Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Flash e-Vapor V3

Test : Flash e-Vapor V3

Le moment est venu de répondre à une question qui devrait angoisser la communauté de la vape : le Flash-e-vapor V3 est il, oui ou non, le meilleur atomiseur du monde ?

Note : ceci n’est pas une revue, je ne suis pas un reviewer. Ceci est dithyrambe. Nuance.

Flash-e-vapor : génie méconnu

Flash e Vapor : l'atomiseur du modeur allemand Artur Schwarze.

Flash e Vapor : l’atomiseur du modeur allemand Artur Schwarze.

Si l’on devait filer ici la métaphore littéraire, nous pourrions dire que le Kayfun est le Victor Hugo de la vape reconstructible, que le Taifun est son Zola, et que le Flash-e-vapor est son Flaubert. Hugo-Kayfun ?

Le patron, le big boss, roman, théâtre, poésie, pamphlets, il est partout, extrêmement doué, et la littérature française est un peu écrasée par son ombre.

On dit certes la langue de Molière, mais c’est Hugo qui est adapté en comédies musicales à New York. Il est romantique, déchaîne les passions, vape parfois de façon outrancière. Zola-Taifun, c’est l’autre patron, archi connu, de germinal à J’accuse, et des deux, il est le plus naturaliste, plus proche des saveurs du réel.

Et il y a Flaubert, écrasé par son chef-d’oeuvre Madame Bovary, à la réputation plus austère, mais dont les livres, quand on s’y plonge, font pleurer l’esthète de bonheur. Prenez une page de Flaubert, n’importe laquelle : elle est parfaite. Comme chaque barre que vous prendrez sur votre Flash-e-vapor. A condition, pour l’un comme pour l’autre, que vous ayez fait l’effort de vous y plonger.

D’ailleurs, Gustave Flaubert et Artur Schwartze, le créateur du Flash-e-vapor, sont quelques peu similaires : l’écrivain avait une pièce, dans son grenier, baptisée le « gueuloir », ou, sur tout les tons, il susurrait ou hurlait à pleins poumons chaque phrase jusqu’à ce qu’elle sonne à la perfection sur tous les tons. On imagine Arthur, seul, dans son atelier, modifier chaque pièce jusqu’à ce qu’elle corresponde parfaitement à la vape souhaitée.

L’ensemble, donc, donne un atomiseur, le plus singulier du marché : le Flash-e-vapor, troisième du nom.

Flash-e-vapor : la belle est dans la bête

Le FEV (Flash-e-Vapor disponible sur le site officiel) arrive dans une boîte oblongue en carton blanc, très sobre. A l’intérieur, l’atomiseur, en version makrolon ou stainless, les pièces détachées de remplacement, et de quoi le monter, fil résistif et mèches. Si vous avez un tournevis, vous avez de quoi faire fonctionner votre atomiseur.

La première chose qui frappe, c’est sa laideur. C’est un atomiseur d’ingénieur, l’on se rend rapidement compte que chaque pièce est pensée en fonction de son utilité, et jamais, au grand jamais, en fonction de son esthétique.

Ainsi, le FEV a un diamètre incertain : 21 mm à certains endroits, 22 mm à d’autres, jusqu’à 23 mm au plus large. Pour certains, ce sera rhédibitoire, assez injustement : d’une part, lorsqu’on vape, à moins de loucher fortement, on n’est pas censé voir son atomiseur, d’autre part, grâce à ses diamètres multiples, quel que soit celui de votre mod, ça ne choquera pas.

L’atomiseur est composé d’une base, avec un connecteur réglable (il est flush sur le Pipeline Pro/Dani Dicodes, réputé le plus difficile en la matière) et un plateau de travail de bonne taille. Puis vient la chambre d’atomisation, qui vient se fixer en l’enfonçant sur la base, et qui est tenue par deux joint toriques. La chambre d’atomisation est d’ailleurs pourvue d’un détrompeur : sa position est primordiale. Des vis de différents diamètres viennent réguler le flux d’air, latéral, qui arrive directement en face de a résistance.
Elle est percée, au dessus, outre la sortie de la cheminée, de deux trous, par lesquels va s’écouler le liquide, placés juste au dessus des plots. Tout est repéré : une fois que vous aurez jeté un simple coup d’oeil sur le FEV, vous comprendrez comment il marche et saurez toujours ou vous en êtes.

Enfin, le réservoir. Il est composé de quatre parties, base, top cap, pièce centrale et cheminée. La pièce centrale est soit en acier, soit en Makrolon pour voir le liquide.
A l’achat du FEV, vous pouvez choisir l’une ou l’autre version, et acheter l’autre pièce en option. Un réservoir pyrex est à l’étude.

Le montage

1072_1Le montage du FEV est aussi compliqué à expliquer que simple à réaliser, pour une simple et bonne raison : vous avez un plot positif, un plot négatif, vous savez exactement par où va arriver le liquide, et vous avez un espace de travail immense : en fait, vous faites ce que vous voulez. Si vous voulez partir dans des délires quadri-coils-twisted Kanthal double salto arrière, il suffit d’être habile de ses mains.

Le plus simple, un micro-coil coton, placé de façon à être parfaitement dans l’alignement des plots, et deux mesh pour descendre le liquide dans la chambre. FEV et Fiber Freaks, au passage, sont les meilleurs amis du monde. Rien d’affolant : les tutoriaux sont aisés à trouver sur Youtube. Idéalement, je conseillerai d’utiliser, selon vos préférences, du mesh 200 ou 500, de découper deux bandes de 65 * 7 millimètres, de les rouler autour d’une aiguille à seringue, et voilà, c’est prêt. Les pailles de mesh sont à changer, selon vos liquides, environ tous les six mois. Et rien en vous empêche de les dérouler, les rincer à l’eau, et les réutiliser ensuite.

Si vraiment vous êtes allergique au mesh, pas de problèmes : dans la boîte du FEV, vous trouverez une bonne longueur de fibre qui servira à conduire le liquide jusqu’à votre montage. Facile d’utilisation, elle montre néanmoins ses limites sur les liquides les plus denses (oubliez les 100 % VG) et devra être remplacée régulièrement.

La vape du FEV

La première chose qui frappe, avec le FEV, même équipé de sa vis d’aération standard à 1,2 mm, c’est qu’il fait de la vapeur. Plus que le Taifun ou le Kayfun avec le même montage. Mais on n’y songe pas longtemps : juste après, la cavalerie débarque, saveurs au clair.
Parce que le Flash-e-vapor, malgré sa chambre de vaporisation immense, est un atomiseur orienté saveurs. Et il accède directement à la plus haute marche du podium, en la matière.

Si votre montage est correctement réalisé, et la phase d’apprentissage du FEV est vraiment courte, vous obtiendrez une vapeur dense et onctueuse, sans agressivité, et des saveurs puissantes sans distorsion : c’est le goût original de votre liquide que vous avez là, et vous découvrirez certainement des ingrédients dont vous n’aviez pas jusque là réalisé la présence. Le hit est costaud sans excès, mais vous pouvez jouer sur la position de la résistance par rapport au flux d’air sans aucune difficulté pour l’augmenter ou l’atténuer.

A l’usage, le FEV est un vrai bonheur : il est facile à remplir, vous accédez à la résistance sans difficultés, jamais de dry hits (avec le mesh), et zéro fuites.
Son tarif est celui des atomiseur high end, en restant raisonnable : 114 euros, directement chez le modeur, qui réalimente son stock le vendredi.
Et donc ?

Donc, le FEV est il le meilleur atomiseur du monde ? C’est subjectif. Allez, si on veut lui trouver des défauts, son design, peut être, quoique, sur un Dani, par exemple, le set-up a un côté design industriel sympathique (la photo est sur le site du FEV), certains aspects de son montage qui pourraient faussement faire croire qu’il est difficile (ce qui n’est pas du tout le cas) et… C’est tout.

Un atomiseur simple à monter, simple à utiliser et qui procure la meilleure vape que j’ai jamais eu, avec un réservoir de 5 millilitres, en tout cas, personnellement, j’ai tranché : à ce jour, j’en possède trois, et n’utilise plus qu’eux, au détriment de tous mes autres atos.
Un achat vivement conseillé aux amateurs de reconstructibles pour qui la saveur est primordiale.

Le Flash e Vapor en images

Review Author:Review Date:
  • SoulRipper

    Je suis bien d’accord avec cette analyse ^^

  • nulare

    Dans le même style l’horizon
    Je viens d’en prendre un je test se soir mais très prometteur
    Montage similaire mais airflow plus large

    • alain

      excusez moi mais de quel ato vous parler quel horizon?

      • nulare

        horizon de vape4me si tu met horizon vape4me sur google le premier te ramene a l’ato

        depuis pas loin de 3 semaines c’est mon ato all day en dehors de la maison

        Vflask+horizon je part tranquille 2 jours avec sans soucis je lui passe pas loin de 40ml avent de devoir recharger la paire d’accus ou de changer le coton

  • nulare

    verdict de l’horizon a chaud apres un premier montage
    l’ato est topissime
    si tu a aimé le FEV l’horizon est fait pour toi

  • Je pense l’acheter dans très très peu de temps 🙂