERMET D’ARRIVER À DE TELS POURCENTAGES?
    La question n’est pas indiquée, et la seule lecture du tableau laisse croire qu’il s’agit d’une étude scientifique, alors que c’est un sondage.
    COMBLE DE LA TROMPERIE, quand on lit “Risques d’Usage”, de quoi s’agit-il???? Des risques d’usages que supposent les gens à qui on a posé une question?
    Risques d’usage ici également est présenté comme des chiffres issus d’une étude scientifique. Sur quelle paramètre peut-on prétendre que le vapotage serait à 59% ???? et la cigarette à 93%??? mais de quoi? Qu’est ce qui est 100%????

    La communication notamment pharmaceutique et alimentaire est encadrée dans notre pays, les marques n’ont pas le droit de dire n’importe quoi, de prétendre n’importe quelles allégations.

    Il faut que l’AIDUCE réagisse au plus vite, il faut faire interdire de tels mensonges!!!!

    • Patrick Rvs

      Arrête de gueuler sans raison, camarade vapoteur militant, page 5 il est clairement indiqué “Enquête réalisée (…)”.

      Il est clairement dit que c’est une enquête. Tu comprends ce mot camarade vapoteur militant. Au besoin, tu as le dictionnaire. Si tu ne sais pas ce qu’est un dictionnaire, demande autour de toi…

      “Etude scientifique”… n’importe quoi…

      Le reste de ton commentaire est tout autant risible. Tu veux désespérément trouver matière à gueuler mais ce que tu dis n’a aucun sens.

      Entre autres, il est clairement précisé que c’est une opinion des gens interrogés : “6 Français sur 10 estiment (..)”, “93% des
      Français estiment”, etc.

      • Y E S

        Je vais tenter de t’éclairer camarade vapoteur pas militant sur un certains nombre de concepts de communication, en t’accordant le bénéfice du doute sur les capacités intellectuelles de haut niveau dont tu sembles être affublé…

        Il est vrai que je suis probablement plus sensible à ces questions, puisque justement mon métier depuis un peu plus de 20 ans est de mettre en forme graphique des concepts marketing…

        As-tu déjà entendu l’adage “un petit dessin vaut mieux qu’un long discours”?

        Je peux t’assurer que constamment il est question de graphiquement, puisque notre civilisation utilise davantage l’image que la lecture, vendre plus ou mieux ce qu’est le produit réel, en deux mots de tromper le consommateur sur les qualités intrinsèques du produit, bref, lui faire prendre des vessies pour des lanternes.

        Tout ici est question de subtilités, que j’espère tu parviendras à saisir, on fleurte constamment avec la légalité, puisque ces pratiques sont très encadrées légalement (et heureusement).

        La pratique consiste donc à sublimer, ou faire croire que, ou induire en erreur par la façon de formuler, pour atteindre un but stratégique ou marketing, en présentant comme si, quelque chose qui en fait n’est pas.

        Un exemple parlant, que j’espère tu parviendra à comprendre camarade vapoteur pas militant…

        Imaginons que tu aies à présenter deux chiffres sous forme de colonnes… Ces deux chiffres sont très proches, mais toi, tu souhaites au contraire faire croire qu’il existe une différence importante entre les deux.

        Il te suffira, alors que par exemple la donnée est sur 100, tu vas présenter 85 et 89, très proches donc, de changer la part des colonnes visibles, en coupant leur base à 70 et en ne montrant plus que 15 et 19.

        La différence paraitra bien plus importante que si tu montres les colonnes entières jusqu’à 85 et 89.

        C’est un exemple simpliste, mais je souhaite te faire comprendre que tout ici est question de présentation, en fonction des données dont on dispose, et de la façon de les mettre en scène pour atteindre le but que l’on souhaite.

        Une présentation graphique peut faire mentir des vérités, et nous avons de la chance camarade vapoteur pas militant, nous avons ici un cas d’école…

        Il existe un certain nombre de fait avérés concernant la vape, le fait est que sa nocivité est considérablement moindre que celle du tabac. Sur une échelle sur 100, on pourrait mettre le tabac à 100 et la vape à 5.

        La différence est considérable…

        Maintenant, regardons quel est l’intérêt de l’industrie du tabac. Et leur méthode concernant ce sondage est extrêmement pernicieuse, j’espère toujours que tu parviendras à en saisir la subtilité.

        On va se concentrer sur ce “Risque d’Usage”, les autres allégations maquillées en sondage suivent le même principe…

        Penses-tu réellement, camarade vapoteur pas militant, que l’industrie du tabac soit intéressée à parler du risque d’usage perçu par les consommateurs (mal informés, au passage)????

        La réponse est : NON

        Juste aucun intérêt..

        Je vais attirer ton attention sur un autre point important concernant ce “Risque d’usage”…

        “Risque d’usage” est une formulation qui semble signifier une donnée exacte, mesurée…

        Si l’on parle par contre de perception du risque d’usage, on est dans le sentiment, quelque chose d’inexact.

        les concepteurs de l’infographie on bien pris soin de libeller “Risque d’usage” et non “Risque d’usage perçu”, ou “Perception du risque d’usage” ce qui est pourtant la vérité de la question du sondage.

        Comprends-tu ce genre de nuances, camarade vapoteur pas militant?

        Là où la démarche est très pernicieuse (c’est une spécialité chez eux), et c’est la raison d’exister de cette infographie, c’est que l’industrie du tabac te dit que la nocivité de la vape est moindre que celle du tabac, mais si tu observe bien, c’est juste un peu moins, sur les 3 paramètres présentés, alors qu’en vérité et tout le monde commence à le savoir, la nocivité de la vape est considérablement moindre que celle du tabac.

        Comprends-tu maintenant la manipulation graphique, la manipulation de sens perçu, la manipulation d’information délivrée, au service du discours de l’industrie du tabac, camarade vapoteur pas militant???

        Je te pose la question à nouveau…

        Crois-tu vraiment que la question de la nocivité perçue par les consommateurs intéresse l’industrie du tabac???

        Crois-tu que ce sondage t’es présenté pour te parler de ça? Vraiment?

        Je t’aurais consacré finalement plus de mon temps que prévu, camarade vapoteur pas militant, j’espère que cela aura été utile à toi ou à d’autres qui n’auraient pas compris mon premier discours, (je m’excuse au passage de l’emploi de majuscules, je suis rarement scandalisé, mais là, ça a été le cas, la ficelle était vraiment trop grosse) et je voudrais pour finir te suggérer de ne pas répondre par le mépris quand tu ne comprends pas quelque chose, tu en sortiras grandi et un chouilla moins ridicule.
        J’aurais préféré ne pas avoir d’ailleurs à m’expliquer, c’était forcément du temps et un pavé…

        Bonne vape pas militante, à toi, camarade ^_^

  • Yvon Novy

    On ne peut pas vendre un POISON et son ANTIDOTE à la fois !
    L’industrie du tabac est l’ennemie de la vape !
    C’est un produit très « TPD-ment correct » et qui s’inscrit dans une stratégie globale dont BT est expert.
    Leur
    stratégie consiste à détourner les clients de boutiques de vape, qui
    sont celles qui ont contribué à démocratiser, vulgariser la vape auprès
    d’une très grande majorité de vapoteurs actuels.
    En
    déroutant / détournant des éventuels nouveaux vapoteurs de ces
    boutiques, par des pseudos études qu’ils financent et soutiennent, par
    de la désinformation constante, par des produits comme cette cigalike
    compatible avec la TPD qu’ils ont eux même contribué à faire adopter,
    ils arriveront à s’approprier le marché, à tuer ces shops, et donc à
    supprimer purement et simplement le meilleur vecteur de développement de
    la vape que sont ces boutiques.
    Une fois cette concurrence gênante éliminée, je pense qu’il n’y a pas besoin de dessin pour deviner quelle sera la suite !

    • Patrick Rvs

      S’il s’avère que “Big Tobacco” s’approprie le marché, comme vous le dites (ce qui est loin d’être fait), c’est que les utilisateurs sont suffisamment satisfaits par les produits sans tabac qu’ils commercialisent.

      Donc qu’ils cessent le tabac. C’est LE PLUS IMPORTANT.

      Au travers de votre commentaire, on voit bien ce que veut le vapoteur bêtement militant : vapoter ce qu’il veut, autant qu’il veut, comme il veut, sans restriction.

      La diminution du tabagisme dans la population, il s’est fout royalement. Il dit que c’est important, mais tout ce qui l’importe c’est sa liberté personnelle.

      Sinon il considérerait TOUT moyen pour diminuer le tabagisme dans la population, quel qu’il soit, d’où qu’il provienne, fut-ce de “Big Tobacco”.

      • Yvon Novy

        Et s’il y a tant de clients chez les buralistes, vous pensez que l’unique raison, c’est parce que ces clients sont suffisamment satisfaits des produits avec tabac qu’ils commercialisent ?

  • Yvon Novy

    Le dossier de presse de Fontem Ventures, y compris les détails (en tout cas ceux disponibles) sont ici :
    http://www.nukevapes.com/wp-content/uploads/2015/02/FV-Harris-survey-JAI-introduction-presentation.pdf

  • Patrick Rvs

    Les vapoteurs bêtement et sauvagement militants ne peuvent décidément pas s’empêcher de baver, d’insulter, de diffamer…

    Si vous essayiez d’être un peu objectif ? Une cigarette électronique de plus, qu’elle vous plaise ou non, distribuée de la sorte, que cela vous plaise ou non, c’est autant d’exposition en plus de la vape au public et un pas de plus vers l’adoption de la vape dans la vie quotidienne à la place du tabac. (Les nouveaux vapoteurs insatisfaits de la JAI auront un pied dans la vape et pourront changer de modèle.)

    C’est-à-dire c’est un pas de plus vers un arrêt du tabac chez un nombre croissant de fumeurs.

    N’est-ce pas ce que vous voulez ?

    Je suspecte fortement que non, à la vue de vos réactions ici et ailleurs. Le vapoteur bêtement et sauvagement militant veut juste gueuler et vapoter ce qu’il veut, quand il veut, autant qu’il veut (et penser qu’il n’y a aucun effet sur sa santé).

    • Y E S

      Merci, on a touchés le fond.
      Vous bossez pour qui au fait?

      Vous m’avez l’air bien informé, mais pas du bon coté…
      Si des gens militent ici, c’est que la raison d’être de ce genre de produits et de prendre le marché en rendant illégaux les produits que nous utilisons déjà, et qui sont plus complets et nous offrent pls de liberté de consommation.
      S’il ne s’agissait que de mettre un nouveau produit, en l’occurrence JAI, sur le marché (et qui ne marchera pas d’ailleurs), tout le monde ici ne s’en préoccuperait pas.
      Ce qui pose problème, relisez c’est indiqué dans l’article, c’est les règles de la TDP, qui rendent illégaux à court terme les autres dispositifs.

      Informez-vous, merci.

      • Laurent U

        Bonjour vous militez pas, vous brassez de l’air nuance 😉

        • Y E S

          Lu…
          Aucun argument, verbiage insipide, merci…

          Au fait, nouvel inscrit? Les lobbyistes sont de sortie?
          Le bateau prend l’eau? Depuis le début de l’année, j’ai mis 4 personnes à la vape, bientôt d’anciens fumeurs… et je continue ^_^